CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La féminisation des armées en progrès !!!!!!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alerte Guépard
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: La féminisation des armées en progrès !!!!!!!!!   Mer 8 Juil 2009 - 14:20

Dans l'armée de l'air un militaire sur cinq est une femme

La féminisation des armées en progrès


Vendredi place de la Bourse, derrière le général Klein, la colonelle Odile Bouny passe en revue les troupes. (Photo BRP-CSFA / DR)

L'armée de l'air vient de célébrer son soixante-quinzième anniversaire. Elle
avait été érigée au rang de cinquième arme par une loi de 1922 mais il avait fallu attendre une autre loi du 2 juillet 1934 pour qu'elle soit définitivement reconnue. Pour la cérémonie organisée vendredi soir Place de la Bourse, c'est la colonelle Odile Bouny, qui commandait les troupes parmi lesquelles se trouvaient de nombreuses femmes. La féminisation des armées a beaucoup progressé au cours de ces dernières années. 75 ans après sa création, l'armée de l'air est aujourd'hui l'armée française la plus féminisée.Elle est capitaine. Elle a 32 ans. Elle se trouve depuis plus de 3 mois et encore pour quelques jours à Kaboul. Métier : pilote d'hélicoptère.

Quand elle est rentrée à l'École de l'air à la fin des années 90, elle était la septième femme à choisir cette voie. « Depuis, il y a en a toujours une ou deux par promotion, mais les femmes pilotes d'hélicoptère restent encore plutôt rares », constate-t-elle. Elle n'a pas choisi ce métier par hasard. «
Depuis toute petite, j'ai toujours rêvé de faire ça. Comme il y avait peu de postes ouverts dans le civil et que la formation coûtait cher, j'ai choisi l'armée », se souvient-elle.
Au Liban en 2006 B
acS. Classes préparatoires au lycée de La Flèche. Le concours de l'École de l'air. Deux ans et demi d'études en tronc commun. Formation au pilotage. En 2003 elle est affectée à l'escadron d'hélicoptères Pyrénées de la BA 120 de Cazaux. Elle est partie au Liban en 2006.
Cette année, elle réalise sa cinquième mission en Afghanistan. Aux commandes de son Caracal, un engin de 11 tonnes qui peut emporter jusqu'à 29 personnes ou 11 blessés elle assure aussi bien des missions d'évacuation médicale que du soutien aux forces ou du renseignement. « Le plus compliqué, ce n'est pas le pilotage, c'est plutôt l'environnement qui est très exigeant : la topographie, la chaleur et les attaques. Le danger est permanent. On ne vit pas dans la peur. Mais il faut bien en avoir conscience. » Le regard des autres ? « Il y a parfois des réactions de surprise mais la confiance est toujours là. »
La vie de famille ? « Compatible avec le métier mais cela peut nécessiter un peu d'organisation. »Tous les métiers de l'armée de l'air sont aujourd'hui ouverts aux femmes. Elles peuvent être pilote de chasse, commandant d'unité, tireur d'élite ou secrétaire. Le Commando parachutiste de l'air n° 30 (CPA 30) de Mérignac en compte deux dans ses rangs pour un effectif total de plus de 200 militaires.
C'est en 1976 qu'une femme est devenue général (on écrit officiellement générale) pour la première fois et cette année deux femmes doivent être promues à ce grade.
Pas de discrimination positive

Le taux de féminisation dans l'armée de l'air dépasse aujourd'hui les 20 %. Dans les jeunes générations et dans certaines branches, il est beaucoup plus important. Ce taux est de 13 % dans la gendarmerie. 12 % dans la marine et 11 % dans l'armée de terre. « J'ai pourtant souvent été la seule femme officier de l'unité », constate pourtant Odile Bouny. Entrée dans l'armée de l'air au début des années 80 après avoir entamé des études supérieures de maths-physique, elle est aujourd'hui colonelle. Elle commande en second la brigade aérienne de système d'information et de communication du Commandement du soutien des forces aériennes. « Je ne crois pas qu'il soit nécessaire de pousser les femmes en avant. Il faut laisser le temps au temps. Le pire, dit-elle, ce serait la discrimination positive. » ndlr: ouf!

SUD OUEST | Mercredi 08 Juillet 2009
Revenir en haut Aller en bas
Langenargen
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: La féminisation des armées en progrès !!!!!!!!!   Mer 8 Juil 2009 - 14:46

Guépard....et cet article encore avec la colonel(le)....!

L'ARMÉE DE L'AIR CÉLÈBRE SES 75 ANS À BORDEAUX. Défilé aérien et revue de troupes, place de la Bourse, hier soir. Les aviateurs évoquaient les grandes dates de leur histoire

Des bougies dans le ciel



Hier à 22 heures, le passage des Rafale et Mirage 2000, place de la Bourse. (photo a. sioc'han de kersabiec)

Hier à 22 heures, deux Rafale, deux Mirage 2000 de la base aérienne 118 de
Mont-de- Marsan, suivis d'un Transall C 160 d'évreux, ont survolé la place de la Bourse en ouverture des cérémonies organisées pour célébrer le 75e anniversaire de l'armée de l'air.L'aviation et Bordeaux... C'est déjà une longue histoire. Il y a presque un siècle que le premier appareil est passé au-dessus de la ville. C'était exactement le 24 août 1910. Le monoplan avait décollé de Mérignac-Beaudésert. Selon les journaux de l'époque, «dans tous les quartiers, une émotion intense s'était manifestée par des cris, des acclamations et des vivats d'une foule en délire ».L'aviation militaire n'allait pas tarder à se développer dans le département.
Trente ans avant la création officielle de l'armée de l'air, un champ de tir est aménagé à Cazaux en 1913, pour l'usage exclusif de l'aéronautique militaire. L'année suivante, quand la guerre éclate, l'armée dispose de plusieurs terrains capables d'accueillir ses avions: Souge, Libourne, etc. C'est en 1936, finalement, que la base aérienne de Bordeaux-Mérignac sera créée. Aujourd'hui, l'armée de l'air dispose en Gironde de plusieurs implantations : deux bases à Mérignac et Cazaux, un détachement air à Bordeaux-Beauséjour, un établissement du service industriel de l'aéronautique (l'AIA de Bordeaux).Hier soir, trois compagnies du commandement du soutien des forces aériennes, de la base aérienne 106 de Mérignac, du détachement air 204 et de l'Atelier industriel aéronautique de Bordeaux composaient les troupes placées sous le commandement du colonel Odile Bouny.
Remise de décorations
Après les honneurs au drapeau et la revue des troupes, le général Patrice Klein a procédé à une remise de décorations et à la lecture de l'ordre du jour. Le lieutenant-colonel Bernard Darles s'est vu remettre les insignes de
chevalier de la Légion d'honneur. Les adjudants-chefs Michel Christophe et Muriel Candau ont reçu la Médaille militaire. Le général Michel Pinaud a été fait commandeur de l'ordre national du Mérite. L'ingénieur général de l'armement Jean-Éric Chevillot et le colonel Patrick Chavarotont étaient faits officiers de l'ordre du Mérite. Le caporal-chef Philippe Coly s'est vu décerner la médaille d'or de la Défense nationale avec étoile de bronze et citation à l'ordre de la Brigade aérienne.Le général de corps aérien Patrice Klein a
présidé à cette occasion sa dernière manifestation publique à Bordeaux.
Arrivé en Gironde en 2006, il avait été chargé de mettre en place le Commandement du soutien des forces aériennes (CSFA) dont il était devenu le premier « patron ». Son successeur sera son adjoint, le général Denis Guignot.Des images, retraçant l'histoire de l'armée de l'air, ont été projetées sur les façades des immeubles de la place de la Bourse où la musique des forces aériennes a donné deux concerts, en présence d'un nombreux public.

SUD OUEST | Samedi 04 Juillet 2009
Revenir en haut Aller en bas
 
La féminisation des armées en progrès !!!!!!!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: