CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 armée de l'air: les sous-officiers n'ont pas le moral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: armée de l'air: les sous-officiers n'ont pas le moral   Ven 6 Fév 2009 - 11:44

Armée de l'air : les sous-officiers n'ont pas le moral


Les sous-officiers de l'armée de l'air, en particulier les plus jeunes, n'ont pas le moral. Les "rapports sur le moral", rédigés régulièrement et qui remontent à l'état-major, en témoignent.
L'un d'entre eux pointe " l’érosion significative de leur moral". "Les sous-officiers, plus particulièrement les contractuels, ont réalisé qu’ils devront consentir à de gros sacrifices pour l’institution sans aucune garantie pour la pérennité de leur emploi. Une situation génératrice d’anxiété difficilement contenue", au point que les rapports parlent de "précarisation des emplois".
"Dès leur arrivée en unité, les jeunes sous-officiers sont invités à songer sérieusement à leur reconversion. (...) Le bref passage dans l’institution pourrait se résumer à l’intérêt pécuniaire qu’il représente en terme d’opportunité de formation et l’investissement personnel pourrait se limiter au strict minimum exigé au détriment de la qualité du service rendu".
"Déçus et démotivés", les sous-officiers le sont aussi bien par les conditions d'avancement que par la nouvelle grille indiciaire, qui, selon eux, profite d'abord aux officiers. Les personnels sous-officiers représentent plus de la moitié des effectifs de l'armée de l'air. Autant dire que c'est une affaire sérieuse.
[L'armée de l'air indique que la diffusion de ce document relève d'une "démarche individuelle". L'état-major précise par ailleurs que la proportion de sous-officiers sous contrat devrait légèrement augmenter dans les prochaines années, passant de 35% aujourd'hui à 40%. Les autres sous-officiers sont "de carrière", bénéficiant donc de la sécurité de l'emploi. Par ailleurs, la durée des contrats devraient diminuer passant de cinq à trois ans.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: armée de l'air: les sous-officiers n'ont pas le moral   Ven 6 Fév 2009 - 18:16

mimosa a écrit:
Armée de l'air : les sous-officiers n'ont pas le moral


Les sous-officiers de l'armée de l'air, en particulier les plus jeunes, n'ont pas le moral. Les "rapports sur le moral", rédigés régulièrement et qui remontent à l'état-major, en témoignent.
L'un d'entre eux pointe " l’érosion significative de leur moral". "Les sous-officiers, plus particulièrement les contractuels, ont réalisé qu’ils devront consentir à de gros sacrifices pour l’institution sans aucune garantie pour la pérennité de leur emploi. Une situation génératrice d’anxiété difficilement contenue", au point que les rapports parlent de "précarisation des emplois".
"Dès leur arrivée en unité, les jeunes sous-officiers sont invités à songer sérieusement à leur reconversion. (...) Le bref passage dans l’institution pourrait se résumer à l’intérêt pécuniaire qu’il représente en terme d’opportunité de formation et l’investissement personnel pourrait se limiter au strict minimum exigé au détriment de la qualité du service rendu".
"Déçus et démotivés", les sous-officiers le sont aussi bien par les conditions d'avancement que par la nouvelle grille indiciaire, qui, selon eux, profite d'abord aux officiers. Les personnels sous-officiers représentent plus de la moitié des effectifs de l'armée de l'air. Autant dire que c'est une affaire sérieuse.
[L'armée de l'air indique que la diffusion de ce document relève d'une "démarche individuelle". L'état-major précise par ailleurs que la proportion de sous-officiers sous contrat devrait légèrement augmenter dans les prochaines années, passant de 35% aujourd'hui à 40%. Les autres sous-officiers sont "de carrière", bénéficiant donc de la sécurité de l'emploi. Par ailleurs, la durée des contrats devraient diminuer passant de cinq à trois ans.]

Quelles sont les sources....?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: armée de l'air: les sous-officiers n'ont pas le moral   Sam 7 Fév 2009 - 9:03

Charognard a écrit:
mimosa a écrit:
Armée de l'air : les sous-officiers n'ont pas le moral


Les sous-officiers de l'armée de l'air, en particulier les plus jeunes, n'ont pas le moral. Les "rapports sur le moral", rédigés régulièrement et qui remontent à l'état-major, en témoignent.
L'un d'entre eux pointe " l’érosion significative de leur moral". "Les sous-officiers, plus particulièrement les contractuels, ont réalisé qu’ils devront consentir à de gros sacrifices pour l’institution sans aucune garantie pour la pérennité de leur emploi. Une situation génératrice d’anxiété difficilement contenue", au point que les rapports parlent de "précarisation des emplois".
"Dès leur arrivée en unité, les jeunes sous-officiers sont invités à songer sérieusement à leur reconversion. (...) Le bref passage dans l’institution pourrait se résumer à l’intérêt pécuniaire qu’il représente en terme d’opportunité de formation et l’investissement personnel pourrait se limiter au strict minimum exigé au détriment de la qualité du service rendu".
"Déçus et démotivés", les sous-officiers le sont aussi bien par les conditions d'avancement que par la nouvelle grille indiciaire, qui, selon eux, profite d'abord aux officiers. Les personnels sous-officiers représentent plus de la moitié des effectifs de l'armée de l'air. Autant dire que c'est une affaire sérieuse.
[L'armée de l'air indique que la diffusion de ce document relève d'une "démarche individuelle". L'état-major précise par ailleurs que la proportion de sous-officiers sous contrat devrait légèrement augmenter dans les prochaines années, passant de 35% aujourd'hui à 40%. Les autres sous-officiers sont "de carrière", bénéficiant donc de la sécurité de l'emploi. Par ailleurs, la durée des contrats devraient diminuer passant de cinq à trois ans.]

Quelles sont les sources....?

Bonjour.

source libération article de mechet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: armée de l'air: les sous-officiers n'ont pas le moral   

Revenir en haut Aller en bas
 
armée de l'air: les sous-officiers n'ont pas le moral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: