CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 L'assassinat du 1er bataillon Parachutiste de Diest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MICHEL COLETTE
enregistré
enregistré



MessageSujet: L'assassinat du 1er bataillon Parachutiste de Diest   Jeu 16 Sep 2010 - 1:16

Chers Paras de Belgique, de France et de Navarre, nous sommes en peine et en deuil!

L'assassinat du 1er bataillon Parachutiste Belge, orchestré et organisé par quelques irresponsables politiques de rencontre, a été consommé ce vendredi 28 août 2010 à 14 heures, lors d'une prise d'arme, hélas terminale, sur la grand' place de la ville de Diest.

Il fallait y être, pour percevoir l'émotion, de toute cette ville, pavoisée de drapeaux noirs de deuil, qui depuis tant d'années a accueilli notre bataillon, lequel s'y était parfaitement intégré.

Il fallait y être pour voir la tristesse et parfois les larmes de tous ces anciens qui assistaient à la mort de leur bataillon, sacrifié sur l'autel de la bêtise d'un ministre de passage.

La dissolution de ce prestigieux bataillon est une erreur de plus à mettre à l'actif de nos politicards qui, sous prétexte d'économies, préfèrent sabrer dans le muscle de notre armée, plutôt que dans la graisse de celle-ci.

Il est bon de se rappeler que
le 1er Bat. Para est l'héritier direct de la brigade SAS, qu'il fut impliqué en diverses opérations en 1944 et 46.
Que pendant 65 ans, il fut engagé à de multiples reprises que ce soit au Congo 1960 / Ruanda-Urundi 1961 et 62 / Congo 1964 / Sahel 1974 / Zaire 1978 / Somalie 1992et 93 / Rwanda 1993 et 94 / Congo Brazza 1997 / Albanie 1999 / Bosnie Herzégovine 1999 / Kosovo 2002 et Afghanistan.

Il est bon de se rappeler aussi que tout au long de son histoire, les jeunes et moins jeunes Paras qui étaient son ossature, se sont toujours impliqués avec ferveur, foi et courage et souvent, bien au delà de leurs possibilités logistiques dans les diverses et difficiles missions qui leur ont été confiées.

Voilà ! Aléa jacta est ! le crime est consommé, et le Bataillon continuera à vivre au fond de nos souvenirs !

Ses assassins ne laisseront pas leurs noms dans l'histoire, mais leur chef, le ministre Pieter DE CREM, sera à jamais pour les Para-Commando Belges...

Le fossoyeur du premier Bataillon Para !!!


TRISTE SIRE !!!







Revenir en haut Aller en bas
Bernard Jacquet
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: l'assassinat du 1 bataillon parachutiste   Jeu 16 Sep 2010 - 9:15

c'est triste et j'ai mal aussi car savoir la dissolution de son régiment il y a aussi une sorte de deuil! je suis passé par là pour le6 rpima( j'étais dans un avion allant à strasbourg pour donner une formation sur mon métier et en lisant le figaro j'ai recu cette balle perdue!)
Revenir en haut Aller en bas
Roger Bodson
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: L'assassinat du 1er bataillon Parachutiste de Diest   Jeu 16 Sep 2010 - 10:15

Je trouve un peu exagéré de parler d’assassinat concernant le 1 Para. Bien sur cela me fait mal de voir disparaitre mon unité mais peut-on encore appelé Bataillon une unité qui se compose de 2 compagnies, une de'environs 120 hommes (la compagnie néerlandophone et une compagnie composée de 2 pelotons de 25 hommes chacun.
Il n'y a rien à faire, les effectifs n'était plus suffisant pour remplir le cadre de 2 bataillon para-commando, et lequel devait disparaître?
Le 1 Para ( héritier des paras de Grande Bretagne) le 2 Commando ( heritier des commandos de Grande Bretagne)ou le 3 Para ( héritier du Bataillon Belge de Corée).
Je regrette de devoir le dire mais il fallait qu'une de ces 3 prestigieuses unité soit sacrifiée, a faute n'en est pas au ministre DE CREM mais au manque de volonté des jeunes qui s'engagent en cassent leur contrat après quelques jours parce que l'entrainement est trop dure. Pensez que lors d'une des sessions 2009, sur 40 candidats un SEUL a obtenu son béret.
La suppression du service militaire et le manque de volonté des engagés voila la véritable cause de la disparition du 1 Para.

Je devais être à DIEST le 28 août dernier, mais un décès dans ma famille survenu le matin même m'a empêché d'assister à cette cérémonie.

En guise de conclusion, voici l'éditorial que j'ais écris pour le dernier REMEMBER, revue de la régionale de Verviers de l'ANPCV.


EDITORIAL

Lorsque vous lirez ces lignes, cette journée sera probablement passée.
Le 27 août prochain aura lieu le FAREWELL DAY au cours duquel le 1er Para, avant sa dissolution, fera ses adieux officiels à la ville de Diest où il avait ses quartiers à la citadelle depuis 1953.
Le 1er Para et la citadelle de Diest, 2 noms inséparables dans mon esprit.
Il y a 49 ans, je reçus mon ordre de marche pour effectuer mon service militaire et je revois cette carte à laquelle était agrafé un billet de chemin de fer : « Le s.m. Roger Bodson, matricule 61/00127, est prié de se présenter le 3 novembre 1961 au 1er Bn Para, Citadelle de Diest ».
Ce fameux 3 novembre, à peine avions-nous franchi le portail du quartier Freddy LIMBOSH que nous comprenions que notre service ne serait pas une sinécure. Sitôt descendus des camions plusieurs d’entre nous, dont votre serviteur, devaient déjà faire 20 pompes car nous tardions à nous mettre en rangs… si on pouvait appeler cela des rangs…
Ce n’était que le début, mais pas besoin de vous en dire plus, vous êtes tous passés par-là.
N’empêche, à chaque fois que j’ai l’occasion de me retrouver à la citadelle, il me semble que les murs de celle-ci renvoie encore l’écho de la « douce voix » du sergent REMBAUX qui nous hurlait « à gauchhhe… auch, à droittttte … droit… l’autre droite espèce d’andouille ».
Ou encore voir l’ombre du sergent ROSSINFOSSE qui, à la moindre faute, nous faisait faire 10 à 20 tours du parade-ground en sautant dans tous les trous sous les fenêtres ou autres joyeusetés de ce genre.
Combien de souvenirs réveillent en nous ces deux noms, 1er Para et citadelle !
Désormais ceux-ci ne seront plus associés à l’histoire des parachutistes.
Mais ne soyons pas pessimistes, malgré tout, l’Esprit du 1er Para perdurera dans une autre unité du régiment.
Ne voyons dans ces changements qu’une évolution du régiment du Captain BLUNT.
Un peu d’histoire :
Issue de la compagnie A du 2ème bataillon de fusiliers, la "Belgian Independant Parachute Company" devint l’"Escadron Parachutiste SAS belge" recevant l’insigne de béret des SAS, le poignard ailé avec la devise « WHO DARES WINS ». En décembre 1944 l’unité reçus l’appellation : "Escadron de Reconnaissance SAS" pour ensuite prendre le nom de "Régiment Parachutiste SAS" de 1945 à1952.
En 1946, pour éviter la dissolution du Rgt. Para SAS et du Rgt. Commando, les colonels Blondeel et Danloy proposèrent au général Piron la fusion de ces 2 unités en un Rgt. Para-Commando, infanterie d’élite. Celui-ci vit le jour en 1952 composé du 1er bataillon Parachutiste et du 2ème bataillon Commando.
Dans un avenir proche, très proche, l’héritage du 1er Para ; ses traditions, son étendard et son insigne de béret seront repris par le Spécial Forces Group, unité aux missions très spécifiques qui s’apparentent à celles des SAS d’Angleterre, un retour aux sources en quelque-sorte.
L’héritage du colonel Blondeel est en de bonnes mains et le SPIRIT n’est pas près de se perdre.
Le 27 août prochain, lorsque le 1er Para défilera sur la grand place de Diest, je penserai à tous ceux qui y ont reçu leur béret rouge et je me reverrai en 1962, passé en revue par le général Piron à l’occasion du vingtième anniversaire du 1er Para.

FAREWELL 1er PARA!

Caporal Roger BODSON
Matricule 61/00127
1er Bn Para, 1ère cie, 2ème peloton
Le 10 août 2010.
Revenir en haut Aller en bas
Roger Bodson
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: L'assassinat du 1er bataillon Parachutiste de Diest   Jeu 16 Sep 2010 - 10:19

Une erreur de date s'est produite dans ce sujet, c'est le vendredi 27 août qu'a eu lieu cette cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
guy
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: L'assassinat du 1er bataillon Parachutiste de Diest   Jeu 16 Sep 2010 - 12:55

C' est toujours avec tristesse et regret d'apprendre la disparition d' un régiment, mais dans le coeur de ceux qui y ont fait leur service,il reste toujours présent.
Revenir en haut Aller en bas
Baëtz Daniel
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: L'assassinat du 1er bataillon Parachutiste de Diest   Jeu 16 Sep 2010 - 16:44

Je comprend fort bien la nostalgie du camarade MICHEL COLETTE, voir son régiment dissous c'est déja mourir un peu, et reperdre les camarades qui sont tombés.
C'est une réaction humaine.
Mais comme le dit Roger Bodson,

JE LE CITE:
Dans un avenir proche, très proche, l’héritage du 1er Para ; ses traditions, son étendard et son insigne de béret seront repris par le Spécial Forces Group, unité aux missions très spécifiques qui s’apparentent à celles des SAS d’Angleterre.

Alors l'honneur est sauf. C'est mieux que de voir son régiment disparaitre avec toutes ses traditions et autres valeurs.

Que Saint Michel veille sur cette nouvelle unité. Souhaitons lui bonne route et qu'elle prenne soin de perpétuer les valeurs de leurs Anciens.
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: L'assassinat du 1er bataillon Parachutiste de Diest   Jeu 16 Sep 2010 - 18:01

guy a écrit:
C' est toujours avec tristesse et regret d'apprendre la disparition d' un régiment, mais dans le coeur de ceux qui y ont fait leur service,il reste toujours présent.

Je reprendrai le commentaire de Guy, qui me semble parfaitement résumer la situation....

Un régiment c'est une famille... Tant qu'il ne reste ne serait-ce qu'un homme pour se souvenir, il demeure... Que tous les anciens de ce régiment conservent cette petite flamme dans leur coeur, et le 1er Para Belge continuera d'exister.

Et puisqu'une nouvelle unité reprend son héritage et des traditions.... Souhaitons-lui bonne chance...

Farewell !.....
Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: L'assassinat du 1er bataillon Parachutiste de Diest   Jeu 16 Sep 2010 - 18:10

Chez nous aussi des régiments magnifiques ont été dissous et les anciens qui ont appartenu à ces régiments te comprennent d'autant plus
Revenir en haut Aller en bas
kidbelgium
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: L'assassinat du 1er bataillon Parachutiste de Diest   Dim 19 Sep 2010 - 10:13

Bonjour

Etant un ancien de Diest , je n'ai qu'un mot à dire : DOMMAGE

Et à De Crem : ............

Bon week end
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Jacquet
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: l'assassinat du 1 bataillon parachutiste de diest   Dim 19 Sep 2010 - 10:38

commeje l'avais dit plus haut<<une balle perdue...>> il y a des balles qui laissent des bléssures pour lontemps et parfois pour toujours!
amitié à toi PARA BELGE.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Jacquet
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: l'assassinat du 1 bataillon parachutiste de diest   Dim 19 Sep 2010 - 10:49

il faut garder la forme aussi longtemps que possible afin de transmettre l' ESPRIT PARA et le protéger
B.J
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'assassinat du 1er bataillon Parachutiste de Diest   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'assassinat du 1er bataillon Parachutiste de Diest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: HONNEUR à nos Régiments et Unités dissous :: Les Paras Commandos belges-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: