CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Départ en Afghanistan pour les paras de Pamiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe MULLER
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Départ en Afghanistan pour les paras de Pamiers   Lun 27 Sep 2010 - 21:01



Publié le 27/09/2010 08:31 - Modifié le 27/09/2010 à 11:17 | Propos recueillis par M.S /Photo DDM. M.S.

Le colonel Sénetaire est parti hier pour l'Afghanistan reconnaître le terrain où ses troupes seront envoyées au mois de mai.
Le colonel Renaud Senetaire, chef de corps du 1er RCP à Pamiers s'est envolé hier pour l'Afghanistan afin de préparer l'arrivée de son régiment, qui va y prendre son «tour» au mois de mai.

Les parachutistes de Pamiers repartent pour l'Afghanistan, ce n'est pas la première fois , c'est une mission à haut-risque, quelle en sera la nature ?

Colonel Senetaire: « Oui nous repartons, c'est essentiellement une mission de sécurisation de zone au profit des populations, avec l'appui de la gouvernance afghane. Il y aura dans cette action, un aspect humanitaire pour tout ce qui concerne le contact avec les civils, un volet militaire avec on ne peut pas l'écarter des combats contre les insurgés si nous subissons des attaques.

Quelle sera votre intégration dans le dispositif en place ?

Nous serons intègrés sous le commandement de troupes américaines, celles qui sont réunies sous la First cavalry division. Enfin il faut préciser que c'est un réengagement de notre part puisque le 1er RCP est déjà parti plusieurs fois en missions à Kaboul, en 2006, et en 2009 en Uzurgan.

Qui sont les parachutistes qui vont partir dans quelques jours ?

Une grosse moitié du régiment intègre la mission, soit environ 600 soldats, mais attention tous doivent avoir au moins une année de service et six mois de préparation intensive.

Justement comment ces hommes se préparent-ils à une telle mission ?

Précision d'abord que nous allons dans la région de Kapisa, une région qu'il faut qualifier de dangereuse, nous préparons notre arrivée en récupérant les témoignages des dernières équipes sur place afin d'actualiser au maximum nos stratégies. Au niveau physique cette région est montagneuse et l'Ariège constitue le terrain idéal pour y organiser des entraînements. Il faudra juste s'acclimater lorsque nous y arriverons, car là-bas, c'est l'été et les températures sont très élevées.

Des moyens spécifiques sont-ils mis en place ?

Nous avons prévu de doter les hommes de moyens importants de protection individuelle : véhicules blindés et moyens électroniques.

Le grand départ c'est pour quand ?

Nous partons au mois de mai, mais je pars en reconnaissance dès demain (hier ndlr). L Je dois préparer le terrain et évaluer les éventuels besoins humains et matériels. les hommes commencent l'entraînement spécial dès la semaine prochaine.
De portes ouvertes en horizons lointains

Samedi et dimanche, les paras du 1er RCP tenaient leur traditionnelle journée «Portes ouvertes» , l'occasion donnée aux Appaméens et Ariégeois de mieux connaître ce régiment, le seul du département et qui se nomme lui même en signe de reconnaissance « le régiment de l'Ariège ». Comme chaque année, la foule a été rendez-vous de cette invitation attirée par de nombreuses démonstrations dynamiques. Le 1er RCP est un des régiments de première ligne de l'armée Française, appelé quasiment sans cesse à intervenir sur des théâtres d'opérations extérieurs au gré des rotations de ses compagnies (Afrique, Balkans, Moyen orient et maintenant Asie Centrale).
Le chiffre : 600

parachutistes > En mai. c'est le nombre de militaires du 1er RCP qui partiront dans quelques mois pour une nouvelle mission en Afghanistan.

« On ne peut pas écarter des combats avec les insurgés si nous subissons des attaques».

Renaud Sénétaire, colonel, chef de ciorps du 1er régiment de chasseurs parachutistes.
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Départ en Afghanistan pour les paras de Pamiers   Mar 28 Sep 2010 - 0:16

Que Saint Michel les protège !

C'est le moment ou jamais d'implorer son soutien....
Revenir en haut Aller en bas
 
Départ en Afghanistan pour les paras de Pamiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 1er R.C.P. - Régiment de Chasseurs Parachutistes - :: Actualité et vie du régiment-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: