CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 le camerone du 1er bep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: le camerone du 1er bep   Mer 18 Mar 2009 - 17:28

Le "Camerone" du 1er BEP (1er Bataillon Etranger de Parachutistes)

Héritier de la compagnie parachutiste du 3e R.E.I., le 1er B.E.P. fut constitué le 1er avril 1948. Il débarqua à Haïphong en Indochine le 12 novembre de la même année.
Le 12 mai 1949, il entre le premier à Tuyen-Quang et les armes à la main, il chasse l’ennemi de ce sanctuaire de la Légion.

Les colonnes Charton et Lepage.

Le 16 septembre 1950, le commandant en chef en Indochine signe l’ordre d’évacuation de Cao-Bang, à la jonction de la RC 4 et de la RC 3, près de la frontière chinoise. Le plan d’évacuation prévoit qu’un groupement fort de 25OO hommes aux ordres du lieutenant-colonel LEPAGE et comprenant 2 tabors marocains, 2 bataillons du 8e R.T.M. et le 1er B.E.P. remonterait la RC 4 de That-Khé à Dong-Khé pour, dans un premier temps, reprendre le poste de Dong-Khé tombé aux mains de l’ennemi et, dans un deuxième temps, donner la main à la colonne du lieutenant-colonel CHARTON qui évacue Cao-Bang le 3 octobre. Cette colonne est formée du 3e bataillon du 3e R.E.I. aux ordres du chef de bataillon FORGET, du 3e tabor marocain, de trois compagnies de partisans, d’une centaine d’éclopés et d’environ 500 civils qui n’avaient pas pu être évacués par avion.
Arrivé en vue de Dong-Khé, le 1er B.E.P. reçoit l’ordre d’occuper les pitons. L’ennemi veut absolument empêcher la jonction des deux colonnes et lance 30 bataillons contre celle du lieutenant-colonel LEPAGE qui a abandonné tout espoir de reprendre Dong-Khé, car ses bataillons, éparpillés dans la cuvette sous le feu des mortiers et des mitrailleuses ennemis, tentent de se regrouper dans les Calcaires de Coc Xa.

Le sacrifice du 1er BEP.

La colonne LEPAGE étant complètement encerclée, les parachutistes de la Légion reçoivent l’ordre de percer coûte que coûte. Leur commandant, le chef de bataillon SEGRETAIN est mortellement blessé, mais les « Légionnaires du Ciel » exécutent l’ordre reçu et réussissent au prix du sacrifice suprême à rompre l’encerclement. Les Goumiers et les Tirailleurs foncent dans la brèche pratiquée par ce qui reste du 1er B.E.P. Ils rejoignent les débris de la colonne CHARTON qui a du abandonner ses véhicules pour chercher un itinéraire dans les Calcaires.
Seuls 21 légionnaires et le capitaine JEANPIERRE qui sera tué en Algérie à la tête du 1er R.E.P. réussissent à rejoindre le point de ralliement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le camerone du 1er bep   Mer 18 Mar 2009 - 20:58

Mimosa stp, peux tu faire l'effort de ne pas citer, ou reproduire,ou réécrire de façon trop succincte pour qu'on puisse en tirer le moindre enseignement,des événements qui sont beaucoup complexes que cela.Cites tu plutôt le titre d'un bouquin,une référence en la matière,une info quelconque qui en vaille la peine,c'est suffisant,plutôt que de faire de la tapisserie. Nous ne sommes pas assez ignards pour ne pas connaître l'épopée et le drame vécu par les colonnes Charton et Lepage:elles ne se résument pas en deux pages aussi creuses que cela.
Si mes MP n'ont pas réussi à te convaincre c'est à désespérer,tu te fais du tort à toi même, et c'est dommage pour tous.
Revenir en haut Aller en bas
 
le camerone du 1er bep
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: INDOCHINE 1945 -1954-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: