CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le témoignage d'une femme dans l'enfer de Dien Bien Phu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Le témoignage d'une femme dans l'enfer de Dien Bien Phu   Mer 18 Nov 2009 - 12:02

Conférence Le témoignage d'une femme dans l'enfer de Dien Bien Phu


Agrandir la photo



Geneviève de Galard.

A l'initiative d'un collectif d'associations d'anciens combattants, Geneviève de Galard sera à l'hôtel-de-ville le jeudi 19 novembre pour apporter son témoignage et dédicacer son livre « Une infirmière à Dien Bien Phu ».
En 1953, Geneviève de Galard avait intégré le corps très restreint des convoyeuses de l'air : une trentaine d'infirmières volantes chargées de soigner les blessés lors des évacuations aériennes.
En janvier 1954, elle rejoint Hanoï, au Tonkin.
Le 17 mars, après une attaque terrible sur Dien Bien Phu, un premier avion décolle d'Hanoï. Il arrive à se poser mais les Vietminh tirent dès que commence le chargement et l'avion décolle sans avoir pu charger les évacués.
Désormais, les évacuations se feront de nuit, dans des conditions de plus en plus périlleuses.
Geneviève de Galard doit assurer le vol de la nuit du 26 au 27 mars.
Son avion décolle mais sous les feux des tirs, il est obligé de repartir sans blessés. Sa déception est grande.
Elle demande alors à faire partie du prochain départ et c'est là que son destin bascule. A 29 ans, elle se retrouve prisonnière, la seule femme à partager le sort des 15.000 soldats de l'armée française pris dans la nasse de cette sinistre cuvette.
Elle sera affectée à l'antenne médicale centrale et après la chute du camp, le 7 mai 1954, elle restera près de trois semaines à soigner les blessés.
En quelques semaines, elle devient une star. Elle sera même accueillie comme une héroïne par le président des Etats-Unis, le général Eisenhower, et fêtée sur Broadway au cours d'une parade triomphale suivie par 250.000 New-Yorkais.
La conférence qu'elle donnera à l'hôtel de ville, jeudi prochain, constituera donc un évènement.
En marge de celle-ci, elle profitera également de sa venue à Charleville-Mézières pour apporter son témoignage devant deux classes de terminale du lycée Chanzy, en début d'après-midi.

Conférence de Geneviève de Galard, convoyeuse de l'air à Dien Bien Phu.
Jeudi 19 novembre, à 18 heures, à l'hôtel-de-ville de Mézières (2e
étage). Dédicaces sur place.

Article paru le : 17 novembre 2009
Revenir en haut Aller en bas
 
Le témoignage d'une femme dans l'enfer de Dien Bien Phu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: INDOCHINE 1945 -1954-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: