CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Quelques nouvelles du 1er RCP en mission Afghane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Quelques nouvelles du 1er RCP en mission Afghane   Jeu 19 Juil 2007 - 20:39

Quelques nouvelles du 1er RCP de Pamiers en mission en Afghanistan


Le 9 juillet le Général Dan Mc Neill, commandant la Force Internationale
d’Assistance à la sécurité (ISAF) a rendu visite au bataillon français
déployé à Kaboul en Afghanistan.

Le Général Mc Neill commandait autrefois la 82ème Airborne qui fut à l’origine de nos parachutistes français en équipant notamment le 1er RCP pendant la
deuxième guerre mondiale.

Le bataillon des paras de Pamiers est chargé principalement d’une mission de contrôle de zone, dans les quartiers Nord de la ville, la plaine de Shamali et Deh Sabz.

Cette mission comporte plusieurs volets, principalement de la sécurisation de
zone (au Nord-Ouest de la ville et dans la partie Nord de la zone de
responsabilité de l’ISAF) et de la sécurisation d’implantations de la
Force (camp de Warehouse).

Les modes d’actions sont classiques et font appel à des méthodes éprouvées: patrouilles quotidiennes, à pied et en véhicule au contact des Afghans; check points, en liaison avec la police locale; surveillance des abords des points sensibles comme l’aéroport.

Ces actions sont à la fois préventives et dissuasives et les paras s’en acquittent depuis maintenant 3 mois avec le professionnalisme qui les caractérise.
Plusieurs opérations de grande envergure sont venues compléter ces
missions quotidiennes.

Une présentation introductive en salle était programmée afin que le Général dispose d’une vision claire et pragmatique du bataillon. Après un exposé oral et vidéo puis une dégustation d’eaux minérales françaises -le Général est un grand amateur d’eaux !- la visite s’est poursuivie sur le terrain au nord de
l’aéroport international de Kaboul -où les paras sont plus à leur aise.

La délégation s’est rendue sur le lieu de la démonstration dynamique avec les hélicoptères français du détachement d’hélicoptères de l’armée de l’air, les CARACAL.

Arrivé sur la crête du lieu-dit "Paymonar"
une présentation rapide de la démonstration a été faite au Général Mc
Neill, ancien des forces spéciales américaines et parachutiste lui
aussi -il a commandé la 82ème Airborne.

L’exercice consistait en une reconnaissance et une infiltration d’un village par la compagnie d’infanterie.

Tous les éléments du bataillon furent néanmoins mis à contribution : ainsi
le détachement du génie a procédé à l’aide au franchissement; la
section appui avait disposé ses mortiers afin de protéger et d’appuyer
la progression; les démineurs ont procédé à toutes les vérifications de
non pollution et l’escadron de reconnaissance réalisa la reconnaissance
des axes majeurs entrant dans le village.

La démonstration a permis de montrer l’ensemble des savoir-faire du bataillon au Général qui félicita le Colonel Collet pour le travail de ses Rapaces lesquels avaient à cœur de montrer à ce grand chef l’habilité des paras français.

Le Général, visiblement ému, congratula les paras en leur offrant son
coin* que nos jeunes garderont comme un trophée. Il les gratifia
également de conseils et leur raconta certaines de ses missions au
Vietnam.

Un moment inoubliable pour tous les jeunes paras qui rencontraient pour la première fois un véritable héros des parachutistes américains.*
Dans la tradition militaire américaine le coin est une pièce -à
l’origine une pièce d’un dollar en argent- frappée de l’insigne de
l’unité à laquelle le soldat appartient. Elle sert de signe de
reconnaissance ainsi que de porte bonheur.

Arièges NEWS

Source: service communication 1er RCP
Crédit photos: Ministère de la Défense

Prosunt

Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
 
Quelques nouvelles du 1er RCP en mission Afghane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 1er R.C.P. - Régiment de Chasseurs Parachutistes - :: Actualité et vie du régiment-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: