CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 260 hommes à Collioure et Mont-Louis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NDL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: 260 hommes à Collioure et Mont-Louis   Mer 19 Mai 2010 - 19:56

PERPIGNAN 260 hommes à Collioure et Mont-Louis

1964. Créé en 1964, à la suite de la réorganisation de la 11 e demi-brigade parachutiste de choc, le Centre national d'entraînement commando est une école de l'armée de terre. Deux unités. Le CNEC regroupe deux unités dans le département, à Mont-Louis et Collioure. Sa mission est d'assurer la formation des cadres de l'armée. L'unité détachée de Collioure est plus spécifiquement en charge des instructions nautiques.

la suite


La devise. En souvenir du 1 er Bataillon de Choc, la devise du CNEC est : "En pointe toujours".
Revenir en haut Aller en bas
RHP
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Le général Irastorza est en visite aujourd'hui au centre national d'entraînement commando (CNEC) de Mont-Louis   Jeu 20 Mai 2010 - 9:57

PERPIGNAN Le patron de l'armée de terre en inspection au CNEC de Mont-Louis
Le général Irastorza est en visite aujourd'hui au centre national d'entraînement commando (CNEC) de Mont-Louis. Un événement important pour l'avenir du site comme celui de Collioure.

C'est un des hommes les plus influents de l'armée française qui sera aujour- d'hui accueilli à Mont-Louis. Le général "5 étoiles" Elrick Irastorza, patron de l'armée de terre est en inspection dans le département. Une visite réglée comme une partition qui le mènera au Centre national d'entraînement commando de Mont-Louis où il sera accueilli par le lieutenant-colonel Nicolas Tachon. Après le piquet d'honneur et le discours, le général aura un entretien personnel avec le chef de corps avant de s'entretenir avec ses hommes pour évoquer les préoccupations du moment et faire remonter les problèmes. Un échange au cours duquel sera certainement évoqué l'avenir du CNEC.

Quel avenir pour le CNEC ?
Restrictions budgétaires obligent, en juillet 2008, le gouvernement de Nicolas Sarkozy a lancé un vaste programme de restructuration de l'armée. Des mesures qui ont été mises en oeuvre au cours de l'année 2009 et qui ont notamment entraîné la dissolution d'unités et l'abandon de certaines garnisons au profit d'autres. Pour l'heure, les deux unités que compte le CNEC dans les P.-O. à Mont-Louis et Collioure (lire encadré) ont été épargnées mais la question de leur maintien reste posée : quelle est la raison d'être du CNEC dans le cadre de cette restructuration ? Le général Irastorza pourrait apporter des éléments de réponse. En poste depuis le mois de juillet dans le département, le lieutenant-colonel Tachon se veut pourtant optimiste : "Le bilan est positif et aucun incident majeur n'est à déplorer. Nous avons mené à bien les missions qui étaient les nôtres malgré les conditions météororologiques difficiles". Seule ombre au tableau, les arrêtés municipaux pris par certaines communes comme celui augmentant par exemple le prix de location des stands de tir : "Ce sont des décisions prises unilatéralement. Et si elles ne représentent que des sommes dérisoires dans le budget de la Défense, elles peuvent être de nature à peser sur l'avenir". Un exemple, parmi d'autres, de la rigueur avec laquelle l'armée utilise les deniers publics. Né le 29 septembre 1950, jour de la saint Michel, patron des parachutistes. Le général Irastorza est un parachutiste. Il a commandé le 8 e RPIMa. Le patron de l'armée de terre française a été en charge du recrutement, de l'Ecole d'Application de l'Infanterie et a dirigé l'opération Licorne en Côte d'Ivoire.

Jean-Michel Salvador

source et visitez l'indépedant.com
Revenir en haut Aller en bas
 
260 hommes à Collioure et Mont-Louis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: PARA CHOC et homme de l'ombre-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: