CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 Commémoration du 26 Mars 1962

Aller en bas 
AuteurMessage
guy
Pro !
Pro !
guy


Commémoration du 26 Mars 1962 Empty
MessageSujet: Commémoration du 26 Mars 1962   Commémoration du 26 Mars 1962 EmptyLun 22 Mar 2010 - 23:08

Commémoration du 26 Mars 1962 (Massacre de la rue d'ISLY)
le vendredi 26.03.2010, pour commémorer le massacre de la rue d'ISLY, deux rendez vous,
le premier à 14h30 au Monument aux Morts Quai de Branly 75007 Paris( promenade piétonne du quai Branly, entre le pont d'ena et l'Avenue de la bourdonnais. A proximité dela tour Eiffel. Métro Bir Hakeim, ligne 6)vous pouvez avoir les renseignements au 01.45.74.09.91 de 9h a 12h ou écrire à isly26mars@wanadoo.fr et http://clanr.org/portail/Commemoration-du-26-mars-1962-Arc
le deuxième rdv à 16h00 à l 'Arc de Triomphe en haut des Champs Elysées

Merci de vous munir d'une fleur bleu, blanche ou rouge
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


Commémoration du 26 Mars 1962 Empty
MessageSujet: Re: Commémoration du 26 Mars 1962   Commémoration du 26 Mars 1962 EmptyLun 22 Mar 2010 - 23:16

Merci pour le détail des cérémonies Guy...!
Revenir en haut Aller en bas
Courcelles
confirmé
confirmé
Courcelles


Commémoration du 26 Mars 1962 Empty
MessageSujet: je repense également à ces militaires, mais eux s'en souviennent-ils ? Se souviennent-ils de ce jour horrible où ils ont détruit des vies.   Commémoration du 26 Mars 1962 EmptyLun 22 Mar 2010 - 23:33

26 mars 1962 à Alger

Quelquefois, souvent même, je repense également à ces militaires, mais eux s'en souviennent-ils ?
Se souviennent-ils de ce jour horrible où ils ont détruit des vies.




Commémoration du 26 Mars 1962 Isly_04
Je m'étais rendue, accompagnée de mes sœurs, à la manifestation du 26 mars. Peu après avoir quitté notre appartement, nous avions rencontré un premier barrage, puis d'autres, mais rien n'était fait pour nous inciter à rebrousser chemin.
Nous arrivâmes sans encombre devant l'entrée de la rue d'Isly. Là, un cordon de militaires nous barra soudain le chemin et je regardais s'éloigner les gens qui nous précédaient quelques secondes auparavant. Nous nous retrouvions donc au premier rang et attendions que le barrage s'ouvre. Des minutes se sont écoulées sans qu'il ne se passe rien et puis, soudain, une rafale venant de ma droite a claqué.

Nous avons couru pour nous mettre à l'abri, les tirs continuaient, ma sœur aînée se jeta sur la chaussée, j'en fis autant, je ne voyais plus mon autre sœur. Le temps me parut interminable, j'étais affolée. Il y a eut un arrêt, j'entendis " halte au feu ", puis cela recommença. C'est alors que je ressentis une brûlure et Je compris que j'étais blessée. Les balles sifflaient au-dessus de ma tête, je ne bougeais plus, me cachais le visage dans le manteau de ma sœur, pour ne pas voir la mort.

Le feu cessa enfin. Tout d'abord, personne ne bougea. Il y eut le silence. Un monsieur blessé, s'agrippant au mur du Crédit Foncier, essayait de se remettre sur ses jambes. Les militaires ne tirèrent pas. Cela me donna du courage pour me relever. Voulant porter secours à ma sœur, je la soulevai. A cause de ma propre blessure, et parce qu'elle n'avait hélas ! plus aucune réaction, elle me paraissait terriblement lourde. Je parvins à la mettre sur les genoux.
Sa tête retomba en arrière. Les yeux de Renée étaient de couleur noisette. À ce moment, sans doute le ciel s'y reflétait-il, je les vis grand ouverts et très bleus.

Ce dernier regard m'impressionna plus que tout.
Éperdue, je cherchais ma sœur Monique; elle était plus loin, gravement blessée, elle ne pouvait plus marcher. Des hommes arrivèrent, la prirent dans leurs bras et l'emmenèrent. Au fond de l'impasse de la Poste, il y avait un dépôt fermé par un rideau de fer. Le rideau se souleva et ils hissèrent Monique à l'intérieur. Je suivis. Au loin, on entendait des explosions.

Nous étions allongées sur des sacs postaux, il y avait plusieurs blessés et aucun infirmier aucun médecin. Un pompier blessé était là. Enfin, un camion bâché se gara et nous fûmes tous emmenés à l'hôpital. Là, c'était affreux, il y avait des blessés partout. Nous étions installés sur des lits de camp. Mes parents arrivèrent. Mon père trouva le corps de Renée à la morgue dans la
soirée. Elle avait reçu deux balles dans la nuque alors que nous étions toutes les deux à terre. Il n'eut pas la force d'annoncer à ma mère tout de suite la terrible réalité et attendit le lendemain. Maman était restée toute la nuit à genoux devant une statue de la Vierge...

Il ne se passe guère de jour sans que j'y pense.
Cette journée marquée au fer rouge dans ma poitrine ne pourra jamais s'effacer.

Quelquefois, souvent même, je repense également à ces militaires, mais eux s'en souviennent-ils ? Se souviennent-ils de ce jour horrible où ils ont détruit des vies. Ont-ils une pensée pour les victimes du 26 mars ?

Annie-France Garnier-Ferrandis
Revenir en haut Aller en bas
PTS
Pro !
Pro !
PTS


Commémoration du 26 Mars 1962 Empty
MessageSujet: Rue d'Isly Alger 26 mars 1962   Commémoration du 26 Mars 1962 EmptyLun 22 Mar 2010 - 23:56

Rue d'Isly Alger 26 mars 1962
Voici une vidéo sur le drame
Revenir en haut Aller en bas
Alerte Guépard
Pro !
Pro !
Alerte Guépard


Commémoration du 26 Mars 1962 Empty
MessageSujet: Re: Commémoration du 26 Mars 1962   Commémoration du 26 Mars 1962 EmptySam 27 Mar 2010 - 0:26

Commémoration du 26 Mars 1962 26_mar10


Commémoration du 26 Mars 1962 26_mar11
.
Revenir en haut Aller en bas
NDL
Pro !
Pro !
NDL


Commémoration du 26 Mars 1962 Empty
MessageSujet: Re: Commémoration du 26 Mars 1962   Commémoration du 26 Mars 1962 EmptyDim 28 Mar 2010 - 23:37

Six Fours

Une cérémonie empreinte d’émotion... et d’interrogations

L’amicale des rapatriés a organisé une cérémonie au cimetière de Reynier pour commémorer la fusillade de la rue d'Isly.
Visiblement les différentes dates de commémoration sur l’Algérie ne font guère l’unanimité.

Commémoration du 26 Mars 1962 Une-ceremonie-empreinte-d-emotion-et-d-interrogations-102859

Joseph Mulé, premier adjoint et Christiane Giordano, conseillère municipale
ont déposé une gerbe

Quelle date pour rendre hommage aux morts pour la France pendant la guerre d’Algérie ? La journée nationale a été fixée en 2003 par Jacques Chirac au 5 décembre et englobe les combats du Maroc et de la Tunisie. Cette journée fait référence non à une date historique mais à l’inauguration
du mémorial quai Branly dédié aux 24.000 morts pour la France. Sauf que cette date ne fait pas l’unanimité et certains, comme à la FNACA, préfèrent le 19 mars, renvoyant au cessez-le-feu, au lendemain des accords d’Évian. D'ailleurs en 2002 une proposition de loi allant dans ce sens à l'Assemblée Nationale avait vu 278 députés voter pour, et 204 contre. D’autres refusent catégoriquement cette date, et estiment que la guerre s’est poursuivie ensuite, allusion à la fusillade de la rue d'Isly qui eut lieu le 26 mars 1962 devant la grande poste du centre d'Alger. Henri Long, responsable de l’Union Nationale des Parachutistes à Six-Fours ne mâchait pas ses mots envers la FNACA. Concrètement, sur Six-Fours, les différentes associations d’anciens combattants étaient divisés sur le sujet. Voilà une guerre où les cicatrices ne sont toujours pas effacées, et la passion l’emporte bien souvent sur la
raison. Certaines blessures semblent encore profondes et se contenter d’établir des faits ne suffira certainement pas à refermer les plaies.

La cérémonie s’est déroulée vendredi après-midi


La municipalité entendait afficher clairement son soutien à cette cérémonie
avec la présence de Joseph Mulé, qui représentait Jean-Sébastien Vialatte. Christiane Giordano, conseillère municipale et présidente de l’Amicale des Rapatriés ne cachait pas son émotion à l’évocation de cette date où beaucoup perdirent des proches durant cette fusillade :
« nous ne pouvons malheureusement pas cautionner le 19 mars …c’est la
victoire des fellagas». Elle remercia à plusieurs reprises le député-maire pour son soutien.

Traste, le 27 mars 2010

Autre photo:


Commémoration du 26 Mars 1962 ShowImage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Commémoration du 26 Mars 1962 Empty
MessageSujet: Re: Commémoration du 26 Mars 1962   Commémoration du 26 Mars 1962 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Commémoration du 26 Mars 1962
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962 :: Le 19 mars 1962 en question...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: