CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ASSEMAT Jean - Capitaine - Alias Jacques BAUER alias ULM

Aller en bas 
AuteurMessage
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: ASSEMAT Jean - Capitaine - Alias Jacques BAUER alias ULM   Ven 19 Fév 2010 - 15:54

Jacques ASSEMAT


Décédé le 25 février 2003 Jean ASSEMAT Alias Jacques BAUER alias ULM

Né le 25 avril 1919 à TOULOUSE (Haute Garonne)

Son épitaphe pourrait être : "il a servi"
Homme de caractère et de conviction, sportif de haut niveau, soldat émérite Jean ASSEMAT, alias Jacques BAUER, alias ULM, s'est investi totalement chaque fois qu'il s'est agit de l'honneur de la France.
[...]
Il est breveté parachutiste (brevet 488) à RINGWAY le 1er février 1944, il y a 59 ans ! Il est alors affecté au Special Air Service puis au Bureau Central de renseignement et d'Action (B.C.R.A.), détaché comme lieutenant à l'Office of Strategic Services (O.S.S./O.S.S. 1354 – Jacques BAUER). Il effectue deux missions en France occupée. Il appartient au réseau PROUST dont il effectue la dissolution après la guerre.

Dès lors, il ne quittera plus les troupes aéroportées.

Après la deuxième guerre mondiale, il rejoint la Direction Générale des Etudes et Recherches (D.G.E.R.) puis le 1er Régiment de Hussards qui devient le 1er Régiment de Hussards Parachutistes. Il est alors le premier officier parachutiste de l'Arme Blindé et Cavalerie et obtient fin 1946 le brevet de moniteur parachutiste (homologué en 1998-1999) comme "précurseurs" par l'Ecole des Troupes Aéroportées. Il commandera le 2ème escadron du 1er R.H.P.

La guerre d'ALGÉRIE débute ; le Capitaine ASSEMAT sert aux Affaires Algériennes quand la 10ème Division Parachutiste est créée par le Général MASSU. Chacun des régiments de la Division comprend une unité de reconnaissance, le général MASSU, compagnon de la Libération, lui fera prendre le commandement de l'Escadron de Reconnaissance du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes sous les ordres du Colonel MEYER.
Il est de toutes les opérations, l'Escadron de Reconnaissance étant alors constitué en commando héliporté, son unité se distingue notamment le 15 mars 1956 dans les TAGLAÏTS où ses pelotons mettent hors de combat 38 des 101 rebelles tués par le régiment.


Il avait toujours sur lui la photographie de son radio, le chasseur parachutiste FRAPPIER, décédé lors d'une de ces opérations.

En 1957, après l'expédition de SUEZ à laquelle il participe, il est officier de renseignements du 1er R.C.P. pendant la bataille d'ALGER.
Il continue de servir en ALGERIE, notamment dans la région de DUPLEIX où il remplace le capitaine MEDY, Capitaine de la légion, il prend le commandement de la 3ème compagnie à la ferme BUTHIOU, composé entre autres de maintenus et d'appelés, à l'instar de son ami POUGET à SETIF où il fait venir une centaine du 11ème Choc du Capitaine AUDON SOUFFLET et il échappe à un attentat, puis est adjoint au commandant de groupement du commando de chasse de l'AKFADOU au P.C. Artois où le chef de bataillon KHOLER commandant le groupement l'incitera à préparer de nuit l'école de guerre entre deux opérations.

Dans le cadre de ses fonctions au centre de coordination interarmées, il réussit à manipuler la WILLAYA III de EL HADJ et gère la fin de l'affaire SI SALAH, l'homme de la " paix des braves", ancien chef de la WILLAYA IV ainsi que sa mort.
[...]
Le 13ème Régiment de Dragons Parachutistes sous les ordres du colonel Bernard du SERECH d'AURIMONT de SAINT AVIT, devient de nouveau "réserve opérationnel", il le rejoint alors fin 1960 comme officier opérations.

Il vit durement et totalement les évènements d'avril 1961, de 1962 à 1964,
il est privé de liberté partageant un univers restreint et clos, entre autres avec le lieutenant Pierre GUILLAUME "le crabe tambour" décédé il y a peu.

[...]
Il est un des pionniers de l'UNION NATIONALE DES PARACHUTISTES auprès du Général GRACIEUX ancien commandant de la 10ème D.P. il devient l'un des vice-présidents de l'U.N.P. et membre du conseil d'administration, il y crée le Para-Club.

Parallèlement, il entreprend une carrière civile, notamment avec Andernos MOSCONI ancien camarade du 1er R.C.P.
[...]

Jean ASSEMAT recevant la Croix de la Légion d'Honneur des mains du Général MENGELLE le 30 septembre 1998

La totalité de l'article ICI
Revenir en haut Aller en bas
 
ASSEMAT Jean - Capitaine - Alias Jacques BAUER alias ULM
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: