CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Gagner son béret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roger Bodson
Pro !
Pro !



MessageSujet: Gagner son béret   Ven 26 Juin 2009 - 6:47



D’après ce que j’ai pu comprendre, surtout d’après un poème de Stéphane concernant ses PMP, qui n’existaient pas en Belgique, vous receviez vos bérets rouges dès l’incorporation.

(Dites moi si je me trompe)

Chez nous c’étaient différent et c’est toujours d’actualité (sauf que les engagés font 6 mois d’instruction militaire avant de passer au régiment Para-Commando).

Au moment de l’incorporation dans une unité Para-Commando les miliciens (terme utilisé en Belgique pour les appelés ou conscrits) ou les volontaires de carrière recevaient un béret kaki.

Après quatre mois de service dans l’unité para-commando, les fameux tests pour gagnez le béret ont lieu en une journée, du moins de mon temps.

Tous les tests se font en arme avec le petit sac, (par rapport au bergame qui faisant 25kg) qui comprend : la toile de tente, la gamelle avec ration et la gourde remplie d’eau.

Piste d’obstacle aérienne (piste de cordes).

Piste d’obstacles.

Courir 200m en portant un camarade du même poids.

Nager 50m en tenant le fusil hors de l’eau.

Une speed marche de 16 km à faire en moins d’une heure quarante, temps idéal entre 1h20 et 1h30.

A l’arrivée de la speed marche, tire de 5 cartouches sur une cible à 100m et pour les candidats gradés jet de 5 grenade à 25 ou 30 m (je ne me rappelle plus bien la distance)

Et pour finir le melling (là en short de sport avec gants de boxe et protège dent et coquille protège c…) : combat de 3 minute. contre celui que vous avez porté sur 200m. Au cours de ce combat, vous pouvez juste frapper, mais interdiction de parer ou d’esquiver les coups, vous êtes coter sur la combativité. Et je vous jure 3 minutes c’est très long.

Et puis attende de 2 jours pour connaitre les résultats. Un bon tiers des candidats, qui ont tenus les 4 mois, sont éliminés.

Enfin le grand jour, tenue impeccable, tous ceux qui ont réussis sont rassemblé pour la cérémonie de remise du béret.

Au commandement on enlève son béret kaki en le jetant en l’air et puis à l’appel de votre nom on se présente devant une personnalité qui vous remet votre béret rouge ou vert et vous le coiffer puis saluer et regagner le rang.

Personnellement, je n’ai pas assisté à cette cérémonie, le jour des tests come j’étais le premier à passer sur la piste de corde et celle-ci était remplie de givre. La dernière corde verticale à grimper arrivait à une poutre horizontale qu’il fallait franchir et j’ai glissé sur le givre. Tombant d’une hauteur de 4 m avant de dévaler un talus, j’avais l’épaule droite amochée, pas grave mais presque pas l’usage du bras droit. Cela ne m’a pas empêché de faire tous les tests mais avec un fameux handicap, comme j’étais élève sous-officier le lancer des grenades n’a pas été terrible et surtout zéro pour la piste de corde. Quand nous avons sus nos points et que j’étais recalé, l’instructeur m’a appeler pour m’annoncer que vu les circonstances, je repasserais les tests un mois plus tard.

Quand mes copains, qui avaient réussis sont parti pour la cérémonie je vous jure que j’avais le cœur lourd.

Un mois plus tard j’ai réussis haut la main mais on n’allait surement pas organiser une cérémonie pour moi. J’ai simplement été cherché mon béret au magasin.

Et comme je n’avais pas réussis les tests la première fois, j’ai du arrêter les cours de sous-officier.

Mais rentré au Bataillon j’ai été nommé rapidement caporal.

Revenir en haut Aller en bas
vieux fourbe
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Gagner son béret   Ven 26 Juin 2009 - 18:06

bah je ne sais pas pour les autres....mais PMP ou pas, tous le monde a eu la casquette "Bigeard" sur le crane jusqu'à l'obtention du brevet militaire !!
pas de passe droit....je suis arrivé avec environ 30 sauts prémi mais pas question de béret rouge...
je trouve cela normal malgré tout : on nous apprend à fonctionner en groupe et si, dès le 1er jour, vous distingez les PMP et les autres....fini l'apprentissage de la cohésion ! :geek:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gagner son béret   Ven 26 Juin 2009 - 18:21

Pour ce qui me concerne à Versailles ( PMP), nous portions tous le béret rouge avec un insigne non T.A.P ( sur le béret ).

En régiment, nous portions la casquette !!!

A la fin du 1er mois de classe, ce fût la remise des fourragères.

A la fin du 2ème mois de classe, nous avons le droit de porté le béret rouge, une fois le brevet obtenu !!!

Mais.... De retour de Pau ( E.T.A.P ) par TRANSALL, donc saut sur notre DZ au camp de SOUGE, dans la foulé une ptite marche 15-20 kms, de retour au régiment notre chef de section et son adjoint, nous remettez notre béret.
Revenir en haut Aller en bas
Roger Bodson
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: Gagner son béret   Ven 26 Juin 2009 - 18:49

vieux fourbe a écrit:
bah je ne sais pas pour les autres....mais PMP ou pas, tous le monde a eu la casquette "Bigeard" sur le crane jusqu'à l'obtention du brevet militaire !!
pas de passe droit....je suis arrivé avec environ 30 sauts prémi mais pas question de béret rouge...
je trouve cela normal malgré tout : on nous apprend à fonctionner en groupe et si, dès le 1er jour, vous distingez les PMP et les autres....fini l'apprentissage de la cohésion ! :geek:

Comme je vois, la seule différence est que nous devions gagnez notre béret avant de passer le brevet.
Revenir en haut Aller en bas
booy
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Gagner son béret   Ven 26 Juin 2009 - 23:19

Pour nous ,en 1967, nous percevions un béret rouge dès l'incorporation
Tests Para et sauts de brevet à l'ETAP ,pour obtenir le brevet
Par contre ,pour les refus de saut au brevet ,retour en caserne et , en toutes saisons ,cette saloperie de béret kaki d'été , parfois retouné ,et corvées jusqu'à la fin du service
je ne sais pas par contre si certains étaient mutés hors régiments Para
Amitiés Para
Pierrot
Revenir en haut Aller en bas
Van-Hell
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Gagner son béret   Ven 26 Juin 2009 - 23:43

booy a écrit:
Pour nous ,en 1967, nous percevions un béret rouge dès l'incorporation
Tests Para et sauts de brevet à l'ETAP ,pour obtenir le brevet
Par contre ,pour les refus de saut au brevet ,retour en caserne et , en toutes saisons ,cette saloperie de béret kaki d'été , parfois retouné ,et corvées jusqu'à la fin du service
je ne sais pas par contre si certains étaient mutés hors régiments Para
Amitiés Para
Pierrot
Idem en 1960 , mais depart quasi immédiat en AFN dans la "biffe" !:twisted:
Revenir en haut Aller en bas
Trekker
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Gagner son béret   Sam 27 Juin 2009 - 6:01

booy a écrit:
Pour nous ,en 1967, nous percevions un béret rouge dès l'incorporation
Tests Para et sauts de brevet à l'ETAP ,pour obtenir le brevet
Par contre ,pour les refus de saut au brevet ,retour en caserne et , en toutes saisons ,cette saloperie de béret kaki d'été , parfois retouné ,et corvées jusqu'à la fin du service

En 1968 à Ger ( GI du 1° RCP ) c'était similaire . Perception du béret rouge dès l'incorporation . Pour les PMP, quinze jours après envoi à l'ETAP pendant une semaine : trois sauts dont un nuit et remise du brevet . Les non PMP effectuaient leur stage de saut dans la dernière quinzaine des quatre mois de classes . A l'époque, un contingent comptait environ moitié de PMP .

Les refus de saut étaient de suite coiffés d'un béret noir et de toutes les corvées . Si c'était un PMP, il terminait ses classes à Ger . Hors rares exceptions, tous ( PMP et non ) étaient mutés dans des régiments de " biffe " dans l'Est ou Allemagne . Les refus de saut ultérieurs, restitueurs de brevet ou déchus de celui - ci restaient souvent au régiment .
Revenir en haut Aller en bas
Charly71
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: Gagner son béret   Lun 29 Juin 2009 - 15:39

Incorporé en début janvier 1957, à Mont de Marsan, breveté prémilitaire (je l'était) ou autres, nous recevions le calot de la biffe colo, le beret (rouge pour nous, bleu ailleurs, était remis aprés le brevet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gagner son béret   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gagner son béret
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: HONNEUR à nos Régiments et Unités dissous :: Les Paras Commandos belges-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: