CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 des privés pour accéder au base et la fin des popotes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: des privés pour accéder au base et la fin des popotes.   Dim 19 Avr 2009 - 14:27

samedi 18 avril 2009


Des privés et une geisha pour accéder à la base du futur Balardgone


Pour entrer sur la base aérienne 117 de Paris-Balard, il faut déjà composer avec la célèbre Geisha (gestion informatisée des suivis des horaires d'accès), un produit Cegelec customisé par la gendarmerie de l'Air. A partir de septembre prochain, il faudra aussi composer avec... des vigiles privés, qui remplaceront, au filtrage, les actuels gendarmes de l'Air. Ceux-ci demeureront, à des postes de supervision et d'enquêtes, donc dans leur nouveau coeur de métier.
Dans la foulée, les bases de Dijon, Rochefort, Salon-de-Provence et Ambérieu adopteront également ce système que l'on trouve déjà dans les bases de la marine, à l'école militaire (Paris) et au ministère de la Défense, depuis l'hiver (c'est Onet qui a remporté l'appel d'offres).
Seules les bases stratégiques (comprendre "nucléaires", ou hébergeant des vecteurs à haute valeur ajoutée, comme les Awacs) garderont des gendarmes en première ligne et en grand nombre, notamment : Saint-Dizier, Mont-de-Marsan, Istres, Avord, Luxueil (toutes bases nucs), Villacoublay (ETEC), Taverny jusqu'à sa prochaine fermeture (PC des forces aériennes stratégiques) et Lyon Mont Verdun (PC du centre national des opérations aériennes).
Les gendarmes de l'Air étaient 954 en 2007, 845 actuellement, et 700 à terme.







Les popotes vont fermer



C'est une réalité à laquelle il faut se préparer : les popotes tenues par des militaires appartiendront bientôt au passé. Le ministère consulte pour externaliser, sans doute par lots, tout ce qui ressort de la restauration-hôtellerie (SRH) soit plusieurs milliers de personnes, militaires et civils de la Défense. Sur la base aérienne de Saintes, par exemple, cela concerne 80 personnes, dont 10 civils. En mars 2010, le nouveau prestataire (privé) prendra les commandes... Au ministère de la Défense, où je posais la question il y a quelques jeudis, on n'avait pas de précision à m'offrir dans l'instant. Heureusement qu'il restait un rapport parlementaire, au moins, pour évoquer des décisions dans l'année, et des appels d'offres au printemps. 2009, cela va de soi.


A la source
Le papier du confrère de Sud-Ouest qui évoque la popote de Saintes (ainsi que les très intéressants aspects logistiques de l'armée française au Tchad) se trouve ici :
http://www.sudouest.com/charente-maritime/actualite/saintonge/article/563477/mil/4418936.html
Revenir en haut Aller en bas
 
des privés pour accéder au base et la fin des popotes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: