CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Passation de Commandement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guy
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Passation de Commandement   Sam 8 Aoû 2009 - 20:29

Depuis le 28 juillet le 1° RCP a un nouveau Patron

Publié le 30/07/2009 14:48 | J.-Ph.C.

Pamiers. 1er RCP : Les rapaces changent de patron
Armée. Passation de commandement au régiment où le colonel Renaud Sénetaire prend la suite du colonel Blachon.

Le colonel Sénétaire défile pour la première fois à la tête de son régiment. Photo DDM, B.Labail.

Et voilà, c'est une période de commandement qui s'achève pour l'un et qui , bien entendu, débute pour l'autre. Le colonel Frédéric Blachon a passé au cours d'une prise d'arme ensoleillée le commandement du 1er RCp au colonel Renaud Sénétaire. Une cérémonie placée sous l'autorité du général Jean-Pierre Bosser, commandant la 11e brigade parachutiste (1).

Ce n'est pas sans un pincement au cœur que Frédéric Blachon a passé le drapeau de ce « beau » régiment qui vient, on le sait, de recevoir la fourragère rouge le 14 juillet à Paris, en raison de ses états de service en Indochine. Un régiment qui collectionne sur son drapeau les noms de batailles prestigieuses où fut associé souvent le sort et le prestige de la France. Un régiment qui est aussi une communauté d'hommes et de femmes auprès desquels le colonel Blachon s'est toujours senti chez lui. Ici, l'esprit de corps a pris tout son sens. « Et mon commandement , ce sera de suivre ses traces, de prolonger l'action de mon prédécesseur », indiquait le colonel Sénetaire, peu après avoir pris le commandement de cette unité prestigieuse. « C'est un retour car c'est la troisième fois que je viens au 1er RCP, la dernière fois comme chef du BOI. C'est une très grande satisfaction et un moment important que de prendre la tête du régiment », indiquait le nouveau chef de corps.

Auparavant, le changement s'est concrétisé dans le rite de la passation de commandement : la revue des troupes, la présentation du nouveau chef à ces dernières par le général Bosser, qui a souligné la qualité de commandement du « partant : « Un chef énergique, faisant preuve de qualités remarquables, intellectuelles, physiques et humaines, un homme de contact ».
« vous reconnaîtrez comme votre chef »
Une permutation sur la place d'armes, et un homme s'est effacé, alors qu'un autre prenait la relève. « Vous le reconnaîtrez désormais comme votre chef… » C'était fait. Là dessus le traditionnel défilé, sous un soleil de plomb qui renvoyait aux campagnes historiques du régiment, et même aux plus récentes, Tchad, Gabon, Afghanistan. Un régiment qui était quasiment au complet, ce qui est rare. Au moment où Frédéric Blachon quittait son commandement, deux Mirages sont passés dans le ciel pour le remercier de sa collaboration avec l'armée de l'air, au Tchad. « Il ne faut pas oublier que la guerre, on ne la fait jamais seul, mais avec les camarades des autres unités ! » Et qu'est-ce qui pouvait mieux illustrer ce propos que le passage de ces deux avions amis !
(1) On notait également la présence du préfet de l'Ariège, de Mme le sous-préfet de Pamiers, de nombreux élus de Pamiers et des communes voisines, de Henri Nayrou, député de l'Ariège.
Publié le 6 août 2009

Le colonel Sénétaire, nouveau patron des “Rapaces”
Passation de commandement au 1er RCP

Après deux années passées à la tête du 1er Régiment de chasseurs parachutistes, le colonel Blachon quitte Pamiers pour rejoindre la capitale. Son successeur, le colonel Sénétaire, n’est pas un inconnu pour les militaires appaméens.

La gorge était forcément quelque peu serrée, même si rien ne devait transparaître : sur la place d’armes du régiment appaméen, devant tous ses hommes réunis (ce qui reste exceptionnel, tant le corps est régulièrement sollicité pour diverses missions), le colonel Frédéric Blachon a salué une dernière fois ceux qu’il a commandés deux ans durant. Des soldats “d’une grande générosité”, invités à “cultiver l’esprit de corps tout en évitant l’esprit de chapelle, puisqu’un régiment ne combat qu’avec les autres, au service d’une même cause, sous un même drapeau”.

C’est une page du régiment qui se tourne donc, d’autant plus que le général Jean-Pierre Bosser, commandant la 11e brigade parachutiste, ne tarissait pas d’éloges sur le partant, qui, le 14 juillet, s’était vu remettre la fourragère avec cordon de la Légion d’Honneur sur les Champs-Elysées : “un chef de corps rigoureux, charismatique, fortement impliqué dans la formation des recrues et dans la préparation opérationnelle des unités. Il a également renforcé la relation entre le régiment et son environnement”, propos confirmé par la foule d’élus locaux et personnalités civiles présentes à la cérémonie. “Cet esprit, ce style d’action, feront date dans l’histoire du régiment”.

Succède donc à Frédéric Blachon le colonel Renaud Sénétaire, en provenance du corps européen de Strasbourg. Au 1er RCP, il n’est pas un inconnu, puisqu’il est passé plusieurs fois chez les Rapaces - notamment comme chef du Bureau Opérations en 2004-06. Son commandement sera “dans la continuité de ce qu’a fait le colonel Blachon”, assure-t-il, très satisfait par ailleurs d’avoir pu mener le défilé réglementaire devant toutes les compagnies composant le 1er RCP.

La grande famille des “Rapaces” devra profiter de ces rares moments de rassemblement, puisque déjà pointent à l’horizon de nouvelles projections : Gabon, Guyane, Nouvelle-Calédonie, et puis, toujours, la participation à la force internationale déployée en Afghanistan.

A. C.

Biographie du colonel Renaud SENETAIRE

Né le 7 novembre 1965, le colonel Renaud Sénétaire est le 37ème chef de corps des « Rapaces » du 1er RCP. Il est marié et père de huit enfants.
Saint-Cyrien de la promotion ‘Cadets de la France Libre’ (1985-1988), le lieutenant Sénétaire choisit en 1988 de servir dans l’Infanterie. Chef de section d’infanterie motorisée au 67ème RI de Soissons durant deux années, dont 1 séjour au Liban en 1990.

En 1991 il rejoint le 9ème Régiment de Chasseurs Parachutistes à Pamiers où il occupe successivement les fonctions de chef de section et d’officier adjoint, avant de prendre la tête de la 2ème compagnie du 9ème RCP, qu’il conduit notamment au GABON en 1995. Après une année passée au BOI du régiment, il forme deux promotions d’élèves sous-officiers à l’ENSOA de Saint-Maixent en qualité de commandant d’unité au 2ème Bataillon.

Admis à suivre le cursus de l’Enseignement militaire supérieur (CSEM-CID) entre 1999 et 2001, il sert ensuite trois ans à Marseille au sein de l’Etat-major de Force N°3 (EMF3) comme chef du bureau d’études opérationnelles ; il est désigné assistant militaire du général commandant la division multinationale Sud-est à Mostar en 2002.

En 2004, il revient une première fois à Pamiers pour prendre la tête du BOI du 1er RCP sous les ordres des colonels Salaün et Collet. Il dirige notamment les opérations du BATFRA Kosovo en 2005. Muté comme chef du centre des opérations du Corps de réaction rapide européen (CRR-E), il sert trois ans à Strasbourg de 2006 à 2009.

1985-1988 Saint-Cyrien de la promotion ‘Cadets de la France Libre’ 1988 - 1989 Ecole d’Application de l’infanterie (EAI) à Montpellier 1989 - 1991 Chef de section d’infanterie motorisée au 67ème Régiment d’Infanterie de Soissons 1991 – 1997 Il occupe successivement les fonctions de chef de section, d’officier adjoint, de commandant d’unité et d’officier traitant au 9ème RCP à Pamiers 1997 - 1999 Commandant d’unité au 2ème Bataillon de l’Ecole Nationale des Sous-officiers d’Active (ENSOA) à Saint-Maixent 1999 - 2001 Cursus de l’Enseignement militaire supérieur (CSEM-CID) 2001 - 2004 Chef du bureau d’études opérationnelles de l’Etat-major de Force N°3 (EMF3) à Marseille 2004 – 2006 Chef du bureau opération et instruction (BOI) du 1er RCP à Pamiers 2006 – 2009 Chef du centre des opérations du Corps de réaction rapide européen (CRR-E) à Strasbourg 28 juillet 2009 Chef de corps commandant le 1er RCP et Délégué militaire départemental de l’Ariège
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Passation de Commandement   Dim 9 Aoû 2009 - 1:03

Merci Guy!

C'est une nouvelle page d'histoire du 1er RCP qui vient de se tourner avec le départ du colonel Blachon et une autre si s'ouvre avec le colonel Sénétaire.

Nous les anciens du 1er, souhaitons à ce nouveau patron du régiment, le 37e, de suivre la même voie de ses prédécesseurs.

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Alerte Guépard
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Passation de Commandement   Mar 29 Sep 2009 - 13:20

midinews > ariège > en bref dans l'actualité

Pamiers: Renaud Sénétaire, nouveau chef de corps du 1er RCP

12/08/2009 | 17:41




Une cérémonie bien solennelle fin juillet au quartier capitaine Beaumont au cours de laquelle le colonel Frédéric Blachon quittait son commandement, remplacé par le colonel Renaud Sénétaire.

Revue des troupes, présentation du nouveau chef de corps par le général Bosser qui a souligné les qualités du chef sortant: «un chef énergique faisant preuve de qualités intellectuelles, physiques et humaines, un homme de contact»

Il est remplacé par le Colonel Renaud Sénétaire, qui à l’âge de 44 ans, devient le 37e chef de corps des «rapaces» du 1er RCP.

Ce saint-cyrien de la promotion «Cadets de la France Libre» (1985-1988), choisit en 1988 de servir dans l’Infanterie. Chef de section d’infanterie motorisée au 67ème RI de Soissons durant deux années, dont 1 séjour au Liban en 1990.

En 1991 il rejoint le 9ème Régiment de Chasseurs Parachutistes à Pamiers où il occupe successivement les fonctions de chef de section et d’officier adjoint, avant de prendre la tête de la 2ème compagnie du 9ème RCP, qu’il
conduit notamment au GABON en 1995.

Après une année passée au BOI du régiment, il forme deux promotions d’élèves sous-officiers à l’ENSOA de Saint-Maixent en qualité de commandant d’unité au 2ème Bataillon. Admis à suivre le cursus de l’Enseignement militaire supérieur (CSEM-CID) entre 1999 et 2001, il sert ensuite trois ans à Marseille au sein de l’Etat-major de Force N°3 (EMF3) comme chef du bureau d’études opérationnelles ; il est désigné assistant militaire du général commandant la division multinationale Sud-est à Mostar en 2002.
En 2004, il revient une première fois à Pamiers pour prendre la tête du BOI du 1er RCP sous les ordres des colonels Salaün et Collet.

Il dirige notamment les opérations du BATFRA Kosovo en 2005. Muté comme
chef du centre des opérations du Corps de réaction rapide européen (CRR-E), il sert trois ans à Strasbourg de 2006 à 2009.

Lors de son allocution, le nouveau chef des «Rapaces» a indiqué: «Mon commandement sera de suivre les traces de mon prédécesseur et de prolonger son action….c’est un retour pour moi car c’est la 3e fois que je viens au 1er RCP…c’est un moment important que de prendre la tête de ce régiment»

Au moment où le colonel Blachon quittait son commandement, deux mirages sont passés au-dessus du 1er RCP, un signe fort pour remercier ce militaire d’exception de sa collaboration avec l’armée de l’air au Tchad.

publié le: 12/08/2009
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passation de Commandement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passation de Commandement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 1er R.C.P. - Régiment de Chasseurs Parachutistes - :: Actualité et vie du régiment-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: