CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hommage au général Pierre Marie Gallois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Hommage au général Pierre Marie Gallois    Lun 23 Aoû 2010 - 23:10

Le général Gallois est décédé ce matin



Tiré de Wikipédia

Pierre Marie Gallois, de son vrai nom Pierre Gallois, (né à Turin le 29 juin
1911) est un général de brigade aérienne français (CR), artisan de la
dissuasion nucléaire. Il est aussi un géopoliticien français.



Pierre Marie Gallois effectue ses études secondaires notamment au
lycée Janson-de-Sailly.

En 1936, il est sous-lieutenant puis lieutenant en escadrille saharienne
à Colomb-Béchar.

En 1939, il est affecté à l'état-major de la 5e Région aérienne à Alger.

En 1943, il rejoint la Grande-Bretagne pour être membre d'un équipage
de bombardiers lourds du Royal Air Force Bomber Command. Il participe
aux attaques aériennes du potentiel industriel adverse jusqu'en mars 1945.

Après la guerre, Pierre Marie Gallois est détaché à l'Aviation civile.
Il participe à de nombreuses conférences dans le cadre de l'Organisation
de l'aviation civile internationale.

Il rejoint son arme en 1948 pour être affecté au cabinet du chef de
l'État-Major de l'Armée de l'air. Spécialisé dans les études d'armement
aérien et des plans de fabrication, il propose le Premier Plan
quinquennal de Constructions aéronautiques, qui est accepté par le Parlement en
août 1950. Il prépare des plans d'intégration des études et des
fabrications d'armement à l'échelle de l'Europe. Il participe aux discussions
interalliées sur l'utilisation de l'aide américaine à l'Europe
occidentale.

En 1953 et 1954, il est affecté au cabinet du ministre de la Défense
nationale pour y suivre les questions aéronautiques.

En 1953, exerçant parallèlement ses deux fonctions, le colonel Gallois
est également affecté au Grand quartier général des puissances alliées en
Europe (SHAPE).

Il est nommé membre d'un groupe d'études stratégiques destiné à l'étude
des conditions nouvelles de la stratégie, compte tenu de l'existence d'armes
de destruction massive. À ce titre il effectue de nombreuses missions
aux États-Unis et dans les pays membres de l'Alliance.

Dès 1953, il mène campagne pour l'arme atomique française, propageant
la
notion de « dissuasion personnelle » et l'idée d'une capacité
d'intimidation
du « faible par rapport au fort ». Il sera un des créateurs de
Gerboise
bleue.

En 1954, toujours au SHAPE, le colonel Gallois étudie un programme
d'avion d'attaque à décollage court, qui a donné naissance à une nouvelle
génération d'avions de combat.

En 1955, il assiste aux essais nucléaires dans le Nevada.

En 1957, Pierre Marie Gallois prend sa retraite.

Il poursuit, depuis, l'étude des problèmes de sécurité.

En 2003, avec l'ambassadeur de France Pierre Maillard, ancien
conseiller diplomatique du général de Gaulle, et Henri Fouquereau, président du Mouvement démocrate français, il fonde le Forum pour la France, un regroupement politique qui œuvre pour « la souveraineté et l’indépendance
de la France ». Il a ainsi milité pour le « non » au référendum sur le
projet de traité constitutionnel européen.

Il a enseigné la stratégie nucléaire et les relations internationales
dans les écoles de l'enseignement militaire supérieur français et
étranger, notamment aux États-Unis, à Montréal, Tokyo, Séoul, Buenos Aires,
Madrid, Londres, Hambourg, Stockholm, Bruxelles, Lisbonne, Rome, Bagdad,
Istanbul, Pretoria, ainsi qu'à la Sorbonne et au Collège de France.
Revenir en haut Aller en bas
V12
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Hommage au Général P-M Gallois    Mar 24 Aoû 2010 - 4:38

Avec toute ma reconnaissance, mon Général


lundi 23 août 2010, par Francis Régnier


J’apprend aujourd’hui, le décès du Général Pierre-Marie Gallois (1). Je ne l’avais croisé qu’une fois et il m’avait très gentiment dédicacé son livre "le Devoir de Vérité" (2002 éditions du cerf) ouvrage qui est devenu pour moi une référence incontournable. N’étant pas de ses proches, c’est en tant qu’admirateur que je souhaite lui rendre hommage et, il m’est apparu tout simplement que la meilleure manière de le faire était de perpétuer l’oeuvre de ce héros de la France en partageant avec vous un passage du livre cité plus haut, passage qui, pour son actualité et sa pertinence est aussi mon préféré :

"Adam Smith avait pressenti les déviations du libéralisme qu’il préconisait : "aucune économie de marché ne peut survivre au manque de souci des autres et à la limitation des appétits." L’avertissement a été repris récemment par Alan Greenspan : "l’économie dépend de manière critique de la confiance. La falsification et la fraude détruisent le capitalisme et la liberté des marchés [...] et, plus généralement, les fondements de notre société" (le monde 18 juillet 2002 page 13). Aussi, la question se pose-t-elle : "Les capitalistes peuvent-ils détruire le capitalisme ? Ou encore le capitalisme survivra-t-il aux capitalistes ? A la banque Morgan Stanley on estime qu’ "aux Etats-Unis le culte des actions disparaît. Les 80 millions d’actionnaires états-uniens ont perdu leurs illusions, ils ont le sentiment d’avoir été trompés".

"C’est un échec de la démocratie américaine", a écrit B. Barber dans le Herald Tribune (30 juillet 2002, page 9). "Le marché, élément fondamental selon R. Reagan et M. Thatcher, a créé le mythe du marché omnipotent. Le marché déréglementé est incapable de prévenir les crimes des entreprises... les consommateurs ne sont pas des citoyens et le marché ne peut exercer une souveraineté démocratique... le 11 septembre personne ne s’est tourné vers Bill Gates pour qu’il exerce un leadership national !

Certes, ce n’est pas la première crise financière qui secoue Wall Street et dont le monde entier subit les répercussions. Mais la primauté de l’économie sur la politique a affaibli l’Etat, si bien qu’il n’est plus en mesure de remédier aux excès du libéralisme économique ainsi qu’il pouvait le faire lors des crises précédentes.

La globalisation de l’économie et la déréglementation, aggravées par les privatisations, sont responsables de l’actuel chaos financier, économique, moral. La globalisation a décidé de la quête du gigantisme des entreprises, qu’elles soient industrielles, commerciales ou bancaires et l’effondrement d’une seule d’entre elles est déjà une catastrophe financière et humaine. La déréglementation et l’effacement de l’Etat conduisent au "laisser-aller - laisser-faire" qui permet la vénalité et la fraude. Quant aux privatisations elles dégagent la responsabilité du pouvoir politique au profit de l’intérêt privé. Et celui -ci s’exerce de plus en plus sans contrôle. Ajoutons que les techniques de communication à distance contribuent au désordre par la rapidité, la multiplicité et la mondialisation de la spéculation financière qu’elles autorisent. Les Etats-Unis entendaient étendre au reste du monde leur modèle économique. Le voici discrédité. Et ce, au moment où l’invulnérabilité que leur accordaient leur position géographique et leur puissance est mise en question.

Le "trop d’Etat" généralement récusé depuis quelques décennies, particulièrement en France, ne serait plus de circonstance. La gestion de l’entreprise privée s’est révélée bien plus discutable que celle des Etats (1). Sont profondément choquants les profits que s’attribuent les dirigeants indépendamment de la réussite ou de l’échec de leur gestion. La fonction publique au service de la collectivité s’exerce au moins aussi efficacement et à bien meilleur compte.

Inattendue est la situation créée par l’effondrement des marchés financiers. La dislocation de l’Union Soviétique et la répudiation quasi générale de l’économie planifiée telle qu’elle était pratiquée à Moscou n’avait laissé au monde qu’une option socio-économique : l’économie de marché, la libre entreprise, le libéralisme. Or, une décennie après son triomphe voici qu’à son tour le système libéral vacille. Par ses excès, il s’est autodétruit. Et simultanément aussi la tentative de gouvernance économique mondiale des Etats-Unis, ceux-ci agissant par l’intermédiaire des organismes internationaux qu’ils contrôlent et qui sont généralement mis en accusation.

Dans le même temps, en Europe, la social-démocratie, en réalité variante atténuée du libéralisme, n’a plus les faveurs de l’électorat alors qu’elle aurait dû bénéficier de l’échec du libéralisme. Grand est donc le désarroi. Restent, apparemment impavides, les dictatures et les régimes politico-confessionnels musulmans. Triste perspectives, du moins à court terme.

Un recours est envisagé : la guerre. Elle a souvent tiré d’embarras bien des gouvernements".

1. En 1999, l’action d’AXA valait 119,4 euros. Le 24 juillet 2002, elle était cotée à 9,9 euros, de quoi réjouir l’actionnaire trop confiant."

Pages 190 et 191 extraites du livre "Le Devoir de Vérité" du Général Pierre-Marie Gallois, 2002, éditions du cerf.

Adieu mon Général.

Francis Régnier

reconnaissant.

(1) [url=http://www.chevenement.fr/index.php ?preaction=view_nl&nl=73145&id=3296592&idnl=73145]http://www.chevenement.fr/index.php ?preaction=view_nl&nl=73145&id=3296592&idnl=73145[/url]



vu sur http://www.ripostelaique.com/Avec-toute-ma-reconnaissance-mon.html
Revenir en haut Aller en bas
Roger Bodson
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: Hommage au général Pierre Marie Gallois    Mar 24 Aoû 2010 - 5:26

Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Hommage au général Pierre Marie Gallois    Mar 24 Aoû 2010 - 8:17

Un Grand Soldat s'en est allé, après un long parcours...

Sincères condoléances à sa familles et ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Hommage au général Pierre Marie Gallois    Mar 24 Aoû 2010 - 11:51





Mes respects à ce grand militaire que fut le général GALLOIS.
Toutes mes sincères condoléances à sa famille
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Philippe MULLER
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Condoleances   Mar 24 Aoû 2010 - 15:36

Respect et honneur a ce grand soldat.

Pensees emues et sympathie attristee a la famille.
Revenir en haut Aller en bas
clementj
Invité



MessageSujet: Silence assurdissant des médias    Dim 29 Aoû 2010 - 10:05

Personne n'en parle ...
Smile Smile Smile Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Hommage au général Pierre Marie Gallois    Dim 29 Aoû 2010 - 10:34

clementj a écrit:
Personne n'en parle ...
Smile Smile Smile Very Happy Very Happy Very Happy

Voilà qui n'est pas nouveau ! Or, il a bien dû avoir des funérailles..... Mais silence radio absolu sur le décès de ce Grand Soldat....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hommage au général Pierre Marie Gallois    

Revenir en haut Aller en bas
 
Hommage au général Pierre Marie Gallois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: