CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La polémique "Qui ose gagne" Mise au point du COL de BADTS ancien du 1er RCP

Aller en bas 
AuteurMessage
Rasura
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: La polémique "Qui ose gagne" Mise au point du COL de BADTS ancien du 1er RCP   Dim 9 Aoû 2009 - 15:33

Mise au pointe du Col de Badts . Avec son autorisation !

JCM

Réaction à l' article QUELQUES VERITES.
L' Association "Qui ose gagne" regroupant les anciens des 1° et 6° RPIMA présente dans la rubrique ANNECDOTES au chapitre QUELQUES VERITES de son site inernet (www.quiosegagne.asso.fr) une analyse anonyme , que j' estime partisane et inexacte sur l'histoire du 1° R.C.P.

Cette pseudo étude historique exprime en quatre paragraphes les revendications de l' Association Qui ose gagne en matière de filiation dont le 1° R.C.P. serait indument bénéficiaire au détriment des parachutistes dits coloniaux .

Avant de passer en revue chacun de ces paragraphes il convient de rappeler que la filiation des unités a toujours généré des querelles .Dès la monarchie il a été nécessaire de faire règler cette question par une autorité accreditée .Ce fut le cas pour arrêter la préséance de PICARDIE,NAVARRE,CHAMPAGNE,PIEMONT,LES GARDES FRANCAISES ..problème bien plus épineux que celui des TAP car impliquant des siècles de gloire.

Le recours à une autorité d' arbitrage a été maintenu sous l' Empire et la République Ce fut toujours le cas lors des grands bouleversements comme les guerres mondiales ainsi que les expéditions coloniales . l'étique militaire a fait que jamais ces décisions n'ont été contestées .

Cette règle fondamentale rappelée étudions les divers paragraphes .

1° paragraphe
L'héritage des parachutistes de l' Infanterie de l' air a été dévolu au 1° R.C.P.

Que le Capitaine BERGE ancien des GIA soit à l'origine de la création des parachutistes de la France Libre ne constitue en rien un argument susceptible de remettre en cause la filiation du 1°R.C.P.La résumer en trois date 25 aout 1940 ,15 septembre 1940 et janvier 1943 .suffit à montrer l'ignorance ou l' esprit partisan du rédacteur .La généalogie du 1°RCP est plus simple que le suggère le rédacteur anonyme .

2° paragraphe
Il ressort de ce paragraphe que le 1° R.C.P. n' a effectué aucun saut opérationnel lors de la Seconde Guerre Mondiale , au contraire des unités parachutistes de la France Libre .....Tout le monde sait cela et je ne vois pas quel est l'objet de ce paragraphe .Les Régiments ne choisissent pas leur modalités d' engagement .ils n' ont donc aucun état d' ame à cultiver sur ce thème .Par contre ils peuvent se prévaloir de la manière dont ils ont rempli leur mission .Et sur ce point le 1° R.C.P. peut à juste titre être fier ..personne n' a fait ou n'aurait pu faire mieux ...

3° paragraphe
Ce paragraphe nous informe des séjours en INDOCHINE de la 1/2 Brigade de Marche de Parachutistes et du II° Bataillon de première formation....Je ne vois pas ce que cette VERITE est censée apporter ? ni ce qu'il fait au milieu d'un Historique succinct des Paras Colo ?

4° paragraphe
Ce paragraphe est consacré au II° Bataillon , de seconde formation dit Bataillon BRECHIGNAC.

Véritable serpent de mer ce sujet ressort cycliquement et fait les choux gras de Qui ose gagne .Ce n' est certainement pas le Commandant BRECHIGNAC qui a débaptisé le 10° BCCP et encore moins lui qui aurait "pleurniché " comme j' ai pu le lire .

Ce n' était guère son style .Les anciens coloniaux avaient gardé leur ancre ..cela prouve que le commandant BRECHIGNAC était intelligent, rien de plus !! En fait ce sujet ne l'interessait pas il n' en faisait pas mystère.( j' en ai parlé il y a peu à son Capitaine Adjoint de l' époque) Il n' a pas non plus cru devoir, pour les mèmes raisons , faire confectionner de nouveaux Fanions d'unité.

Parmi les cadres survivants de ce Bataillon je note un grand nombre de métropolitains .Ce qui m' améne à redire que la notion colo / metro est beaucoup plus complexe que certains historiens partisans réducteurs ne le prétendent actuellement .

Que des Bataillons formant corps aient changé d' appellation entre leur embarquement de FRANCE ou D' AFRIQUE du NORD et leur incorporation au dispositif du Corps Expéditionnaire en Extrême-Orient était monnaie courante et jusqu'à ce cas précis, je n' avais jamais entendu personne s' en plaindre sérieusement !!

Les centres d'instruction forment des combattants qui sont appelés à changer d' écusson en fonction de l'organisation des forces auxquelles ils sont destinés. Il ne me semble que ce soit une nouveauté. De ce I0 ° BCCP il restait l' essentiel de deux compagnies de combat et une partie de la Compagnie de Commandement, parmi lesquels notamment les cadres beaucoup de métropolitains, les deux autres compagnies étant des Compagnies Indochinoises Parachutistes avec un encadrement hétérogène.

Une fois encore le législateur a tranché en son temps ! Dura lex sed lex !

Quant aux bêlements concernant les affectations privilégiées des Paras Métro en Indochine..c' est indigne d'un parachutiste même ignare!!

Je serais tenté d' ajouter un 5° paragraphe

Comment se fait il que Qui ose gagne ne se préoccupe pas des deux Compagnies du 1° R.C.P qui ont participé à la formation du 1° Bataillon S.A.S en 1946 ( C.E. MOLLAT)

Ces métropolitains pourraient - selon les thèses de Qui ose gagne- revendiquer leur part dans les gloires et la filiation dévolue aux S.A.S.?

Comment se fait il que Qui ose gagne ne se soit pas aperçu que les coloniaux ont récupéré de manière parfaitement arbitraire l' héritage des Parachutistes de la FRANCE LIBRE ? En quoi les paras des 2° et 3° R.C.P. étaient ils coloniaux ? En rien bien sur, nous le savons bien nous qui avons côtoyé nombre d' entre eux dans les rangs des Régiments Métropolitains.

En réponse au coup de pied de l'âne concernant les affectations en INDOCHINE, on pourrait évoquer les temps opérationnels effectués à MADAGASCAR par exemple ...pendant que les métropolitains étaient en INDOCHINE...

Le 1° R.C.P. ,plus anciens des Régiments Parachutistes Français ne s'est jamais laissé aller à ce type de récriminations puériles, il n' a pas pour habitude de "fouiller dans le caisson du voisin" ...il marche la tête haute !

La caravane passe ...les chiens aboient !!!



Gérard de BADTS

Revenir en haut Aller en bas
RHP
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: La polémique "Qui ose gagne" Mise au point du COL de BADTS ancien du 1er RCP   Mer 7 Oct 2009 - 12:08

J'ai trouvé cette alerte GOOGLE:

"Les GIA et la création du 1er RCP à FEZ (Maroc) 1943)
Claude Millet dit Prosunt, 54, Sam 5 Sep - 23:33 ... La polémique "Qui ose gagne" Mise au point du COL de BATS ancien du 1er RCP
..."


Revenir en haut Aller en bas
Roger Bodson
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: La polémique "Qui ose gagne" Mise au point du COL de BADTS ancien du 1er RCP   Mer 7 Oct 2009 - 13:42

Vu de l'extérieur je trouve un peu puéril cette polémique concernant la filiation ses Régiment Parachutistes. Qui fut le premier, quelle importance cela peut-il avoir. Je crois qu'avant tout nous sommes Parachutistes et pouvont ètre fier de notre berèt quelqu'en soit la couleur.
En Belgique j'ai eu un beret rouge, si javais été convoqué pour faire mon service au mois de juillet 1961 au lieu du mois de novembre j'aurai porté un berèt vert, mais je serai passé par les mêmes épreuves pour avoir l'honneur de le porter.
Revenir en haut Aller en bas
RHP
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: La polémique "Qui ose gagne" Mise au point du COL de BADTS ancien du 1er RCP   Mer 7 Oct 2009 - 14:09

Qui ose gagne a retirer la publication contestée...déduisons que...

Laissons à l'admin le soins de mettre ou de ne pas mettre a la corbeille la discussion!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La polémique "Qui ose gagne" Mise au point du COL de BADTS ancien du 1er RCP   

Revenir en haut Aller en bas
 
La polémique "Qui ose gagne" Mise au point du COL de BADTS ancien du 1er RCP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 1er R.C.P. - Régiment de Chasseurs Parachutistes - :: Les GIA et la création du 1er RCP à FEZ (Maroc) 1943)-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: