CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Souvenons nous des volontaires de Corée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roger Bodson
Pro !
Pro !



MessageSujet: Souvenons nous des volontaires de Corée.   Lun 5 Oct 2009 - 23:51

Voici un edito que j'avais ecrit en 2000 pour le 50me anniversaire du début de la guerre de Corée.

EDITORIAL


Le 18 décembre 1950, il y a juste 50 ans, le TNA Kamina quittait le port d’ Anvers avec à son bord 700 hommes du « Corps de Volontaires pour la Corée ».
Le Gouvernement Belge de l’époque, conscient que la Démocratie mise en péril où que ce soit dans le monde devait d’être défendue, répondit favorablement à la recommandation de l’ONU demandant aux Nations Libres de mettre des forces armées à la disposition du Gouvernement Sud Coréen pour faire face à la lâche agression de la Corée du Nord.
Si, numériquement 700 hommes de plus ne pouvaient faire une grande différence, l’arrivée des Belges eut un effet psychologique retentissant sur l’ensemble des combattants alliés. Leur arrivée prouvait que la Grandeur d’un Pays ne dépend pas de sa surface, mais du sens du Devoir de ses Fils.
Engagés au front dès leur arrivée, nos soldats ne firent pas de la figuration, ils se battirent avec bravoure et ténacité, dans des conditions souvent très pénibles et la boue des tranchées de Corée valait bien celle des tranchées de l’Yser que leurs pères ou grands-pères avaient connue.
La guerre de Corée causa la mort de plus d’un million deux cent mille hommes. Sur un effectif total de 3587 hommes, le Corps de Volontaires Belges pour la Corée eu 106 tués et 350 blessés.
Ils ont magnifiquement tenu leur place parmi les vingt nations qui se battirent sous la bannière de l’ONU.
Leur courage et leur abnégation suscitèrent l’estime et l’admiration générale et valurent à la Belgique la reconnaissance de la Corée du Sud. Les volontaires Belges pour la Corée firent honneur à leur Pays et à leur Drapeau. Pour leurs hauts faits d’armes 4 citations s’inscrivent sur leur étendard COREE - HAKTANG NI - CHATKOL - IMJIN. Leur étendard fut confié au 3me Bn Para, qui reprit également ses insignes et traditions.
Les anciens de Corée n’ont rien à envier aux Parachutistes SAS et aux Commandos de la seconde guerre mondiale. Comme eux le même esprit de sacrifice et le même amour de la Patrie les guidaient.
Puissent leurs sacrifices ne jamais tomber dans l’oubli.


Roger BODSON

Décembre 2000

Insigne du Corps de Volontaires pour la Corée.
Revenir en haut Aller en bas
Léon C. Rochotte
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: Souvenons nous des volontaires de Corée.   Mer 3 Fév 2010 - 16:51

Roger, merci de nous avoir fait partager ton éditorial écrit pour le 50ème anniversaire de la Guerre de Corée mais le temps passe si vite....







2010 - 60ème anniversaire de la Guerre de Corée
"Le plus grand nombre laissé sur le bord des Chemins de Mémoire . . . ? "


Le 31 décembre 2009, je recevais une newsletter canadienne à laquelle je suis abonné intitulée:

2010 REVISIT KOREA PROGRAMS ARE OPEN TO ALL VETERANS WHO SERVED IN WAR

Il y est dit que les programmes de (visite)/re-visite en Corée sont ouverts à tout vétéran ayant servi en Corée et non pas seulement à ceux adhèrents à une association, ces derniers, dans certains pays, pouvant ne représenter que 20% du total des survivants selon mon correspondant Vince COURTENAY.

Toujours attentif à ce qui concerne les Anciens de Corée, je me suis empressé de diffuser l'information en France vers les quelques Anciens que je connais, et aussi vers les responsables de l'Association régimentaire nationale, lesquels, à l'évidence, n'en ont tenu aucun compte, leur programme étant déjà arrêté. Je présume que les places
offertes sont déjà totalement prises par des privilègiés ayant bénéficié antérieurement de plusieurs programmes de re-visite voire, ainsi qu'il s'est produit dans le voyage par avion spécial du SÉDAC Jean-Marie BOCKEL en décembre 2008, par des personnes ne pouvant justifier d'aucun passé militaire en Corée. Ce qui est, à mon sens, critiquable, s'agissant de subventions coréennes de la 5ème division, mais aussi
d'argent du contribuable.

La lettre explique que le "Ministère des Affaires Patriotiques et des Anciens Combattants" coréen ainsi que le Comité créé à cet effet ont tenu des conférences d'information sur le sujet auprès de TOUS les Ambassadeurs et Attachés Militaires des pays concernés. Je me suis donc également tourné vers la Mission Militaire française à Séoul.

Voici le point de mes tentatives depuis un mois:

- Le parlementaire Patrick BEAUDOUIN à la fois président du "Groupe Parlementaire d'Amitié à la Corée du Sud" à l'Assemblée Nationale qui serait (selon la Mission Militaire) en charge du programme pour la France, et président de "l'Association des Amis et Anciens des Forces Françaises en Corée et du 156ème R.I." refuse de me parler ou de correspondre avec moi depuis des années, ainsi que ses adjoints, sauf à
critiquer mes modestes actions culturelles ou de mémoire.
- Il m'est impossible d'obtenir un échange ni avec le nouveau SÉDAC Hubert FALCO, ni avec la personne chargée des affaires "Marine" au sein de son cabinet, desquels je sollicite une intervention neutre et objective.
- Je me chamaille avec le Colonel commandant la Mission Militaire à Séoul qui va même jusqu'à m'accuser de l'intrumentaliser (ce dont je me suis excusé d'avoir pu laisser croire) et me renvoie obstinèment vers Patrick BEAUDOUIN.
- C'est Kafka et bien dans le style du paysage associatif et administratif français traditionnel.

Sans arbitrage rapide et juste d'une structure gouvernementale française, les Vétérans, notamment ceux du Groupe "Crèvecœur" de Normandie (ancienne association ROSSI, 2nd ID "indianhead" 23rd RI US "French branch"), qui pour des raisons qui leur sont propres et légitimes, ne souhaitent pas intégrer une association dont l'attitude
est caractéristique depuis toujours de l'abus de position dominante, seront donc privés de l'hommage international parmi 21 nations qui leur est offert par les autorités coréennes dans le cadre des places offertes. Sauf à attendre le prochain soixantenaire? C'est inéquitable.

Concernant les Anciens Marins de l'aviso La Grandière F731 en Corée 1950 dont je suis, qui comptent encore deux Amiraux dans leur rangs, ils peuvent peut-être espérer une solution à leur cas, cette lettre expliquant que des informations concernant les célébrations du soixantième anniversaire du débarquement d'Inchon en septembre avec la participation de six marines et délégations de leurs vétérans, devraient être données ultérieurement.
Une seconde newsletter insiste sur ces dispositions et fait état de la participation déjà programmée d'un amiral canadien de 91 ans... C'est également l'âge de l'un des Nôtres...

J'en suis à ma quatrième tentative en ce qui concerne le SÉDAC. Hier 30 janvier, j'ai complété mes interventions en m'adressant au ministre Hervé MORIN et au parlementaire André SANTINI (Ancien ministre, Maire d'Issy les Moulineaux ville jumelée avec Guro-gu district de Séoul), que je connais bien, en tant qu'ancien président du Groupe Parlementaire d'Amitié à la Corée du Sud.

Je me demande ce qu'il en est avec les Vétérans Belgo-Luxembourgeois et Néerlandais, le sais-tu Roger?

31 janvier 2010

Revenir en haut Aller en bas
http://assoc.orange.fr/france-coree/eurokorvet/eurokorvet.htm
Roger Bodson
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: Souvenons nous des volontaires de Corée.   Mer 3 Fév 2010 - 19:02

Je n'ai encore rien entendu.
Je me renseignerais, mais cette année c'est le 50me anniversaire des évenements du Congo et on ne sait pas encore quelles seront les commémorations.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenons nous des volontaires de Corée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenons nous des volontaires de Corée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: GUERRE DE COREE - 1950-1953-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: