CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le monde face a l'islamisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: le monde face a l'islamisme   Mar 3 Aoû 2010 - 18:15


Subject: Fw: Prenez le temps de lire .










> --------------------------------------------------------------
Ce discours de Geert Wilders à l'Hotel Four Seasons de New-York démontre clairement la situation de notre monde face à l'islamisme…! (Geert Wilders est un membre du Parlement hollandais).

Dans une génération, peut-être deux, Les USA se demanderont : Qui a perdu l'Europe?"

Voici le discours de Geert Wilders, président du "Party for Freedom" (Parti pour la
Liberté), des Pays-Bas à l'hôtel Four Seasons de New-York, introduisant une alliance des Patriotes et annonçant le
fait qu'on doit faire face à une conférence jihad à Jérusalem.

Chers amis,

Merci de votre invitation.

Je viens en Amérique avec une mission. Tout ne tourne pas rond dans les
vieux pays. Il y a un terrible danger qui semble imminent et il est très difficile d'être optimiste
à ce sujet. Il est possible que nous soyons rendus dans les phases finales d'une Europe islamisée. Ceci n'est pas seulement un danger clair et actuel pour le futur de l'Europe elle-même, mais c'est aussi une menace sur l'Amérique et une véritable survie de l'Ouest. Les États-Unis, en tant que dernier bastion de la civilisation occidentale, faisant face à une Europe islamique.

Je vais premièrement vous décrire la situation sur le terrain en Europe.
Ensuite je dirai quelques mots sur l'Islam, puis je conclurai en vous parlant d'une réunion qui
doit avoir lieu à Jérusalem.

L'Europe que vous connaissez est en train de changer de façon dramatique.

Vous avez probablement remarqué certains signes de ce changement. Dans toutes les villes, quelquefois à quelques pâtés de maisons de vos destinations touristiques, il existe un autre monde. C'est le monde de la société parallèle créée par une immigration musulmane massive.

Une réalité nouvelle se lève à travers toute l'Europe; des quartiers entièrement musulmans où peu de résidents de souche habitent ou pire encore, osent s'y aventurer, car s'ils le font, ils peuvent le regretter amèrement. C'est pareil pour les policiers. C'est le monde des têtes couvertes d'un foulard, où souvent les femmes circulent couvertes d'un semblant de tente, avec une poussette de bébé, et une trâlée d'enfants. Leurs maris, ou propriétaires d'esclaves si vous préférez, marchent trois pas devant elles, avec des mosquées à tous les coins de rue. Les boutiques ont des enseignes que vous ne pouvez lire et vous travaillerez fort pour y trouver des traces d'activité économique. Ce sont des ghettos musulmans contrôlés par des fanatiques religieux. Ce sont là des quartiers musulmans qui poussent comme des champignons dans chaque ville à travers l'Europe. Ce sont là les bases pour un contrôle territorial qui grandit dans des proportions de plus en plus grandes en Europe. Rue par rue, quartier par quartier et ville par ville.



> > > > Il y a maintenant des milliers de mosquées à travers toute l'Europe, avec des congrégations plus grandes que n'en ont les églises.

Dans chaque ville européenne il y a des plans pour bâtir de super-mosquées qui vont écraser en grandeur chaque église dans cette région.

> > > > Évidemment, il est clair que le message à passer est : Nous dominons.



> > > > Plusieurs villes européennes sont déjà musulmanes à 25%. Parmi celles-ci, il y a Amsterdam

aux Pays-Bas, Marseille en France et Malmo en Suède. Dans plusieurs villes, la majorité des habitants qui ont moins de 18 ans est musulmane. Paris lui, est maintenant encerclé de quartiers musulmans. Mohammed est maintenant le prénom masculin le plus populaire pour les garçons dans plusieurs villes. Dans certaines écoles élémentaires d'Amsterdam, on ne peut plus mentionner le mot "ferme", parce que ça inclurait le mot "cochon", ce qui serait une insulte pour les musulmans. Plusieurs écoles publiques de la Belgique et du Danemark ne servent que de la nourriture "halal" (viande préparée selon la loi de la sharia) à tous leurs élèves. À Amsterdam, qui était une des villes les plus tolérantes au monde envers les homosexuels, ces derniers s'y font battre,

et ceci presque exclusivement par des musulmans. Les femmes non-musulmanes se font crier de façon routinière:

"Putain, putain". Les antennes paraboliques sont pointées non pas vers les stations de télévision locales, mais vers les stations de leurs pays d'origine.



En France, on prévient les enseignants d'éviter les auteurs jugés offensants pour les musulmans, incluant Voltaire et Diderot; le même sort est de plus en plus vrai pour Darwin. On ne peut pas non plus enseigner l'histoire de l'holocauste à cause de la susceptibilité des musulmans.



En Angleterre, la "sharia" est appliquée dans plusieurs tribunaux et fait maintenant officiellement partie du système législatif anglais. Plusieurs quartiers en France sont des secteurs défendus aux

femmes non-voilées. La semaine dernière à Bruxelles, un homme est presque mort après avoir été battu par des musulmans parce qu'il avait pris de l'alcool durant le Ramadan.

Les juifs fuient la France dans un nombre record, ils fuient à cause de la pire vague d'antisémitisme depuis la Deuxième Guerre mondiale. De nos jours, le français est entendu couramment dans les rues

de Tel Aviv et Netanya en Israël.



Je pourrais vous parler de cas semblables toute la journée, Des tas d'histoires sur l'islamisation.

> > >

> > > > Il y a maintenant 54 millions de musulmans qui vivent en Europe.

L'université de San Diego a calculé récemment qu’un chiffre incroyable de 25% de la population européenne sera musulmane d'ici seulement douze années. Bernhard Lewis a prédit qu'il y aura une majorité de musulmans avant la fin du siècle.

> > >

> > > > Voici, ce ne sont là que des chiffres et les chiffres ne seraient pas menaçants si les immigrants musulmans avaient un désir sincère de s’assimiler. Mais il y a très peu de signes dans ce sens. Le Centre de Recherche « Pew » rapporte que la moitié des musulmans français considère leur loyauté à l’Islam aussi importante que leur loyauté à la France. Un tiers des musulmans français ne s’objecte pas aux attaques suicides. Le Centre Britannique pour la Cohésion Sociale rapporte qu’un tiers des étudiants musulmans britanniques est en faveur d’un califat mondial. ( Califat : Territoire sous la gouvernance d’un Calife. Calife: Titre des souverains musulmans, successeurs de Mahomet). Les musulmans demandent ce qu’ils appellent le "respect". Et voici comment nous les respectons. Nous avons des congés officiels de l'état, musulmans.

Le solliciteur général Chrétien-Démocrate est d’accord pour accepter la sharia aux Pays-Bas s’il y a une majorité musulmane.

Nous avons des membres du parlement qui ont des passeports du Maroc et de la Turquie.



> > > > Les demandes musulmanes sont supportées par une conduite illégale, allant de petits crimes

à une violence sans frein, comme par exemple contre des ambulanciers, des chauffeurs d’autobus, jusqu’à des émeutes de petite échelle. Paris connait cette escalade dans les banlieues à faible

revenu. Je nomme ces hors-la-loi "des colons" parce que c’est ce qu’ils sont. Ils ne viennent pas pour s’intégrer dans nos sociétés, ils viennent plutôt pour intégrer notre société dans leur Daral-Islam. (Daral-Islam signifie : Littéralement maison de la soumission et/ou de la paix c'est un terme utilisé pour désigner les terres sous gouvernement musulman). De là, ils sont des colons.



Cette violence de rue dont je viens de parler est dirigée presque exclusivement contre les non-musulmans, forçant plusieurs résidents d’origine à laisser leurs quartiers, leurs villes et même leurs pays. De plus les musulmans sont devenus un vote influent qu’on ne peut plus ignorer.



La deuxième chose que vous devez savoir est l’importance de Mohammed le prophète. Sa conduite est un exemple pour tous les musulmans et ne peut aucunement être critiquée. Si Mohammed avait été un homme de paix, disons par exemple comme Ghandi ou Mère Thérésa, il n’y aurait aucun problème. Mais Mohammed était un seigneur belliqueux, un meurtrier de masse, un pédophile, qui avait plusieurs épouses - en même temps. La tradition islamique nous dit de quelle façon il combattait pendant les batailles, comment il tuait ses ennemis et aussi ses prisonniers de guerre. Mohammed lui-même a tué la tribu juive de Banu Qurayza.

Si c’est bon pour l’Islam, c’est bon. Si c’est mauvais pour l’Islam, c’est mauvais.



Ne laissez personne vous tromper en vous disant que l’Islam est une religion. Oui elle a un dieu , croit en la vie après la mort et 72 vierges. Mais dans son essence, l’Islam est une idéologie politique.

C’est un système qui établit des règles détaillées pour la société et la vie de chaque personne. L’Islam veut dicter (diriger) chaque aspect de la vie. L’Islam signifie .L’Islam n’est pas compatible avec la liberté et la démocratie, parce que tous ses efforts sont dirigés à l’accomplissement de la sharia. Si

vous voulez comparer l’Islam à quelque chose, comparez-la au communisme ou socialisme national, qui sont toutes des idéologies totalitaires.



Maintenant vous savez pourquoi Winston Churchill a décrit l’Islam comme « la plus grande force rétrograde dans le monde », et pourquoi il a comparé Mein Kampf (nom donné à l’autobiographie d’Adolph Hitler; signifie « mon combat » ) au Coran. Le public a accepté de bon cœur l’accord Palestinien et voit Israël comme l’agresseur. J’ai vécu dans ce pays et je l’ai visité des douzaines de fois. Je supporte Israël. Premièrement parce que c’est le territoire juif depuis deux mille ans d’exil jusqu’à Auschwitz,deuxièmement parce que c’est une démocratie et troisièmement parce que Israël est notre première ligne de défense.

Ce pays minuscule est situé à la ligne de faille du jihad, bloquant l’avance territoriale de l’Islam. Israël fait face aux lignes de front du jihad, comme le Kashmir, le Kosovo, les Philippines, la Thaïlande du Sud, le Darfour au Soudan, le Liban et Aceh en Indonésie. Israël est simplement sur leur chemin. De la même façon que Berlin-Ouest l’était pendant la guerre froide.

La guerre contre Israël n’est pas une guerre contre Israël. C’est une guerre contre l’Ouest.

C’est le jihad. Israël reçoit simplement les coups qui en fait sont dirigés contre nous. S’il n’y avait pas d’Israël, l’impérialisme islamique aurait trouvé d’autres avenues pour relâcher son énergie et son désir de conquête.

Merci aux parents israéliens qui ont envoyé leurs enfants dans l’armée et qui sont restés éveillés tard le soir car les parents en Europe et en Amérique peuvent bien dormir et rêver, ignorants les dangers qui se dessinent.

Plusieurs personnes en Europe donnent des arguments en faveur d’abandonner Israël afin d’apaiser les griefs de nos minorités musulmanes.

Mais Dieu me pardonne, si jamais Israël tombait, ça n’amènerait aucun soulagement pour l’Ouest. Ça ne voudrait pas dire que nos minorités musulmanes changeraient tout à coup leur conduite et accepteraient nos valeurs.

Au contraire, l’effondrement d’Israël donnerait un encouragement énorme aux forces de l’Islam. Ils verraient, et avec raison, l’effondrement d’Israël comme un grand encouragement. Ils verraient, et avec raison, l’effondrement d’Israël comme une preuve que l’Ouest est faible et condamné.

L’effondrement d’Israël ne signifierait pas la fin de nos problèmes avec l’Islam, mais serait le commencement. Ça signifierait le commencement de la bataille finale pour la domination mondiale. S’ils peuvent avoir Israël, ils peuvent tout avoir. De soi-disant journalistes qualifient volontairement toutes critiques de l’islaminisation comme venant d’extrémistes de la droite ou encore comme des racistes. Dans mon pays, aux Pays Bas, 60 % de la population voit maintenant l’immigration en masse des musulmans comme l’erreur politique no 1 depuis la 2e guerre mondiale. Et un autre 60% voit l’Islam comme la plus grande menace. Et encore il y a un danger plus grand que les attaques terroristes. C’est le scénario où l’Amérique serait le dernier homme à se tenir debout.

Les lumières peuvent s’éteindre plus vite que vous pensez en Europe.

Une Europe islamique signifie une Europe sans liberté ni démocratie, une terre économique inculte, un cauchemar intellectuel, et une perte de puissance militaire pour l’Amérique – puisque ses alliés se

changent en ennemis, en ennemis qui possèdent la bombe atomique -. Avec une Europe islamique, tout dépendrait seulement de l’Amérique pour préserver l’héritage de Rome, d’Athènes et de Jérusalem.

Chers amis, la liberté est le plus précieux des cadeaux. Ma génération n’a jamais eu à combattre pour sa liberté, ça nous a été offert sur un plateau d’argent par des gens qui se sont battus au péril de

leur vie pour la posséder. A travers toute l’Europe des cimetières américains nous rappelle les jeunes garçons qui ne sont jamais revenus à la maison et dont nous chérissons la mémoire. Ma génération ne possède pas cette liberté; nous sommes simplement ses gardiens. Nous pouvons seulement transmettre cette liberté difficilement acquise aux enfants de l’Europe dans le même état qu’elle nous a été offerte.

Nous ne pouvons pas conclure une entente avec les mullahs et les imams. Les générations futures ne nous pardonneraient jamais.

Nous ne pouvons pas gaspiller nos libertés. Nous n’avons simplement pas le droit de le faire.

Nous devons passer à l’action qui est nécessaire maintenant pour arrêter cette stupidité islamique qui veut détruire le monde libre que nous connaissons.

S’il vous plaît prenez le temps de lire et de comprendre ce qui est écrit ici.

S’il vous plaît, envoyez-le à toute personne libre que vous connaissez ; il est très

important que nous nous éveillons à cette VÉRITÉ !



<TABLE style="WIDTH: 100%; mso-cellspacing: 0cm; mso-yfti-tbllook: 1184; mso-padding-alt: 0cm 0cm 0cm 0cm" class=MsoNormalTable border=0 cellSpacing=0 cellPadding=0 width="100%">

<TR style="mso-yfti-irow: 0; mso-yfti-firstrow: yes; mso-yfti-lastrow: yes">
<td style="BORDER-BOTTOM: #f0f0f0; PADDING-BOTTOM: 0cm; BACKGROUND-COLOR: transparent; PADDING-LEFT: 0cm; WIDTH: 100%; PADDING-RIGHT: 0cm; BORDER-TOP: #f0f0f0; BORDER-RIGHT: #f0f0f0; PADDING-TOP: 0cm; rem_BORDER-LEFT: #f0f0f0" width="100%"></TD>
<td style="BORDER-BOTTOM: #f0f0f0; PADDING-BOTTOM: 0cm; BACKGROUND-COLOR: transparent; PADDING-LEFT: 0cm; PADDING-RIGHT: 0cm; BORDER-TOP: #f0f0f0; BORDER-RIGHT: #f0f0f0; PADDING-TOP: 0cm; rem_BORDER-LEFT: #f0f0f0" vAlign=bottom></TD></TR></TABLE>

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Un Soldat qui savait de quoi il parlait ... il en est mort   Lun 23 Aoû 2010 - 22:51

Malheureusement, le Père de FOUCAULT s'était "un peu" trompé quant à la conversion possible des musulmans ... Et le contetx n'est plus le même quand bien, même, le problème de fond n'a fait que s'accentuer !


Je cite intégralement.



LE PÈRE DE FOUCAULD ET L’ISLAM

Citation :
Lettre prophétique du père Charles de Foucauld
à René Bazin de l’Académie Française, le 29 juillet 1916
“Ma pensée est que si, petit à petit, doucement, les musulmans de notre empire
colonial du nord de l’Afrique ne se convertissent pas, il se produira un mouvement
nationaliste analogue à celui de la Turquie : une élite intellectuelle se formera dans
les grandes villes, instruite à la française, sans avoir l’esprit ni le coeur français,
élite qui aura perdu toute foi islamique, mais qui en gardera l’étiquette pour pouvoir
par elle influencer les masses ; d’autre part, la masse des nomades et des
campagnards restera ignorante, éloignée de nous, fermement mahométane, portée
à la haine et au mépris des Français par sa religion, par ses marabouts, par les
contacts qu’elle a avec les Français (représentants de l’autorité, colons,
commerçants), contacts qui trop souvent ne sont pas propres à nous faire aimer
d’elle. Le sentiment national ou barbaresque s’exaltera dans l’élite instruite : quand
elle en trouvera l’occasion, par exemple lors de difficultés de la France au dedans
ou au dehors, elle se servira de l’islam comme d’un levier pour soulever la masse
ignorante, et cherchera à créer un empire africain musulman indépendant.
L’empire Nord-Ouest-Africain de la France, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique
occidentale française, etc., a 30 millions d’habitants ; il en aura, grâce à la paix, le
double dans cinquante ans. Il sera alors en plein progrès matériel, riche, sillonné de
chemins de fer, peuplé d’habitants rompus au maniement de nos armes, dont l’élite
aura reçu l’instruction dans nos écoles. Si nous n’avons pas su faire des Français de
ces peuples, ils nous chasseront. Le seul moyen qu’ils deviennent Français est qu’ils
deviennent chrétiens.
Il ne s’agit pas de les convertir en un jour ni par force mais tendrement,
discrètement, par persuasion, bon exemple, bonne éducation, instruction, grâce à
une prise de contact étroite et affectueuse, oeuvre surtout de laïcs français qui
peuvent être bien plus nombreux que les prêtres et prendre un contact plus intime.
Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ?
Exceptionnellement, oui !
D’une manière générale, non ! Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s’y
opposent ; avec certains il y a des accommodements ; avec l’un, celui du medhi, il
n’y en a pas : tout musulman, (je ne parle pas des libres-penseurs qui ont perdu la
foi), croit qu’à l’approche du jugement dernier le medhi surviendra, déclarera la
guerre sainte, et établira l’islam par toute la terre, après avoir exterminé ou
subjugué tous les non musulmans. Dans cette foi, le musulman regarde l’islam
comme sa vraie patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou
tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s’il est soumis à une nation
non musulmane, c’est une épreuve passagère ; sa foi l’assure qu’il en sortira et
triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse
l’engage à subir avec calme son épreuve ; “l’oiseau pris au piège qui se débat perd
ses plumes et se casse les ailes ; s’il se tient tranquille, il se trouve intact le jour de
la libération”, disent-ils ; ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux
être soumis aux Français qu’aux Allemands, parce qu’ils savent les premiers plus
doux ; ils peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un
ami étranger ; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par
sentiment d’honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole, comme
les militaires de fortune des XVIème et XVIIème siècles mais, d’une façon générale,
sauf exception, tant qu’ils seront musulmans, ils ne seront pas Français, ils
attendront plus ou moins patiemment le jour du medhi, en lequel ils soumettront la
France.
De là vient que nos Algériens musulmans sont si peu empressés à demander la
nationalité française : comment demander à faire partie d’un peuple étranger qu’on
sait devoir être infailliblement vaincu et subjugué par le peuple auquel on
appartient soi-même ? Ce changement de nationalité implique vraiment une sorte
d’apostasie, un renoncement à la foi du medhi...”
---
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: le monde face a l'islamisme   Lun 23 Aoû 2010 - 23:43

Avec près d'un siècle d'avance le Père de Foucault, voyait très loin...

Le contexte n'est plus tout à fait le même, certes, la France n'est plus le seul "ennemi incroyant" dans le collimateur des islamistes, mais les mentalités, les croyances décrites sont bien aujourd'hui les mêmes...

Je relève dans le texte du Père de Faucault des "Si..." qui n'ont peut-être pas été accomplis, et dont nous avons payé le prix fort...
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: le monde face a l'islamisme   Mer 25 Aoû 2010 - 16:04


L’islamisation des esprits a commencé et se poursuit.Des groupes de salafistes très structurés et disjoints des mosquées travaillent les quartiers au corps,ils savent que le terreau est fertile .Abandon institutionnel+appauvrissement culturel+exclusion socio-économique : que demander de plus pour manipuler les foules ? Face à cette population captive,les plus radicaux jouent sur du velours.
L’hiver dernier,Tariq Ramadan a fait une conférence à 20 Kms de Tarbes,et la population musulmane s’est massivement déplacée….Certains jouent à qui sera le meilleur musulman et on les entend flinguer Darwin,la contraception,Israël,les homos,la police,la France…le tout sur fond de théorie du complot !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
vvdd66
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: le monde face a l'islamisme   Jeu 26 Aoû 2010 - 9:02

rien a espère de cette bande de zin zin raciste
Revenir en haut Aller en bas
http://sacree-soiree-11.frenchboard.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le monde face a l'islamisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
le monde face a l'islamisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: Actualité qui n'a vraiment rien à voir avec les paras...!-
Sauter vers: