CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 RESPECT ET ADMIRATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: RESPECT ET ADMIRATION   Lun 5 Oct 2009 - 10:38

Publié le 04/10/2009 03:48 | LaDepeche.fr Respect et admiration

Rassemblement. Congrès départemental de l'Union nationale des combattants.



Lors du dépôt de gerbes par le maire de Lourdes Jean-Pierre Artiganave.

Lors du récent congrès départemental annuel de l'Union nationale des
combattants, le Palais des congrès était complet. Avant d'engager les débats, le président de la section de Lourdes, Gabriel Nivelle, et le président départemental de l'UNC 65, Roland Bontron, ont fait observer une minute de silence en mémoire de leurs camarades disparus. Étaient également présents, aux côtés des adhérents et des élus locaux, le vice-président de l'UNC 65 et maire-adjoint de Tarbes, Eugène Pourchier ; le président de l'UNC du Béarn et le président de l'UNC du Pays basque. Dans leurs discours, les dirigeants ont rappelé l'intérêt porté aux anciens combattants :
« Nous veillons à ce que ceux qui ont servi la patrie, des tranchées de Verdun à l'Indochine et actuellement du Tchad à l'Afghanistan, soient respectés et admirés à leur juste sacrifice (et nous avons actuellement des pertes conséquentes en Afghanistan : 35 hommes). Il faut aussi que nous accueillons avec bienveillance, parmi nous, les OPEX, nouvelles générations de jeunes combattants. Ils sont présents au rendez-vous de l'Histoire et veulent laisser leur trace comme l'ont fait les combattants de la Résistance, de l'Indochine, de l'Algérie…
eux aussi au rendez-vous de leur génération. Soyons unis comme au front. Il faut se connaître pour s'estimer, rencontrer ces frères d'armes, ces copains qui ont des valeurs communes, tous enfants de la patrie. L'UNC est comme une grande famille qui se réunit, se parle, s'écoute et dont les membres se prennent par la main. L'UNC se fonde sur 3 leviers : le devoir de mémoire, le devoir de solidarité, le devoir de transmission. Il faut transmettre et confier vos connaissances aux enfants, leur donner un esprit patriotique. Parce que nous sommes à Lourdes, je dirai finalement que nous sommes ensembles des pèlerins qui, à travers des terres inconnues, s'avancent vers leur patrie. »
À l'issue de tous ces discours, les adhérents ont déposé une gerbe fleurie au monument aux Morts.
Revenir en haut Aller en bas
 
RESPECT ET ADMIRATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: LE DEVOIR DE MEMOIRE-
Sauter vers: