CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 historique du 14eme rcp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: historique du 14eme rcp   Mar 10 Fév 2009 - 14:38





A la fin 1957, suite à l'indépendance de la Tunisie, l'A.L.N. installe ses bases sur l'axe Ghardimaou, Le Kef, T'Hala, Gafsa. La rébel­ lion s'instruit et s'arme en territoire tunisien puis pénètre en territoire algérien sans grande difficulté.
Le Général Salan confie au Général Vanuxem la mission d'arrêter cette invasion. Ce dernier fait mettre en place le long de la frontière un barrage électrifié qu'il double en tissant une véritable toile d'araignée avec six régiments blindés. C'est la "ligne Morice".



Il superpose à ce dispositif cinq régiments parachutistes dont le « 14 », chargés d'intervenir sur les axes d'infiltration. Le « 14 » stationne dans la région d'Ain Beïda.
Le 15 avril 1958, lors d'une opération à laquelle participe le « 14 » à proximité du Djebel M'Zouzia, 32 rebelles sont mis hors de combat, 14 sont faits prisonniers, 2 mitrailleuses, 2 fusils-mitrailleurs, 31 fusils de guerre, 1 pistolet et 70 kilogrammes de car­touches sont récupérés.
Le « 14 » qui s'était déjà illustré à plusieurs reprises lors d'opérations précédentes, va très vite s'imposer comme un des beaux régiments de cette guerre et renouveler à plusieurs reprises de tels bilans.

Le barrage : ligne Morice





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: historique du 14eme rcp   Mar 10 Fév 2009 - 14:40


Chevalier de la Légion d'Honneur
Médaille Militaire
Croix de Guerre TOE avec étoile de bronze
Croix de la Valeur Militaire avec six citations
Médaille Coloniale
Médaille commémorative des opérations en Algérie
*
Maurice AMIOT naquit le 19 mars 1932 à Vaire- le- Grand, dans le Doubs. La vocation pour le métier des armes lui vient à l'âge de dix-sept ans . A dix-huit ans il entre au 1 er Bataillon de Para­ chutistes de Choc. Remarqué par ses chefs, il suit le peloton d'élèves gradés.
En juillet 1951, le caporal AMIOT est volontaire pour combattre en Extrême- Orient, au nom d'un idéal de liberté hérité des affres de l'occupation allemande.
En Indochine, il participe d'abord pendant six mois à l'instruction d'unités vietna­ miennes. En février 1952, il est affecté au 8ème Bataillon de Parachutistes Coloniaux. Huit mois plus tard, ses qualités de meneur d'hommes lui valent d'être nommé caporal- chef. Son comportement comme chef de groupe au combat de UONG-PHU lui valent sa première citation.
En octobre 1953, il rentre en France où il est affecté au 35° BTA à Toulouse, un des deux bataillons de tirailleurs algériens qui constituèrent le 14ème régiment d'infanterie parachutiste de choc.
En juillet 1954, il est volontaire pour faire partie du Bataillon Blizzard à destination de la Tunisie.
Le 1 er novembre 1954, il est nommé sergent. Entre deux opérations, il obtient le certificat in­ terarmes. De retour en France, il est breveté moniteur parachutiste en 1956.
Puis c'est la guerre d'Algérie. De son premier séjour, il rapporte son galon de sergent-chef et bon nombre de citations.
Le 2 juillet 1959, la Médaille Militaire lui est décernée pour services exceptionnels. Le 1er août, il entre dans le corps des sous-officiers de carrière et, le 19 août, il est déclaré titulaire du B.A.2
Lors de son deuxième séjour en Algérie, il sera cité trois fois dont une au titre de l'Armée.
Le 2 Avril 1961, participant à une opération dans les Aurès à la tête de sa section de la 2ème compagnie du 14ème
R égiment de Chasseurs Parachutistes, l'adjudant AMIOT tombe au champ d'honneur, face à l'ennemi.
Il est fait chevalier de la Légion d'Honneur à titre posthume.

Temoignage du Colonel Lecomte,
chef de corps de l'adjudant Amiot
Commandant le 14 ème RCP en Algérie, j'ai eu la chance et l'honneur d'avoir sous mes ordres l'adjudant Maurice Amiot.
La chance d'avoir dans nos rangs le parfait exemple du sous-officier de carrière. Son passé était éloquent. En dix ans, un petit engagé de dix-neuf ans était devenu un remarquable chef de section, titulaire du brevet de chef de section et moniteur parachutiste. Animé d'une volonté de fer, il a bâti sa vie dans les combats et les formations indispensables. Mais la volonté de l'homme ne le cédait en rien à sa qualité de soldat. Il m'a été permis d'apprécier au combat et au repos son caractère exigeant pour lui-même et profondément humain vis-à-vis de ceux qu'il commandait ainsi que sa générosité. Tempérament gai, parfois exubérant, simple et modeste, il a été aimé et respecté par l'ensemble du régiment.
C'est en portant aide, dans des conditions difficiles, à un de ses paras blessé qu'il a rencontré son destin le 2 avril 1961.
Il était une force, une volonté au service de notre idéal de soldat. C'est pourquoi j'avais envisagé de l'envoyer dans une école d'officiers.
De ma vie d'officier, je n'ai jamais accepté et autant regretté le sacrifice de cette jeunesse si riche de promesses.
Paris, le 23 avril
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: LES CHEF DE CORP DU 14eme rcp   Mer 11 Fév 2009 - 10:22

Chefs de corp du 14eme rcp de 1951 à 1962.

Colonel bergé 1951 1953 14eme ripc.



Lieutenant-colonel De Rocquingny du Fayel 1953 1954 14 eme ripc puis 1954 1955 14eme dbi.


Colonel Autrand 1956 1956 14eme dbi.puis 1956 1958 14eme rcp.


Colonel ollion 1958 1960 14eme rcp.



Colonel renon 1960 1961 14eme rcp.



Colonel lecomte 1961 1962 14eme rcp.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: embarquement et saut du 14eme ripc et 14eme rpc   Mer 11 Fév 2009 - 10:45


1952 14eme ripc embarquement pour un saut de c119 de l'us air force utilisées par l'armée française en indochine.


Embarquement dans c119.


1952 largage du 14eme ripc d'un c119.


parachutiste du 14eme ripc avant le saut dérriere lui un ju 52.


14ripc saut de junker.


14rcp 1958 base arriere de stora saut sur la dz de Philippeville.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: historique du 14eme rcp   Mer 11 Fév 2009 - 11:02

Quelque photo d'algérie.


opération dans l'algéroi 1957 les paras du 14eme rcp porte encore le béret bleu des paras métro, quelque mois plus tard les parachutiste porteront le béret rouge.


Le capitaine Onimus commandant la 1ere compagnie juillet 56 mars 58. une carriere de soldat commencée dans les maquis du vercors.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: chant du 14eme   Mer 11 Fév 2009 - 11:48

Un chant pour le 14.




En 1977,le 14 renaissait de ses cendres avec une mission et des structures nouvelles.Désormais régiment de commandement et de soutien,parachutiste largement professionnalisé,il s'est forgé une nouvelle idendité au sein de la 11dp.Il lui mauquait un chant,le chef de musique Veziers en a composé la musique à partir du refrain de tradition du 14 le major Desvernay en a écrit les paroles.

Brave du 14

C'est le brave du 14
C'est le brave du 14 au combat
C'est le brave du 14 baionnette au canon

Il a croissé le fer,donné le plomb
Sous le canon et sur tout les horizons
Il a gagné sa belle fouragére
Et il est prés à le refaire demain
La tete haute,ils suivent le drapeaux
De la montagne au desert,sous la mousson
On les attend,car ils savent le faire;
Et d'etre la ,ils seront fiers,sachez compter dessus.

C'est le brave 14
C'est le brave 14 au combat
c'est le brave 14 baionnette au canon.

Dans la mitraille,on entend son chant,
Chant de victoire de ces hommes à leur pays.
Saluez-les car ce sont de vrais dur
Mais tous ces braves ont aussi un coeur pur.
Regardez bien ces rudes compagnies.
Sous la coupole,elles jaillisent des avions
Ce sont des fréres qui portent le béret rouge
Et comme au front ils sont unis,rien ne peut les arréter.

C'est le brave 14
C'est le brave 14 au combat
C'est le brave 14 baionnette au canon.
Revenir en haut Aller en bas
jean-pie
Invité



MessageSujet: le Chabet el Kébir Algérie   Dim 13 Déc 2009 - 21:41

j'ai le plaisir de trouver avec une grande émotion plein de souvenirs du 14 dans ce site. J'ai reçu récemment le faire-part de déces de notre "Renard argenté" à qui j'avais écrit il y a deux mois avant sa disparition . Aprés 48 ans, l'idée m'était venue de lui exprimer mon admiration pour avoir refusé de renier sa parole en Algérie. J'étais sergent à la 4éme compagnie "Passionant rouge". Je me souviens d'un dur accrochage dans le Chabet el Kébir ou nous avons dégusté pendant une journée et une nuit d'avril 61, le jour de la mort l'adjudant Amyot. J'aimerai savoir ce que sont devenu mes gaillards de la section du lieutenant Varengot, mon tireur FM un gars du Nord Choplet blessé à la tete, le caporal Gingéne, le caporal Barborel que j'ai vu monter avec la voltige pour sauver la section de l'aspirant Dupré qui était sous le feu des MG 42 et qui perdit beaucoup de gars. Notre compagnie a bien dégusté ce jour là. Quelques jours aprés nous étions des rebelles- souvenez- vous. Je suis parti avec mon groupe, aprés la dissolution du 14 du coté d'El milia au 23éme radada. Je me souviens de Larosa, de schmit, de Spitzer et d'autres. Qu'etes-vous devenus mes potes?
Revenir en haut Aller en bas
rault
Invité



MessageSujet: Recherche de personnes   Dim 7 Mar 2010 - 14:29

Bonjour,
Mon père Jean Masset a fait parti du 14 RCP et je recherche des personnes qui pourraient l'avoir connu pour lui faire une surprise.
Merci à tous,
Revenir en haut Aller en bas
Langenargen
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: historique du 14eme rcp   Lun 8 Mar 2010 - 11:26

rault a écrit:
des personnes qui pourraient l'avoir connu pour lui faire une surprise.
J'espère que quelqu'un vous répondra.

Votre intervention a remis le post en bonne position pour permettre à ceux qui l'avait zappé d'y revenir...merci "rault"!

un bon début de documentation sur le régiment...
Revenir en haut Aller en bas
Van-Hell
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: historique du 14eme rcp   Lun 8 Mar 2010 - 16:27

rault a écrit:
Bonjour,
Mon père Jean Masset a fait parti du 14 RCP et je recherche des personnes qui pourraient l'avoir connu pour lui faire une surprise.
Merci à tous,
Un tout petit peu plus de précisions S.V.P. !
Date d'incorporation , Classe , N° Brevet , pour situer dans le temps !
Revenir en haut Aller en bas
samuel f
Invité



MessageSujet: ancien 14°RCP 2eme compagnie 2eme section   Dim 15 Aoû 2010 - 10:57

Bonjour, je me trouvais en Algérie entre 1960 et 1962, j'ai servi sous le commandement du Capitaine Lecomte et de l'Adjudant Amiot (décédé d'une balle dans le cou). J'ai gardé une centaine de photos de cette époque,pour plus de renseignements veuillez me contacter.
je vous envoie l'adresse mail de ma fille
Revenir en haut Aller en bas
Flymo-30
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: historique du 14eme rcp   Jeu 19 Aoû 2010 - 14:18

Bonjour à tous ,


Histoire (du 14
bien sûr…. ) de faire remonter le sujet et de reparler de feu le 14ème RCP . Il y a , dans
les posts de notre invité la photo d’un
officier qui m’interpelle particulièrement et qui me ramène 50 ans en arrière ,
en 1960 , lors de mes classes à Toulouse , c’est celle-là :







Il s’agit bien du
colonel de Rocquigny du Fayel et en regardant cette photo j’ai l’impression de
le revoir lors d’une revue de casernement suivie d’une prise d’armes dans la
cour de la caserne Niel mais je ne me souviens plus à quelle occasion , peut-être
notre départ en AFN !



Il était basé si
ne m’abuse au QG de la Division au Palais
Niel qui , soit dit en passant n’a rigoureusement rien à voir avec la caserne
Niel ; ce palais situé en plein centre ville est certainement le plus bel
Hotel de Toulouse et lui n’a pas été démoli … ; sa photo ci-dessous :










A la seule annonce
de sa visite toute la caserne était entrée en ébullition et les éloges sur ce colonel
bardé de décorations et sur ses états de
services fusaient de la part de notre encadrement puis devenaient nos sujets de
conversation du moment mais ne nous dispensaient pas des préparatifs de la revue ;
c’est à cette occasion que nous avons découvert le surnom de cet homme : Quasimodo , surnom qui lui allait comme
un gant et qu’il traînait depuis longtemps , vous le verrez plus loin , à la
fin de ce post ; c’est vrai que son allure rappelait un peu celle du bossu
de ND de Paris !



Sans aller jusqu’au
balayage de la cour de la caserne , les petits appelés que nous étions y faisaient
une ratissage serré en ligne à la recherche de la moindre feuille de platane ,
et Dieu sait s’il y en avait ! , du moindre papier , du moindre mégot ou de
la moindre micro-souillure qui aurait pu attirer le regard de ce colonel et déclencher je ne sais quoi compte tenu de
sa réputation de …..



Tout devait être
nickel le jour J , depuis le casernement
jusqu’aux bonhommes avec leur barda et leur arme et les inspections préliminaires
se succédaient à intervalles réguliers accompagnées de défilés dans la
cour .



Tout à bien été
nickel ce jour J et nous avons eu
droit à quelques messages très forts de la part de cet officier hors du commun
et pour couronner le tout du poulet au repas…… belle journée quand même et bon
souvenir aujourd’hui mais que c’est loin tout ça !



Mon vécu ne me
permet pas de vous en dire beaucoup plus sur ce baroudeur mais quoi de mieux pour vous le
décrire que ce passage du livre du livre de François de Linares ‘’ Par les portes du Nord ’’ sur la libération de
Toulon et Marseille en 1944 dont je vous cite ci-dessous tout
simplement un extrait; il s’agit du Nord
géographique bien sûr , rien à voir avec un certain avion… :



« Le commandant Michel de Rocquigny du Fayel est un homme
extraordinaire , petit , massif , vêtu d’une façon négligée , grande gueule au
physique ingrat , une vague coquetterie dans les yeux lui fait regarder son
interlocuteur légèrement de côté , il est bagarreur et pas commode , il fut l’élève
à Saint Cyr du colonel de Linares , qui l’appelle le marquis , mais
certains jeunes officiers de la Division l’appellent Quasimodo !



Adoré de ses hommes les tirailleurs disent de lui : ‘’ P’tit Michel marche tojor devant . S’y crie
pas y sera malade , mais c’est un lion , j’y marche ous qui veut
’’ »



Cette dernière
phrase est un bel hommage non ?



Parmi les jeunes
de mon âge peut-être y-a-t-il des anciens du 14 qui ont connu ce colonel et
leurs souvenirs seraient les bienvenus .



Merci et bonne lecture
.
Revenir en haut Aller en bas
Flymo-30
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: historique du 14eme rcp   Jeu 19 Aoû 2010 - 14:23

Ma mise en page a disparu en partie mais j'espère que vous arriverez à me suivre !
Revenir en haut Aller en bas
Flymo-30
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: historique du 14eme rcp   Mer 25 Aoû 2010 - 11:53

Aucune réaction malgré de nombreuses lectures ! peut-être les vacances ou alors il n'y a plus d'anciens du 14.... ou encore , ce qui me semble plus vraisemblable , j'ai été à coté de la plaque mais là il fallait me le dire , tant pis .

Bien que mon récit n'ait pas relaté un haut fait , j'avais pensé que son coté anecdotique avait sa place dans cet Historique du 14ème RCP puisqu'il concernait un de ses anciens Chef de Corps ; j'aurais peut-être dû rappeler ce détail .

Pour me rattraper et pour ceux que le 14 intéresse allez faire un tour sur ce site là :

http://parachutistesdu14.fr/test/mediatheque/pages/0051.htm

et puis encore là :

http://www.amicale14.fr/regiment_1/pages/histoire_1.htm

vous y trouverez pratiquement tout l'historique du 14 ; sauf erreur de ma part je crois que ces 2 liens n'ont pas encore été donnés .

Pour mémoire le colonel de Rocquigny avait été promu Général de Brigade ; il est décédé en 1971 .
Revenir en haut Aller en bas
guy
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: historique du 14eme rcp   Mer 25 Aoû 2010 - 13:43

Merci Flymo-30 pour ce récit. Cet avec ces anecdotes que vous apportez, que nous les plus jeunes qui n'avons pas connu le Grand14 pouvons aux travers de vos lectures en apprendre plus et mieux connaitre ce beau régiment. De plus merci les liens qui sont trés intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
Flymo-30
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: historique du 14eme rcp   Jeu 26 Aoû 2010 - 13:47

[ces anecdotes que vous apportez]

Merci Guy , mais il faudrait qu'il y en ait beaucoup plus !
Revenir en haut Aller en bas
Rémi
Invité



MessageSujet: bonjour,    Lun 11 Oct 2010 - 22:24

Je suis à la recherche de renseignements pour mon père qui a fait parti du 14ème RCP, Rémi Schmerber
Je vais reprendre contact avec lui pour davantage de précisions en tout cas si quelqu'un l'a connu vous pouvez nous envoyer un mail hervebernard8307@neuf.fr
Revenir en haut Aller en bas
hedy
Invité



MessageSujet: larguage du 14 rcp à bord d'un C119   Ven 15 Avr 2011 - 21:19

Bonsoir c'est avec surprise que je viens de voir la photo d'un larguage de paras à bord d'un C119, Hors il se trouve que suis en posséssion de cette photo que j'ai prise dans l'album de mon père sur son séjour durant 36mois en Algérie1954-1957 je ne peux hélas vous montrer cette photo, mon serveur viens de fermer ses portes! Mon paternel étant très peu locace sur certains sujets de ce conflit. seule chose qui me chagrine c'est la dâte qui est mise sur le site, avec la période militaire de mon père. Il y 3 ans d'écart. Cette photo reste pour moi une énigme si l'un de vous peux m'aider?Pour info mon Père était dans au 7BCA en mixte avec le 3 RPIMA, dans la région d'Agouni Geghrane.
Il va de soi que je me ferais un plaisirs de vous répondre soit par mail ou autres.

Amitiés à tous
Revenir en haut Aller en bas
hedy
Invité



MessageSujet: 14 rcp   Sam 16 Avr 2011 - 18:38

voilà la photo


la même numérisée


en souhaitant que l'hébergeur ne me fasse faux bond
Revenir en haut Aller en bas
Charles Cowez
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: historique du 14eme rcp   Mer 24 Oct 2012 - 18:56

COWEZ, Charles, classe 56 1/A incorporé à Toulouse en mars 56 au 35eme BTA pour le 14ème RCP, numéro de brevet : 114285
Affecté premiere compagnie 2eme section.
Chambrée :


Défilé du 8 Mai 1957 à Toulouse :


En opération à Tamentout début 58.


Retour d'opération à Catinat : C/C Piece / Chef Titi (nom oublié) / Sergent Cowez.

Sous officiers du 14ème, 1958, à la centaine parachutiste à Constantine.

A servi sous les ordres des Colonels : Autran, Olion, et Capitaine Onimus ("Et alors").
Revenir en haut Aller en bas
battement zéro
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: historique du 14eme rcp   Jeu 25 Oct 2012 - 0:02

Merci Charles Cowez pour ces belles photos!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: historique du 14eme rcp   

Revenir en haut Aller en bas
 
historique du 14eme rcp
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: HONNEUR à nos Régiments et Unités dissous :: 14e RCP dissous en Algérie - Putsch en avril 1961-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: