CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 La base de Francasal ferme ses portes

Aller en bas 
AuteurMessage
Alerte Guépard
Pro !
Pro !
Alerte Guépard


La base de Francasal ferme ses portes Empty
MessageSujet: La base de Francasal ferme ses portes   La base de Francasal ferme ses portes EmptyMer 2 Sep 2009 - 22:31

Opex360

La base de Francazal ferme ses portes


1 septembre 2009 – 21:12

Dédié essentiellement au transport aérien militaire depuis sa création, et après 75 ans d’existence, la base aérienne 101 “Général Lionel de Marmier” de Toulouse-Francazal vient de fermer officiellement ses portes à l’issue d’une cérémonie militaire organisée ce 1er septembre et avec la présence du général Joël Martel.
Le drapeau de la base, qui avait été remis à son premier commandant par le président Albert Lebrun à l’occasion du 14 juillet 1935 à Paris, a donc été rendu. Un défilé de troupes au sol, suivi d’une présentation en vol d’avions de transports ont mis un terme à l’histoire de l’aviation militaire à Francazal.
La fin de cette base aérienne, qui vient après celles de L’Hers et de Balma, il y a déjà maintenant quelques années, avait été annoncée en juillet 2008, avec la présentation par le ministre de la Défense de la nouvelle carte militaire. Pourtant, Toulouse pouvait espérer devenir une base de défense, en raison de la présence dans ses murs de l’état-major de la 11e Brigade parachutiste et le 1er Régiment du Train parachutiste, sans compter les autres unités implantées à proximité dela Haute-Garonne.
Même si la cérémonie de dissolution a été faite, il restera encore 450 personnes sur le site, avant qu’il ne soit définitivement abandonné par l’armée de l’Air, dans le courant de l’année 2010. Jusqu’à présent, du moins jusqu’en 2008, la base aérienne 101 accueillait le centre d’Instruction des Equipages de Transport (CIET 00.340), l’Escadron de soutien technique spécialisé 2E.340 ainsi que la Multinational Entry Into Service Team de l’A400-M, le futur avion de transport tactique de l’armée de l’Air. Ces unités seront pour l’essentiel transférées sur la base aérienne d’Orléans-Bricy.
Cela étant, le départ des aviateurs va se faire douloureusement ressentir sur le plan financier pour les trois communes sur lesquelles s’étendait la base de Francazal. Cet impact économique a été évalué à 40 millions d’euros. Pour y remédier, et selon le préfet de Haute-Garonne, un cabinet d’études a été chargé par l’Etat de proposer trois solutions pour la reconversion du site. Il serait notamment question, selon les bruits qui courent, d’y construire 40.000 nouveaux logements ou bien d’y implanter une activité ayant un rapport avec l’aéronautique.
Revenir en haut Aller en bas
Idron
confirmé
confirmé
Idron


La base de Francasal ferme ses portes Empty
MessageSujet: Re: La base de Francasal ferme ses portes   La base de Francasal ferme ses portes EmptyMer 2 Sep 2009 - 22:54

Une autre...

Dernier atterrissage avant reconversion pour la base Francazal


Créé le 02.09.09 à 07h28 | source: "20 minutes"

La base de Francasal ferme ses portes Article_0209-TOU03-FRANCAZAL

Le défilé de l'armée de l'air. lors de la cérémonie de la dissolution de la base aérienne de Francazal, hier après-midi./ A. DUQUESNEL / 20 MINUTES

Mermoz et Daurat s'y sont posés. Soixante-quinze ans après son ouverture, la base aérienne 101 de Francazal a été officiellement dissoute hier. Victime de la réforme de la carte militaire, elle se transforme pour une année en « Détachement Air » des services de la Défense. La reconversion de ce site de 290 hectares aux portes de Toulouse est à l'étude. « C'est un superbe outil aéronautique qui disparaît. Maintenant, il faut savoir ce que l'on en fait... et rapidement, car cela suscite certains fantasmes dans la population », note Philippe Guérin, le maire de Cugnaux, où sont implantés les
trois-quarts de la base. Ce dernier verrait d'un bon oeil l'arrivée d'activités économiques, notamment du secteur aéronautique, comme la maintenance ou la peinture pour avions. Le préfet attendra mi-décembre pour prendre une décision. Le cabinet en charge des études de reconversion du site aura alors livré ses pistes. On sait déjà qu'une partie sera affectée au 1er régiment de train- parachutiste voisin. Un centre « deuxième chance » du ministère de la Défense (aidant les jeunes sans diplômes à s'insérer, encadrés d'anciens militaires) pourrait également y voir le jour. W
B. C.
Revenir en haut Aller en bas
 
La base de Francasal ferme ses portes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Base Urban decay versus paintpot mac
» paint pot / shadestick / base?
» Recettes à base de kiwis
» Sortie à la ferme
» [Aéronavale divers] Base aero de Camaret en 1917

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 11e B.P. - Brigade Parachutistes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: