CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 la 4e compagie du 8e RPIMa part au KOSVO

Aller en bas 
AuteurMessage
Idron
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: la 4e compagie du 8e RPIMa part au KOSVO   Mer 13 Jan 2010 - 19:51

Une compagnie du 8e RPIMa vient de quitter Castres direction le Kosovo. Le régiment professionnel de la ville s'est vu confier une mission de 4 mois par l'Otan, sous l'égide de l'ONU. Explications du chef de corps du « 8 » qui est du voyage.

Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la 4e compagie du 8e RPIMa part au KOSVO   Jeu 14 Jan 2010 - 0:44

Publié le 13/01/2010 03:52 |DDM Recueilli par S.Boulbès«8» : Mission pour la paix en Europe

Armée. La 4e compagnie du 8e RPIMa et une partie de l'Etat-major sont en séjour au Kosovo durant quatre mois.




Une compagnie du 8e RPIMa vient de quitter Castres direction le Kosovo. Le régiment professionnel de la ville s'est vu confier une mission de 4 mois par l'Otan, sous l'égide de l'ONU. Explications du chef de corps du « 8 » qui est du voyage.

Combien d'hommes et qui pour cette mission ?

Le 8e RPIMa va déployer environ 160 hommes issus de la 4e compagnie et de l'état-major tactique du régiment, et quelques renforts individuels. Les premiers départs ont eu lieu en début de semaine dernière pour s'échelonner jusqu'à la fin du mois de janvier. Moi-même, je rejoins mon affectation cette semaine. Nous amenons très peu de matériel avec nous, l'essentiel étant déjà sur place.

Où s'installe le régiment castrais ?

Notre mission s'exercera sur la partie nord du pays. Rappelons que le Kosovo est divisé en cinq zones. Dans le cadre d'une réorganisation effective en janvier 2010, ces cinq zones sont confiées à des bataillons multinationaux d'environ 1 100 hommes, contre 2 500 constituant les Task force antérieures. Je commanderai le bataillon nord qui sera constitué en fait de huit compagnies de combat issues de huit nationalités : France, Grèce, Danemark, Maroc, Belgique, Luxembourg, Estonie, Italie. Notre zone géographique comprend entre autre la ville de Mitrovica et son fameux pont. Le commandement du bataillon sera lui installé à Novo Selo, camp Maréchal de Lattre de Tassigny.

Quel est l'objet de votre mandat ?

Nous partons sous l'égide de l'Otan au sein de l'ONU, pour une mission de stabilisation du Kosovo. Nous nous inscrivons dans une logique de désengagement progressif. Il s'agit donc d'une mission de sécurisation : des mouvements de la Force Otan pour commencer, mais aussi des mouvements de l'ensemble des populations composant le pays.
Sachez qu'avant de prendre en charge la mission, je me suis rendu sur place pour en prendre connaissance et faire un tour de la situation présente au cours d'un certain nombre de breafing avec notamment la direction du renseignement militaire et la direction des affaires stratégiques.

Quelle est la situation sur le territoire aujourd'hui ?


D'un point de vue météorologique, je dirai que paradoxalement, eu égard à ces derniers jours tarnais, il fait actuellement meilleur au Kosovo. Pourtant, il s'agit d'une zone au climat très continental, donc aux étés chauds et aux hivers rigoureux.
D'un point de vue social : nous sommes dans une situation plutôt stabilisée ; la normalisation est quasiment acquise. Maintenant … Il n'est pas exclu qu'à l'occasion d'événements particuliers, notamment religieux, des tensions puissent rapidement poindre. Deux religions principales sont en présence : catholique orthodoxe et musulmane.
Ainsi, récemment, le président Serbe est venu rendre visite aux orthodoxes d'origine serbe. La République Serbe a contesté devant la Cour internationale de justice la déclaration unilatérale d'indépendance du Kosovo. On attend la réponse… Et puis, il existe aussi la microminorité Rom du Kosovo, sans doute un peu plus sensible que les autres. Comme pour les autres, elle a bénéficié de mesures d'incitation au retour. Cette communauté a été très sensible à cette possibilité qui lui était offerte. Cela peut impliquer quelques tensions.

Finalement : une mission « tranquille » ou à risques ?

Mission à part entière. Dans une période où la situation est plutôt calme, mais pas figée. Nous devrons donc être vigilants et cela passera par une présence permanente sur le terrain, de jour comme de nuit, garantissant sécurisation et liberté de mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
COLO
Invité



MessageSujet: En pointe toujours, le 8e RPIMa arme depuis le 11 janvier dernier le 1er Multinational Battle Group - North   Mer 3 Fév 2010 - 23:27

Dans la presse locale]: le 02/02/2010 03:50 | LaDepeche.fr Le «8» toujours en pointe
Armée. Des nouvelles des soldats castrais au Kossovo.
En pointe toujours, le 8e RPIMa arme depuis le 11 janvier dernier le 1er Multinational Battle Group - North (...) de la KFOR (OTAN) au Kossovo. En effet, ce jour-là, le Colonel du Chaxel, chef de corps castrais, a pris la tête de ce groupement tactique allié, dont la mission est d'assurer la sécurisation et la liberté de mouvement dans la partie nord du Kossovo, la partie la plus sensible.
Ce « GTIA » (groupement tactique interarmes), fort de 1100 hommes de 8 compagnies et regroupant 8 nationalités, a la lourde charge de remplacer la Multinational Task Force - North (MNTF-N) de niveau brigade (2400 hommes). La participation du «8» se compose de l'état-major tactique aux ordres du Lieutenant-colonel Tassel et de la 4e compagnie du Capitaine Surville. Le reste des renforts Français est essentiellement fourni par la 11e Brigade parachutiste. Le colonel du Chaxel s'est vu remettre le fanion du bataillon lors d'une passation de commandement très multinationale elle aussi, avec ordres en anglais [à souligner] et présidée par le général Satta, Italien et ancien commandant de la Brigade parachutiste italienne (« Folgore »).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la 4e compagie du 8e RPIMa part au KOSVO   

Revenir en haut Aller en bas
 
la 4e compagie du 8e RPIMa part au KOSVO
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 8ème RPIMa - Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: