CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Afghans de Calais : où est l’indécence, où est l’incohérence ? par le général Jean-Germain Salvan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Afghans de Calais : où est l’indécence, où est l’incohérence ? par le général Jean-Germain Salvan   Ven 23 Oct 2009 - 22:54



Décryptage


Immigration

Afghans de Calais : où est l’indécence, où est l’incohérence ?


23 octobre 2009 | Jean-Germain Salvan*


Dans Le Monde du 16 octobre, le président de Médecins du Monde s’indigne de la décision du gouvernement de rapatrier dans leur pays des clandestins afghans appréhendés dans la « jungle » de Calais. La tribune, cosignée par deux anciens prédécesseurs du docteur Micheletti, reflète l’opinion de personnes généreuses [1]. Mais peut-on admettre que dans un pays en guerre, certains nationaux choisissent la fuite, la facilité, et confient à d’autres les charges et les risques du combat ?

En 1944, le général de Lattre s’en était pris avec vigueur à des jeunes gens confortablement installés, comme au spectacle, dans le Midi de la fin du mois d’août : ils regardaient nos troupes combattre. Au Liban, nous avons vu des jeunes gens vautrés sur les plages, tandis que les Casques bleus prenaient des coups venus de multiples côtés.

Le 27 septembre dernier, sur France 3 Midi-Pyrénées, le présentateur annonçait froidement la mort de quatre jeunes soldats français en Afghanistan, avant, goguenard, de donner la parole à deux jeunes et fringants Afghans, qui prenaient la route de Calais, où ils espéraient parvenir avec l’aide de Français en moins de quarante-huit heures.

S’il est un point sur lequel je suis d’accord avec Michel Rocard, c’est que la France, dans le village planétaire, doit accueillir sa part de la misère du monde. De la même façon, face aux zones de non-droit de ce village planétaire, notre pays prend sa part du combat pour un certain nombre de valeurs.

Depuis Fabrice del Gondo, de nombreux soldats n’ont jamais bien su ce qu’ils faisaient au juste dans un combat ou une guerre. Mais ils ont des yeux pour voir : le colonel Perrin, commandant le 3e RPIMa à Carcassonne, rentré d’Afghanistan en février dernier, me le disait il y a quelques jours : ses parachutistes constataient que 75% des pertes civiles étaient le fait du terrorisme des talibans, que les paysans étaient contraints par ces talibans de planter du pavot plutôt que des cultures vivrières, que des Afghans se battent à nos côtés, et bien. Les Occidentaux, qui sont venus aider l’Alliance du Nord contre les talibans lâcheront-ils prématurément et piteusement ce combat? Je n’en sais rien et je ne le souhaite pas.

Les sophistes et les lâches

Ces Afghans de Calais sont-ils d’infortunés migrants ? Quiconque souhaite s’informer sait que le voyage de Kaboul à Calais est facturé de dix à quinze mille euros. Les « infortunés migrants » sont en fait des fils
de famille qui se sont « planqués ».

Oui, la peur est omniprésente en Afghanistan, comme elle le fut chez nous de 1940 à 1945 : je connais peu de soldats ou de civils pris sous les bombes ou entre deux feux qui ne l’aient éprouvée. Est-ce une raison pour que des sophistes approuvent les lâches ? Est-ce une raison pour tolérer n’importe quoi au nom de la générosité ou de la charité ?

Je maintiens que ces jeunes gens sont venus chez nous pour sauver leur peau, et bénéficier de conditions de vie avantageuses, plutôt que de mener à nos côtés avec les leurs un combat qui a un sens. Ce n’est pas par goût de la provocation que je les appelle insoumis et déserteurs.
Car la défense des droits de l’homme et de la femme, cela suppose la participation de tous. Cela ne peut être mené par les seuls Occidentaux, par délégation de ceux qui refusent de prendre leur part du développement de leur pays et de la lutte contre la dictature des talibans.

Je souhaite donc que les Afghans adultes qui ont immigré clandestinement chez nous soient renvoyés dans leur pays et confiés aux centres de formation de la police et des armées afghanes, pour qu’ils prennent leur part du combat contre la dictature des talibans.

Quant aux mineurs arrivés chez nous, je pense que la meilleure solution serait que nous ouvrions à Kaboul une école d’enfants de troupe ou un lycée militaire, pour lesquels nous avons une sérieuse expérience, et que nous leur donnions une éducation qui les rendra utiles à leur pays…


*Jean-Germain Salvan est général (2s).



[1] Le renvoi par avion des Afghans de Calais est indécent et incohérent, Le Monde
16 octobre 2009, par Pierre Micheletti, professeur associé à l'IEP de Grenoble, ancien président de Médecins du monde ; Olivier Bernard, président de Médecins du monde ; Bernard Granjon, ancien président de Médecins du monde.

Soldats français morts en Afghanistan depuis 2004

31 août 2004 - Caporal Murat YAGCI - 1er RPIMa
21 octobre 2004 - 1e classe Thierry JEAN BAPTISTE - 3e RH
21octobre 2004 - Maréchal des logis Simah KINGUE EITHEL ABRAHAM - 3e RH
11 février 2005 - Caporal Alan KARSANOV - 2e REI
17 septembre 2005 - Caporal-chef Cédric CRUPEL - 1er RPIMa
4 mars 2006 - Premier maître Loïc LEPAGE - FORFUSCO (commando Trépel)
15 mai 2006 - 1e classe Kamel ELWARD - 17e RGP
20 mai 2006 - Adjudant Joël GAZEAU - 1er RPIMa
20 mai 2006 - Caporal-chef David POULAIN - 1er RPIMa
25 août 2006 - Premier maître Frédéric PARE - FORFUSCO
25 août 2006 - Caporal-chef Sébastien PLANELLES - CPA 10
25 juillet 2007 - Adjudant-chef Pascal CORREIA - 1er RCP
23 août 2007 - Brigadier-chef Stéphane RIEUX - 1er RHP
21 septembre 2007 - Adjudant-chef Laurent PICAN - 13e BCA
18 août 2008 - Sergent Damien BUIL - 8e RPIMa
18 août 2008 - Caporal Kévin CHASSAING - 8e RPIMa
18 août 2008 - Adjudant Sébastien DEVEZ - 8e RPIMa
18 août 2008 - Caporal Damien GAILLET - 8e RPIMa
18 août 2008 - Caporal-chef Nicolas GREGOIRE - 8e RPIMa
18 août 2008 - Caporal Julien LE PAHUN - 8e RPIMa
18 août 2008 - Sergent Rodolphe PENON - 2e REP
18 août 2008 - Caporal Anthony RIVIERE - 8e RPIMa
18 août 2008 - Caporal Alexis TAANI - 8e RPIMa
19 août 2008 - Caporal Melam BAOUMA - RMT
22 novembre 2008 - Adjudant-chef Nicolas REY - 3e RG
11 février 2009 - Capitaine Patrice SONZOGNI - 35e RAP
14 mars 2009 - Caporal-chef Nicolas BELDA - 27e BCA
24 mai 2009 - Caporal-chef Guillaume BARATEAU - 9e CCT / 9e BLBMa
01 aout 2009 - Caporal Anthony BAUDIN - 3e RIMa
04 Septembre 2009 - Caporal Johan NAGUIN - 2e RIMa
06 Septembre 2009 - Caporal-Chef Thomas ROUSSELLE - 2e RIMa
27 Septembre 2009 - 1e classe Kevin LEMOINE - 3e RIMa
27 Septembre 2009 - Adjudant Yann HERTACH - 13e RDP
27 Septembre 2009 - Brigadier Gabriel POIRIER - 13e RDP
27 Septembre 2009 - Légionnaire X - 2e REI
08 Octobre 2009 - Sergent Johann HIVIN-GERARD - 3e RIMa
Revenir en haut Aller en bas
Roger Bodson
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: Afghans de Calais : où est l’indécence, où est l’incohérence ? par le général Jean-Germain Salvan   Sam 24 Oct 2009 - 8:49

Mon Général.
J'approuve entièrement votre point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Afghans de Calais : où est l’indécence, où est l’incohérence ? par le général Jean-Germain Salvan   Sam 24 Oct 2009 - 18:38



22 Octobre 2009






LETTRE OUVERTE A ETIENNE PINTE DEPUTE UMP DES YVELNES


Monsieur le député,
Sur Antenne 2 et sur LCI, le 21 octobre dernier, vous avez dénoncé "l’inhumanité" du retour forcé de trois Afghans dans leur pays d’origine.
Vous avez également co-signé l’appel de France Terre d’asile que vous reproduisez sur votre blog (http://etiennepinte.blogspirit.com/).
C'est atterrant et attristant. C'est surtout injurieux pour les soldats de France qui se battent et meurent en Afghanistan.

Outre le fait que le cas de ces jeunes hommes en situation irrégulière sur notre sol a été étudié par les instances judiciaires nationales et européennes, je vous ferai remarquer qu'il ne s’agissait pas d’enfants, mais de jeunes hommes en pleine force de l’âge et parfaitement à même de s’engager dans l’armée nationale ou la police afghane formées et assistées sur le terrain par nos soldats, nos gendarmes et nos policiers et qui ne sont donc pas des troupes à la solde des "chefs de guerre". Ces hommes, au lieu de se battre pour défendre leur pays meurtri par le terrorisme, n’ont pas trouvé d’autre solution que la fuite. J'appelle cela "lâcheté". Pendant ce temps, des soldats français meurent à leur place. Y avez-vous pensé ? Allez donc expliquer aux mères, aux épouses, aux enfants de nos soldats atteints dans leur chair ou tués en Afghanistan qu'il convient de s’apitoyer sur le sort de ces fuyards ! Votre co-signature est une injure à nos soldats et la France n'a pas de leçon à recevoir des droits de l'hommistes auxquels vous vous êtes complaisamment associé.

Monsieur le député, vous avez choisi la voie de la facilité en cosignant un appel démagogique, populiste mais certainement pas "populaire" pour reprendre l’adjectif qui qualifie le mouvement auquel vous appartenez. Le souci de paraître, fût-ce médiatiquement, l'aurait-il emporté sur celui d'être, tout simplement ?

Avec mes salutations distinguées.

Général de brigade (CR) Pierre ZAMMIT



Un renvoi, source site " Entraide parachutistes militaires"

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Afghans de Calais : où est l’indécence, où est l’incohérence ? par le général Jean-Germain Salvan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Afghans de Calais : où est l’indécence, où est l’incohérence ? par le général Jean-Germain Salvan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: