CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 En Normandie, le vétéran américain aurait inventé son saut en parachute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Idron
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: En Normandie, le vétéran américain aurait inventé son saut en parachute   Mar 7 Juil 2009 - 14:20

En Normandie, le vétéran américain aurait inventé son saut en parachute

Par AFP,publié le 07/07/2009 à 11:17
- mis à jour le 07/07/2009 à 11:20

CAEN - Il a bien participé à la libération de la Normandie en juin 1944 mais aurait inventé son arrivée en parachute: le vétéran américain Howard Manoian, figure locale, décoré de la Légion d'honneur, est soupçonné d'avoir pendant des années mis en scène son histoire.


AFP/Archives/Mychele Daniau

Photo non datée du vétéran américain Howard Manoian pendant la Second Guerre Mondiale

Son arrivée en parachute est toujours mentionnée sur les panneaux de l'office de tourisme de Sainte-Mère-Eglise (Manche), près du cimetière.
Et il a toujours les honneurs du Stop bar, sorte de QG des vétérans les 6 juin à Sainte-Mère, qui rend hommage à Howard Manoian, photos de commémoration à l'appui.
Pourtant, selon le journal américain Boston Herald, cet ancien combattant qui a multiplié ces dernières décennies les témoignages dans les médias français et américains, dont l'AFP, "n'a jamais sauté au dessus de la Normandie le 6 juin 1944...Il est arrivé par bateau".
Le quotidien cite un chercheur: "d'après les archives américaines il n'y aucun doute", affirme Brian Siddall, par ailleurs neveu d'un soldat mort au sein de la prestigieuse division parachutiste 82e Airborne, dont les insignes sont partout dans la maison, le jardin et sur la Renault 12 de M.Manoian, 84 ans.


AFP/Archives/Mychele Daniau

Le vétéran américain Howard Manoian dans sa maison, le 28 mai 2009 à Chef-du-Pont, près de Sainte-Mère-l'Eglise, en Normandie.

Le vétéran d'origine arménienne installé depuis 1984 une partie de l'année à Chef-du-Pont, près de Sainte-Mère, n'aurait en outre, pas étégrièvement blessé au combat. Il se serait seulement fracturé un doigt.
"J'ai moi-même encore du mal à y croire. Au début je me suis dit c'est un homonyme. Mais le dossier est un peu accablant", confie Marc Lefèvre, le maire de Sainte-Mère-Eglise.
"Ici il est reconnu et connu comme le loup blanc. Tout le monde se souvient du vétéran un peu hâbleur devant sa bière, interpellant les autres et se faisant interpeller, un peu théâtrale il faut le dire", explique l'élu.
"Des rumeurs avaient circulé il y a quelques années. Mais j'avais mis ça sur le compte des rivalités entre associations de vétérans et des milieux différents dont sont issus les vétérans qui peuvent se payer le voyage et Howard, plutôt d'origine modeste", poursuit l'élu.
Dans la ferveur des commémorations, "on a peut-être tendance à tailler des costumes un peu trop grands aux vétérans. Ils le disent eux-même", reconnaît M. Lefèvre, "On a tellement de respect pour eux, peut-être un peu trop. Mais je ne me vois pas en train de contrôler tous les vétérans que je croise.


AFP/Archives/Mychele Daniau

Le vétéran américain Howard Manoian devant sa maison, le 28 mai 2009, à Chef-du-Pont, près de Sainte-Mère-l'Eglise, en Normandie.

Pour Christophe Prime, historien au Mémorial de Caen, "il y a toujours eu des gens qui se sont inventés un passé en le calquant sur l'Histoire. Il y a eu de faux témoignages de déportés, comme des anciens combattants qui à la faveur d'un film romançant leur histoire, se mettent à raconter qu'ils étaient au front à tel moment alors qu'ils n'y étaient pas".
Ces témoins "vivent tellement leur truc qu'ils y croient eux-même à la fin", ajoute l'historien, mais "ce n'est pas parce qu'un vétéran a romancé son histoire que cela jette le discrédit sur les autres".
A Sainte-Mère-Eglise, Huguette Joret, une amie d'Howard Manoian, reste perplexe. "C'est quelqu'un de connu donc forcément, il fait l'objet de rumeurs. J'espère qu'elles sont fausses", confie cette Normande qui accueille depuis des années des vétérans chez elle.
"Howard garde mon amitié (...) Il est rentré aux Etats-Unis pour faire des recherches avec sa belle-fille et prouver qu'il dit vrai", souligne de son côté Roger Coueffin, patron du Stop bar et président de l'association des amis des vétérans.
Revenir en haut Aller en bas
louis viennot
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Bonjour, je suis stupéfait à la lecture de cet article.J'ai rencontré Howard Manoian deux fois , en 1988 et 1993 ,à Chef du Pont et St Mére , jamais dans son attitude ni dans ses propos je n'ai senti un soupçon de duperie...    Mer 28 Mar 2012 - 13:25

Idron a écrit:
En Normandie, le vétéran américain aurait inventé son saut en parachute

Par AFP,publié le 07/07/2009 à 11:17
- mis à jour le 07/07/2009 à 11:20

CAEN - Il a bien participé à la libération de la Normandie en juin 1944 mais aurait inventé son arrivée en parachute: le vétéran américain Howard Manoian, figure locale, décoré de la Légion d'honneur, est soupçonné d'avoir pendant des années mis en scène son histoire.


AFP/Archives/Mychele Daniau

Photo non datée du vétéran américain Howard Manoian pendant la Second Guerre Mondiale

Son arrivée en parachute est toujours mentionnée sur les panneaux de l'office de tourisme de Sainte-Mère-Eglise (Manche), près du cimetière.
Et il a toujours les honneurs du Stop bar, sorte de QG des vétérans les 6 juin à Sainte-Mère, qui rend hommage à Howard Manoian, photos de commémoration à l'appui.
Pourtant, selon le journal américain Boston Herald, cet ancien combattant qui a multiplié ces dernières décennies les témoignages dans les médias français et américains, dont l'AFP, "n'a jamais sauté au dessus de la Normandie le 6 juin 1944...Il est arrivé par bateau".
Le quotidien cite un chercheur: "d'après les archives américaines il n'y aucun doute", affirme Brian Siddall, par ailleurs neveu d'un soldat mort au sein de la prestigieuse division parachutiste 82e Airborne, dont les insignes sont partout dans la maison, le jardin et sur la Renault 12 de M.Manoian, 84 ans.


AFP/Archives/Mychele Daniau

Le vétéran américain Howard Manoian dans sa maison, le 28 mai 2009 à Chef-du-Pont, près de Sainte-Mère-l'Eglise, en Normandie.

Le vétéran d'origine arménienne installé depuis 1984 une partie de l'année à Chef-du-Pont, près de Sainte-Mère, n'aurait en outre, pas étégrièvement blessé au combat. Il se serait seulement fracturé un doigt.
"J'ai moi-même encore du mal à y croire. Au début je me suis dit c'est un homonyme. Mais le dossier est un peu accablant", confie Marc Lefèvre, le maire de Sainte-Mère-Eglise.
"Ici il est reconnu et connu comme le loup blanc. Tout le monde se souvient du vétéran un peu hâbleur devant sa bière, interpellant les autres et se faisant interpeller, un peu théâtrale il faut le dire", explique l'élu.
"Des rumeurs avaient circulé il y a quelques années. Mais j'avais mis ça sur le compte des rivalités entre associations de vétérans et des milieux différents dont sont issus les vétérans qui peuvent se payer le voyage et Howard, plutôt d'origine modeste", poursuit l'élu.
Dans la ferveur des commémorations, "on a peut-être tendance à tailler des costumes un peu trop grands aux vétérans. Ils le disent eux-même", reconnaît M. Lefèvre, "On a tellement de respect pour eux, peut-être un peu trop. Mais je ne me vois pas en train de contrôler tous les vétérans que je croise.


AFP/Archives/Mychele Daniau

Le vétéran américain Howard Manoian devant sa maison, le 28 mai 2009, à Chef-du-Pont, près de Sainte-Mère-l'Eglise, en Normandie.

Pour Christophe Prime, historien au Mémorial de Caen, "il y a toujours eu des gens qui se sont inventés un passé en le calquant sur l'Histoire. Il y a eu de faux témoignages de déportés, comme des anciens combattants qui à la faveur d'un film romançant leur histoire, se mettent à raconter qu'ils étaient au front à tel moment alors qu'ils n'y étaient pas".
Ces témoins "vivent tellement leur truc qu'ils y croient eux-même à la fin", ajoute l'historien, mais "ce n'est pas parce qu'un vétéran a romancé son histoire que cela jette le discrédit sur les autres".
A Sainte-Mère-Eglise, Huguette Joret, une amie d'Howard Manoian, reste perplexe. "C'est quelqu'un de connu donc forcément, il fait l'objet de rumeurs. J'espère qu'elles sont fausses", confie cette Normande qui accueille depuis des années des vétérans chez elle.
"Howard garde mon amitié (...) Il est rentré aux Etats-Unis pour faire des recherches avec sa belle-fille et prouver qu'il dit vrai", souligne de son côté Roger Coueffin, patron du Stop bar et président de l'association des amis des vétérans.
Revenir en haut Aller en bas
vvdd66
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: En Normandie, le vétéran américain aurait inventé son saut en parachute   Mer 28 Mar 2012 - 13:41

si c'etait le seul tant pour 39/45 que l'indo ,l'algerie et les opex ce serait pas trop grave mais voila.....................
Revenir en haut Aller en bas
http://sacree-soiree-11.frenchboard.com/index.htm
Javelin
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: En Normandie, le vétéran américain aurait inventé son saut en parachute   Mer 28 Mar 2012 - 13:55

J'espère pour lui que c'est faux ..... et effectivement toutes les guerres ont leur héros fabriqués de toutes pièces : honteux...
Revenir en haut Aller en bas
louis viennot
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Je suis d'accord avec toi , c'est honteux.   Mer 28 Mar 2012 - 15:05

BIA a écrit:
J'espère pour lui que c'est faux ..... et effectivement toutes les guerres ont leur héros fabriqués de toutes pièces : honteux...
Je dispose de quelques bonnes et vraies photos de vétérans Paras US prises lors des commémorations du 50° anniversaire à St Mére.Photos personnelles et certaines achetées à un pro, à disposition pour les amis amateurs sur demande.
En poste à Caen de 1992 à 1995 , j'avais dans mon service un homme qui avait vécu la période du débarquement et qui habitait une ferme prés de Chef du PONT.J'ai grâce à lui sillonné le bocage et rencontré des habitants et témoins de cette période.J'ai eu un jour en cadeau un beau casque américain qui servait à donner à manger aux poules ...!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En Normandie, le vétéran américain aurait inventé son saut en parachute   

Revenir en haut Aller en bas
 
En Normandie, le vétéran américain aurait inventé son saut en parachute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: GUERRE 1939-1945-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: