CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Deux militaires de la DGSE tués lors d'un exercice dans les Pyrénées-Orientales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Deux militaires de la DGSE tués lors d'un exercice dans les Pyrénées-Orientales   Mar 31 Mar 2009 - 9:57

Deux militaires français ont été tués lundi lors d'un exercice à Opoul, près de Rivesaltes, dans les Pyrénées-Orientales, selon le parquet de Montpellier, chargé du suivi des affaires militaires dans la région Languedoc-Roussillon. Les deux hommes étaient des agents de la DGSE (direction générale de la sécurité extérieure) qui participaient à un stage commando. Ils sont morts à la suite d'une explosion lors d'un entraînement sur un terrain de cette zone désertique située au nord de Perpignan, dans des anciennes carrières. Les deux soldats participaient à un exercice de manipulation d'explosifs, qui avaient été placés sur un véhicule. Ils ont été tués par la déflagration, l'explosif se déclenchant alors qu'ils n'étaient pas encore à l'abri. Le ministre de la Défense a précisé que l'accident s'était produit vers 15h00. Selon une source proche du dossiercitée par l'AFP, l'explosion a été déclenchée accidentellement par des camarades des deux victimes, alors que ces militaires n'étaient pas encore à distance de sécurité. Le terrain d'entraînement d'Opoul accueille régulièrement des exercices commando de diverses unités militaires, dont la DGSE.

Les deux militaires appartenaient au Centre parachutiste d'instruction spécialisé (CPIS) de Perpignan, l'un des centres de formation de la DGSE.

S'associant «à la douleur des familles», Nicolas Sarkozy a demandé que «toute la lumière soit faite au plus vite sur les circonstances de cet accident». Le ministre de la Défense, Hervé Morin, a également adressé «ses condoléances attristées» aux proches des militaires tués. «L'enquête de commandement et l'enquête judiciaire détermineront les circonstances exactes du décès de ces deux militaires», a-t-il ajouté


Le procureur de la République de Montpellier, Brice Robin, est sur place. Des techniciens d'identification criminelle et des gendarmes de la brigade des recherches de Rivesaltes sont les premiers à être arrivés sur les lieux du drame.

La DGSE compte 4.500 agents, dont 3.200 civils, et 1.300 militaires pour un budget de 450 millions d'euros, sans compter les fonds spéciaux. Elle appartient à la communauté française du renseignement (14.000 hommes et femmes) et a succédé en 1982 au Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (Sdece)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
 
Deux militaires de la DGSE tués lors d'un exercice dans les Pyrénées-Orientales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: