CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Respect de Hymnes nationaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roger Bodson
Pro !
Pro !



MessageSujet: Respect de Hymnes nationaux   Mer 15 Avr 2009 - 22:12



Editorial que j’ai écris suite à l’attitude d’un mouvement de jeunesse pendant la commémoration de la fête nationale belge l’année dernière.

Heureusement tous les jeunes n’ont pas cette attitude, le 9 septembre nous commémorons l’opération BERGBANG à Solwaster et les enfants de l’école du village, qui viennent chaque année, nous chantent la Brabançonne.


EDITORIAL

Ce 21 juillet pour la commémoration de notre fête nationale plusieurs membres de notre régionale, dont notre président Bruno BERRENDORF, se retrouvent pour assister au Té Deum organisé par la ville de Verviers.

A l’issue de celui–ci, les autorités communales conduites par notre bourgmestre Mr DESAMA et les participants, se rendent au monument des victoires pour fleurir celui-ci.

A notre arrivée nous remarquons la présence d’un mouvement de jeunesse derrière le monument qui, nous pensions, nous attendait pour la cérémonie. Je me mets en place avec les porte-drapeaux et à ma grande surprise, les chefs de ce mouvement restent affalés sur un banc tandis que les enfants continuent à jouer. Les autorités communales et les mouvements patriotiques déposent les gerbes, le trompette joue la sonnerie « Aux Champs » et une vingtaine d’enfants vient s’accouder à l’arrière du monument. Au moment où retentit notre hymne national, une vibrante Brabançonne, tous les participants à la cérémonie se mettent au garde-à-vous, les drapeaux s’inclinent pour le salut mais les jeunes restent affalés sur l’arrière du monument.

La cérémonie terminée, comme je range notre drapeau, je vois qu’un des chefs de ce mouvement s’approche et je ne peux m’empêcher de lui faire la remarque suivante :

« Cela nous fait plaisir de voir que des enfants assistent encore à une cérémonie patriotique mais cela aurait été encore mieux s’ils avaient salué pendant la Brabançonne ». Il me réplique que ce sont des jeunes et qu’ils ne connaissent pas la signification de cette cérémonie ni notre hymne national ! Je lui ai rétorqué « Justement, c’est à vous que je fais ce reproche, c’est vous qui devez leur apprendre et votre place était avec nous devant le monument » !

Je crois que je l’ai vexé et il m’aura surement pris pour un vieux c.. mais je ne peux admettre pareille attitude.

Se tenir dans une attitude correcte et digne est la moindre des choses dans pareille circonstance. Si je me trouve à l’étranger et que j’assiste, même comme spectateur, à une cérémonie je me mets au garde-à-vous lorsque l’on joue un hymne national, quel qu’il soit.

C’est ce que l’on nous apprenait dès que nous faisions partie d’un mouvement de jeunesse ou même à l’école.

Je sais qu’en cinquante ans bien des choses ont évolué mais certaines valeurs sont immuables.

Dans l’esprit de leurs fondateurs, les mouvements de jeunesse devaient servir à l’éducation des jeunes par des activités ludiques ou autres. Je crois que si certaines méthodes ont changé, l’objectif de ces mouvements est resté le même ; apprendre à vivre en société dans le respect des autres. Je trouve déplorable qu’au sein des mouvements de jeunesse on néglige le civisme et que de ce fait les enfants ne sachent plus que l’on doit saluer quand retentit la Brabançonne ou tout autre hymne national.



Roger BODSON

Septembre 2008
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Respect de Hymnes nationaux   Mer 15 Avr 2009 - 22:28

Citation :
Je sais qu’en cinquante ans bien des choses ont évolué mais certaines valeurs sont immuables.

Bravo Roger, ne pas laisser un pouce de terrain...!

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
booy
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Respect de Hymnes nationaux   Mer 15 Avr 2009 - 22:43

Tu es un sage ,Roger
On est tous d'accord avec toi ,et tu sais qu'on a les memes problèmes ,sur les stades ,bien sur ,on en a déjà parlé sur le forum ,mais aussi lors de commémorations
Amitiés Para
Pierrot
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Respect de Hymnes nationaux   Dim 19 Avr 2009 - 14:43

il y'a un mot aussi pour ceci: EDUCATION.

quand vous voyez que des gamins de 4 ou5 ans "traîne" les rues jusqu'à des minuit,faut pas s'étonner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Respect de Hymnes nationaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Respect de Hymnes nationaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: LE DEVOIR DE MEMOIRE-
Sauter vers: