CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quatres Militaires renvoyés devant les Assises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guy
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Quatres Militaires renvoyés devant les Assises   Ven 23 Juil 2010 - 2:45

France info du 22 Juillet 2010- 13h55
Quatre militaires renvoyés devant les assises

Les quatres hommes - trois soldats et un colonel - comparaîtront pour le meurtre de l' Ivoirien Firmin Mahé en 2005 - un "coupeur de route" selon l'armée qui sévissait dans la zone tampon séparant nord et sud, rebelles et forces gouvernementales.

C’était le 13 mai 2005, dans la région de Man, à l’ouest de la Côte d’Ivoire. Firmin Mahé était interpellé, après avoir été blessé à la jambe lors d’un accrochage avec des militaires français. Dans le blindé qui le remonte vers l’hôpital, il meurt étouffé.
Firmin Mahé est présenté comme un "coupeur de route", un bandit qui sème la terreur dans la région, dans une zone située entre les zones d’influence rebelle et gouvernementale.

Le 13 Mai 2005,Firmin Mahé meurt dans un blindé francais.
Pas vraiment un saint, donc. Pour autant, sa mort déclenche une enquête. Le juge du Tribunal aux armées de Paris instruit le dossier, et décide de renvoyer quatre hommes devant les assises : les trois soldats qui se trouvaient à bord du blindé, ainsi que le colonel Eric Burgaud, qui aurait donné l’ordre de tuer Mahé.
Le commandant de la force Licorne, le général Henri Poncet, bénéficie d’un non-lieu, conformément aux réquisitions du parquet. Aujourd’hui à la retraite, il a toujours nié avoir donné un quelconque ordre - ce dont l’accusait le colonel Burgaud.
La date du procés n' est pas encore connue
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Quatres Militaires renvoyés devant les Assises   Ven 23 Juil 2010 - 18:01

Plus facile de tacler les militaires que les politiques....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
 
Quatres Militaires renvoyés devant les Assises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: