CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 L’OTAN à l’honneur du défilé du 14 juillet 2009

Aller en bas 
AuteurMessage
Langenargen
Pro !
Pro !
avatar


L’OTAN à l’honneur du défilé du 14 juillet 2009 Empty
MessageSujet: L’OTAN à l’honneur du défilé du 14 juillet 2009   L’OTAN à l’honneur du défilé du 14 juillet 2009 EmptyMer 15 Juil 2009 - 16:31


L’OTAN à l’honneur du défilé du 14 juillet

Le défilé militaire du 14 juillet 2009 a cette année une couleur particulière. En effet un hommage particulier est rendu aux soldats tués en août 2008 dans une embuscade en Afghanistan, puisque chacun des régiments impliqués dans l’opération envoie un détachement défiler sur les Champs-Élysées.

L’OTAN à l’honneur du défilé du 14 juillet 2009 Arton6390-50a78

Et pour la première fois, Jaap de Hoop Scheffer, secrétaire général de l’OTAN, est invité pour assister à l’événement qui consacre cette année la réintégration de la France dans le commandement intégré de l’Otan et par le retour de la France dans les opérations de guerre en Afghanistan.

Pour le ministre de la Défense, la participation au défilé du 14 juillet
2009 des régiments qui ont subi des pertes sous le commandement de la
coalition de l’OTAN sur le sol afghan prend valeur de symbole : « Que ce soit sous le drapeau tricolore ou européen, sous la bannière de l’Otan ou de l’ONU, chaque fois nos soldats s’engagent au péril de leur vie », explique Hervé Morin. « En regardant leurs camarades défiler, j’aurai une pensée pour ceux qui sont morts pour la France. Cette année, 13 soldats ont payé de leur vie leur engagement ».

La présence d’unités de l’armée indienne au défilé des troupes à pied le
14 juillet 2009 sur les Champs-Élysées est également un signe, car outre la coopération militaire de l’Inde avec la France, le soutien indien au déploiement des forces de l’OTAN dans l’Océan Indien est précieux pour appuyer les opérations de la coalition en Afghanistan. Ce pays, en fin de compte, représente un garde-fou aux manœuvres fallacieuses des militaires pakistanais à la frontière afghano-pakistanaise.

Les unités déployées en Afghanistan qui défilent à Paris le 14 juillet 2009 sur les Champs-Élysées sont :

  • Le 8e régiment parachutiste d’infanterie de marine (8e RPIMa)
    Professionnalisé en 1970, il intervient en 1978 au Liban puis en Afrique, au Kurdistan, au Cambodge, dans le Pacifique et en ex-Yougoslavie. Projeté en Afghanistan du 30 juin au 20 décembre 2008, le 8e RPIMa, avec près de 450 hommes, a constitué l’ossature d’un groupement tactique interarmes, composé d’un état-major, d’une unité de commandement et de logistique et de deux sous-groupements tactiques interarmes ainsi que de moyens dédiés de niveau bataillon, engagé sous commandement américain dans la province de Kapisa. Durant la même période, une unité élémentaire positionnée en vallée de Surobi renforçait le bataillon français de
    Kaboul.
    Conformément à la tradition des alliés américains, le chef de corps du 8e RPIMa, dont les hommes ont constitué l’ossature de la force déployée en Kapisa à l’été 2008, a choisi un nom pour son bataillon. En hommage à l’insigne des parachutistes français d’Indochine et du 8e RPIMa, le nom de Task Force Chimère a été retenu.
    C’est sous ce nom que les Français se sont fait connaître pendant leur premier mandat au sein du commandement Est en Afghanistan. Le 18 août 2008, au cours de l’engagement du régiment en Afghanistan, la 4e compagnie vient au secours de sa section Carmin 2 tombée dans une embuscade au col d’Uzbin. Le désengagement ne s’effectue qu’au prix d’intenses combats. 10 hommes, dont 8 soldats du 8e RPIMa, y ont perdu la vie, une trentaine d’autres seront blessés.
  • Le Détachement des operational mentor and liaison teams (OMLT) Dans le cadre de l’engagement de la France en Afghanistan, ces équipes sont intégrées dans les unités opérationnelles de l’armée nationale afghane, qu’elles accompagnent et conseillent dans toutes leurs missions. Depuis août 2006, les équipes françaises sont affectées au 201e corps, insérées à l’état-major du corps, à celui de sa 1re brigade et aux kandaks (bataillons afghans) qui la constituent. Les OMLT ont pour missions de :
    Conseiller les militaires afghans pour le développement de l’instruction et de l’entraînement ;
    Conseiller les militaires afghans pour la planification puis la conduite de leurs opérations sur le terrain, ainsi que la mise en œuvre à leur profit les appuis aériens et terrestres de la coalition lorsque les conditions le réclament ;
    Favoriser les liaisons entre l’armée nationale afghane et la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) afin de mener des actions coordonnées.
    Les militaires français arment actuellement 6 OMLT, dont deux insérées dans des kandaks d’infanterie.
    Ils arment aussi depuis mi-janvier 2008 deux nouvelles OMLT, l’une pour un kandak appui et l’autre pour un kandak logistique. De plus, en
    février 2008, les conseillers français ont repris l’intégralité de l’encadrement de l’état-major de la 1re brigade, auparavant partagé
    avec les Américains, et constituent désormais l’OMLT commandement (interarmées). Par ailleurs, la France a déployé une OMLT supplémentaire en Afghanistan. Elle est rattachée au contingent néerlandais déployé dans la province d’Oruzgan dans le commandement régional Sud.
  • Le 31e régiment du génie (31e RG)
    En 2009, le régiment a participé à l’opération Trident au Kosovo, à
    l’opération Daman au Liban ainsi qu’à la mission de souveraineté en Guyane et à la lutte contre l’orpaillage clandestin dans le cadre de
    l’opération Harpie. Cinq personnes sont engagées actuellement en Afghanistan dans le cadre de la mission operational mentoring and
    liaison team (OMLT), avec pour mission d’instruire et de conseiller l’armée nationale afghane, en l’aidant notamment dans les missions
    sensibles au quotidien.
    Enfin, six plongeurs de combat du génie ont participé au sommet de l’OTAN à Strasbourg au mois d’avril. Ils ont renforcé les forces de sécurité avec leurs moyens adaptés dans les domaines de la reconnaissance discrète, de la surveillance et de l’intervention afin de sécuriser les accès aquatiques de la zone rouge.
  • Le 1er régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP)
  • Le 1er RCP est le plus ancien des régiments parachutistes, et a versé un lourd tribut la 23 octobre 1983, quand sa 3e compagnie est anéantie au Liban lors de l’attentat du Drakkar : 58 parachutistes y trouvent la mort. En 2009, un groupe de commandos parachutistes du régiment ainsi qu’un détachement operational mentoring liaison team ont été déployés en Afghanistan.
  • Les Pionniers du 1er régiment étranger
    En 2008, certains pionniers du 1er régiment étranger ont participé aux
    operational mentoringand liaison team (OMLT) en Afghanistan, avec pour mission de former l’armée nationale afghane (ANA) aux techniques de combat et de commandement utilisées dans l’armée de Terre française.
    Les légionnaires ont ainsi été intégrés au sein de bataillons de l’ANA, au profit desquels ils ont exercé leur savoir faire légendaire en matière d’instruction de personnel non militaire.
  • Le 2e régiment étranger de parachutistes (2e REP)
    Le 18 août dernier, le sergent Rodolphe Penon est mort au combat au cour d’une mission de reconnaissance conjointe avec l’ANA, dans la vallée d’Uzbin. Un hommage national lui a été rendu, ainsi qu’à ses neufs camarades morts au combat le même jour, dans la cour d’Honneur de l’Hôtel national des Invalides. Le 2e REP doit être projeté pour la première fois en Afghanistan début 2010.
  • Le 27e bataillon de chasseurs alpins (27e BCA)
    Le 14 mars 2009 le caporal-chef Nicolas Belda est mort pour la France lors d’une opération militaire dans la vallée d’Alassaï, dans la région de
    la Kapissa, après que son véhicule de l’avant blindé a été touché par une roquette anti-char.
  • La brigade franco-allemande (BFA)
    La brigade franco-allemande a effectué sa première mission extérieure en Bosnie en 1997. Sa première participation à une opération extérieure date de 1997 à Sarajevo en Bosnie, au sein de la division
    multinationale Sud-Est. Des éléments français et allemands de la BFA ont été engagés fin 2002, sous les ordres de l’officier général français commandant la brigade, au sein de la brigade multinationale Sud-Est de la force de stabilisation de l’OTAN (Sfor) en Bosnie-Herzégovine, puis d’août 2004 à février 2005 en Afghanistan, au sein de la Kaboul Multinational Brigade (KMNB) sous le commandement de l’Eurocorps, dans le cadre du 6e mandat de la force de l’OTAN (ISAF).

    D'autres infos ici
Revenir en haut Aller en bas
 
L’OTAN à l’honneur du défilé du 14 juillet 2009
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Accusation d'utilisation d'enfants par l'OTAN
» Honneur au doyen !!
» 91 % des crimes d’honneur dans le monde sont commis par des musulmans
» John Schumacher, Légion d'Honneur
» Tableau d'Honneur de la GUERRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 14 juillet 2009 - La 11e Brigade PARACHUTISTES à l'honneur sur les CHAMPS-ELYSEES-
Sauter vers: