CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Mon Drapeau m'a dit.

Aller en bas 
AuteurMessage
Roger Bodson
Pro !
Pro !
Roger Bodson


Mon Drapeau m'a dit. Empty
MessageSujet: Mon Drapeau m'a dit.   Mon Drapeau m'a dit. EmptyMer 16 Juin 2010 - 9:45

Editorial qui va paraitre dans le prochain REMEMBER revue de l'ANPCV de Verviers.





MON DRAPEAU M’A DIT :





Le 29 mai dernier, vous représentant en portant le drapeau de notre régionale, j’étais au Cimetière Américain d’Henri-Chapelle pour commémorer le Mémorial Day. Me trouvant parmi la soixantaine de porte-drapeaux dont la plupart sont beaucoup plus âgés que moi, je me demandais, combien serons-nous encore dans quelques années et que deviendront nos trois couleurs au vu des remous politiques qui agitent notre Pays.

Et comme dans un songe j’ai cru entendre notre drapeau qui me murmurait la réponse dans le vent qui faisait flotter doucement ses couleurs sacrées.



« Ne t’inquiète donc pas pour mon avenir, je suis né plus d’un siècle avant toi et j’ai connu bien des vicissitudes, des malheurs, mais je flotte toujours sur notre Pays.

Je suis né dans la tourmente d’une révolution et ai montré le chemin aux patriotes qui ont chassé l’étranger qui envahissait notre sol.

Par deux fois, pendant quatre ans j’ai dû me cacher car des hordes barbares avaient envahi notre Patrie et foulaient aux pieds les droits les plus sacrés de ses habitants, mais il y avait toujours des courageux pour exhiber mes 3 couleurs au nez des occupants. Lorsque notre Pays recouvra la liberté, je fus arboré à toutes les fenêtres du royaume mais depuis quelques décennies, le nombre de maisons se parant de mes couleurs diminue chaque année au fil des commémorations sauf les jours, bien rares, où nos footballers remportaient une victoire en coupe d’Europe ou du monde, alors on se souvenait de moi et je refleurissais sur de nombreuses façades.

J’ai souffert aussi lorsque certains, soi-disant pour exprimer une opinion politique, m’ont trainé dans la boue, déchiré ou brûlé.

J’ai été scandalisé ce printemps, lorsque la FNAC de Nice a organisé un concours de photos et récompensé du prix « Politiquement incorrect » une photo montrant un individu se torchonnant le postérieur avec les couleurs Bleu, Blanc, Rouge de mon cousin français. J’en frémis encore en pensant que cela pourrait m’arriver. Comment a-t’on pu récompenser une telle ignominie !!! Comment les autorités n’ont-elles pas puni les auteurs de cet outrage !!!

Quand je pense à toutes celles et ceux qui ont donné leur vie, sous mes plis, pour que mes couleurs puissent à nouveau flotter librement dans le vent de la Liberté, leur sang a ravivé mon Rouge, le deuil de leur femme et de leurs enfants se retrouve dans le Noir près de ma hampe et l’or de leur cœur pur brille au centre de mes plis, dans mon Jaune. Non, je ne comprends pas comment on peut me profaner, moi ou mes cousins d’autres pays, nous qui souvent avons servi de linceul aux Braves tombés pour que chacun puisse vivre libre, à commencer par ceux qui reposent leur éternel « 20 ans » autour de nous dans ce cimetière.

Mais regarde autour de toi. Si la plupart de ceux qui aujourd’hui portent mes couleurs frappées des insignes de leur association ont au minimum ton âge ou beaucoup plus, regarde sur ta droite ! A deux mètres de toi, il y a un porte drapeau âgé de 20 à 25 ans, un autre tout au plus de 15ans et en face ces 3 enfants portant les couleurs belges et américaines.

N’aie pas peur pour l’avenir. Si tu me portes depuis plus de quinze ans, après toi, lorsque je t’aurai accompagné pour ton dernier voyage, il y aura d’autres mains pour me porter haut et fier, il y aura toujours une relève.

Ces jeunes en sont la preuve vivante, ils sont le blé qui lève, ton prolongement.

Ils sont surtout notre AVENIR et celui de notre Pays. »



Roger BODSON

Le 30 mai 2010.

Revenir en haut Aller en bas
Javelin
Pro !
Pro !
Javelin


Mon Drapeau m'a dit. Empty
MessageSujet: Re: Mon Drapeau m'a dit.   Mon Drapeau m'a dit. EmptyMer 16 Juin 2010 - 14:37

Magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon Drapeau m'a dit.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: MEMOIRE des PARACHUTISTES :: L'ESPRIT PARAS en question ?-
Sauter vers: