CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un para Français et un para Belge

Aller en bas 
AuteurMessage
Sergent LOMBART
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Un para Français et un para Belge   Mer 4 Fév 2009 - 10:51

Rencontre après la bagarre,

Un para-commando belge rencontre un para français ....

Vous ici ? :lol!:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Mer 4 Fév 2009 - 11:05

Sergent LOMBART a écrit:
Rencontre après la bagarre,

Un para-commando belge rencontre un para français ....

Vous ici ? :lol!:



Document rare Stéphane et pour faire plaisir à Roger l'incorporer dans le forum Para Commando Belges
Merci
Revenir en haut Aller en bas
coltinou
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Mer 4 Fév 2009 - 13:27

Comme tu le dis , rencontre après la bagarre !!!!
Mais la fraternité Para est là ....


Coltinou
326844
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Ven 23 Juil 2010 - 10:42

Bonjour,
 
question: c'est qui le français?
 
Je ne vois que des militaires belges sur l'image...
Revenir en haut Aller en bas
Brigitte
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Rencontre Paras à Kolwesi   Sam 24 Juil 2010 - 11:35

"c'est qui le français?"

Le para Belge porte un poignard FS
Son vis à vis moustachu porte apparemment un sac à dos TAP Français en toile
Pour autant ,appartient-il au 2ème REP ?
Revenir en haut Aller en bas
Arcimboldo_56
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Sam 24 Juil 2010 - 12:51

Question :

y avait-il que le 2ème REP à Kolwezi ?

J'ai la réponse.

Bien à vous tous, amis paras !

Arcimboldo
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Sam 24 Juil 2010 - 14:37

Arcimboldo_56 a écrit:
Question :

y avait-il que le 2ème REP à Kolwezi ?

J'ai la réponse.


Le 20 mai 1978 au matin, ont été largués avec la 2ème vague du REP des éléments de la mission d'assistance militaire (les instructeurs français du bataillon para zaïrois) .
J'ai bon, camarade aviateur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Mar 27 Juil 2010 - 6:08

Salut,
 
t'as tout faux!
 
les seuls "extérieurs" largués avec le REP sont ceux-ci:
 
DELAVERGNE CharlesLT 13° RDPSOA 
VALENTINI RobertS/C 13° RDPSOA 
FARGES PierreSGT 13° RDPSOA 
 
VIBIER BernardSGT 13° RDPSOA 
 
On aurait fait quoi d'instructeurs paras au combat...?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Mar 27 Juil 2010 - 6:11

Brigitte,
 
pour info: Il n'y a jamais eu ni de moustache, ni de barbe chez le REPMEN.
Strictement interdit!
 
Les gus sur la photo sont des belges...
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Mar 27 Juil 2010 - 10:28

Invité a écrit:
Salut,

t'as tout faux!

les seuls "extérieurs" largués avec le REP sont ceux-ci:

DELAVERGNE CharlesLT 13° RDPSOA
VALENTINI RobertS/C 13° RDPSOA
FARGES PierreSGT 13° RDPSOA
VIBIER BernardSGT 13° RDPSOA

On aurait fait quoi d'instructeurs paras au combat...?


1° Un membre du forum qui a participé à l'opération a une autre explication, libre à lui d'en faire part si il le souhaite.
2° Il faudrait donc en conclure que non seulement dans le livre de Pierre Sergent, mais plus grave encore sur le site du Ministère de la Défense, sont rapportées des choses inexactes, (et dans quel but ?) :

Citation :
La 4e compagnie du 2e REP, le PC principal, la section d'éclairage, la section
de mortiers et les éléments de la mission d'assistance militaire de la seconde
vague sont transportés par un DC10 zaïrois à Kamina où, après avoir largué la
première vague, les avions viennent les récupérer. Leur embarquement ayant été
retardé par l'arrivée de parachutistes belges envoyés au Zaïre pour rapatrier
leurs compatriotes, ils sont largués le 20 au matin à l'est de Kolwezi avec
mission de sécuriser la ville nouvelle et le secteur nord.

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichecitoyennete.php?idCitoyen=27&idLang=fr
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Mar 27 Juil 2010 - 13:08

Au sujet de l'OAP du 20 Mai 1978, lu également ceci :

Citation :
Par ailleurs une
partie du détachement ( 5 Officiers, 8 Sous-Officiers) sauta sur KOLWEZI
, le 20 Mai au matin, avec la deuxième vague du 2° R.E.P. afin de
rejoindre le 311° Bataillon et de procéder à sa réorganisation sur
l'aérodrome

Source : http://patrianostra.forum-actif.eu/afrique-apres-1962-f20/kolwezi-t131.htm

On trouve cette info également sur ce forum ici (post de Bertrand) :

http://www.chemin-de-memoire-parachutistes.org/congo-operation-kolwezi-1978-f85/operation-leopard-kolwezi-17-mai-16-juin-1978-t1254.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Mar 27 Juil 2010 - 14:03

Citation:
La 4e compagnie du 2e REP, le PC principal, la section d'éclairage, la section
de mortiers et les éléments de la mission d'assistance militaire de la seconde
vague sont transportés par un DC10 zaïrois à Kamina où, après avoir largué la
première vague, les avions viennent les récupérer. Leur embarquement ayant été
retardé par l'arrivée de parachutistes belges envoyés au Zaïre pour rapatrier
leurs compatriotes, ils sont largués le 20 au matin à l'est de Kolwezi avec
mission de sécuriser la ville nouvelle et le secteur nord.
 
 
Salut l'ancien,
 
ton intention d'explication est louable, mais les choses sont desfois un peu "embrouillées" et les sources pas toujours fiables.
Uniquement des éléments "combattants" furent largués sur Kolwezi. Les seuls extérieurs étaient les spécialistes du renseignement du 13° RDP cités plus haut. Les autres, instructeurs - assistance militaire, etc... sont venus après, une fois le danger écarté. C'est un peu normal non?
On n'evoye pas au casse-pipe des gens qui n'ont rien à apporter aux combats!
Le largage sur Kolwezi fut effectué dans un "bordel" indescriptible et avec un maximum d'improvisation et d'inconnus. Giscard avait pris un risque enorme dans cette opération et y a joué sa carrière d'homme politique.
Un échec aurait été inacceptable pour lui et aurait eu des suites très lourdes de conséquence sur le plan politique comme sur le plan personnel...
On a été largués dans l'inconnu, sans retour possible (l'aeroport de Kolwezi se trouvant à l'opposé de la DZ. pour y parvenir il fallait traverser une ville occupé par ??? 4000 rebelles). Sans appui aerien, sans armes lourdes (les mortiers sont arrivés le lendemain), sans véritable assistance médicale (que les infirmiers section et les trousses d'urgence). C'était une mission de non-retour:  "ca passe ou ca casse".
Le Général Lacaze nous l'avait bien fait comprendre à l'aeroport de Solenzarra (Corse). "Je vous vois partir, mais je ne suis pas sur d'en revoir la moitié"... Il avait la larme à l'oeil...
Alors tu crois vraiment que dans des telles circonstances on aurait envoié des "accompagnateurs" de tous bords???
La prémière vague du 19. Mai fut constitué de la 1° - 2° - et 3° Cie de combat et d'un élément du PC de la CCS, soit un peu plus de 400 hommes.
En vu des forces en présence c'était du 1 contre 10...!
Bon bref, grâce au savoir-faire des Légionnaires et de leur encadrement tout s'est passé pour le mieux. Le contraire aurait été un fiasco sans nom...!
 
Pour en revenir à ta citation en-haut de page:
L'arrivée de la 4° Cie et de la section mortier sur Kinshassa fut retardé pour différents raisons (brouillard entre autres...). Il se sont néanmoins presentés au-dessus de Kolwezi le 19 Mai, tard dans l'après-midi. Pour éviter les risques d'un regroupement de nuit, et étant donné que nous avions la situation "en main", le Col. Erulin à repporté le largage au 20 le matin. Dans las avions, qui se sont déroutés sur Kamina, il y avait logiquement des instructeurs paras (largeurs) et moniteurs para en petit nombre. Pas destinés à sauter!
Voila pour les explications.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Mer 28 Juil 2010 - 11:32

Extrait du J.M.O. du 2ème REP (Journal des Marches et Opérations) Zaïre 1978:
 

18 heures 30

Présentation des 4 C 130 de la 2ème vague composée de la 4ème Compagnie à 126 sautants dont 8 renforts de la compagnie de commandement et des Services CCS. La section d’éclairage et de reconnaissance à 36, la section mortiers à 36 et un élément Poste de Commandement à 20. La tombée de la nuit rendant le regroupement  très difficile, le Colonel demande le report de l’opération au 20 mai à 06 heures 30.
 
Revenir en haut Aller en bas
REPFIRST
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Mer 28 Juil 2010 - 14:21

Bravo à "l'invité" pour ses posts pertinents!
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Mer 28 Juil 2010 - 19:10

REPFIRST a écrit:
Bravo à "l'invité" pour ses posts pertinents!

Il est dommage que "l'invité" reste un invité compte tenu de la qualité de ses contributions.
Il est également dommage qu'ayant manifestement accès à certains documents officiels, il n'ait pas encore posté la copie intégrale des OMA pour l'OAP du 20 mai 1978 à Kolwezi afin d'éclairer définitivement ce qui fait débat (et surtout pas polémique, ce mal bien français !) au sujet du rôle de l'AMT.Para Zaïre.

Parce que lorsqu'il évoque des choses parfois un peu "embrouillées" et des sources pas toujours fiables, on peut certes l'admettre.

Mais quand la même info se retrouve rapportée par des sources différentes,on se pose quand même des questions, surtout quand l'une d'elles est le service historique du Ministère de la Défense qui n'est pas réputé rapporter des faits non vérifiés au risque de travestir la vérité historique. On s'étonne encore plus en constatant que cette info est reprise avec des détails encore plus précis (5 Officiers, 8 Sous-Officiers)sur un forum d'anciens légionnaires et ici même sur ce forum (voir mon post d'hier à 13h08). Le fait qu'elle émane de notre ami marin ne suffit pas à la qualifier de "bruit de coursives", d'autant qu'il semble qu'elle provienne d'ici : http://www.symboles-et-traditions.com/articlesanciens/zaire/page-amt-zaire.htm La mission assignée aux membres de l'AMT étant" de rejoindre le 311° Bataillon para zaïrois (qu'ils avaient instruit) et de procéder à sa réorganisation sur
l'aérodrome de Kolwezi
"
(repris aux rebelles le 17 mai),ce qui exclut toute action de combat aux côtés du REP, cela ne parait pas incohérent.

Maintenant, si cela est inexact, il serait tout de même intéressant de
déterminer l'origine de cette information et d'expliquer comment et
pourquoi elle a pu prospérer au point d'être officialisée sur un site
gouvernemental !
Revenir en haut Aller en bas
Cavalry
Invité



MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   Lun 6 Déc 2010 - 15:04

Salut, moi j'ai une petite idée.

le sergent FARGES Pierre du 13 , que j'ai connu Capitaine 25 ans après , portait régulièrement une telle moustache.

Revenir en haut Aller en bas
témoin
Invité



MessageSujet: assistance militaire Française   Jeu 9 Déc 2010 - 21:31

Il ya bien eu des militaires Français qui étaient en assistance militaire auprès des para du 311 ème à Kin dans l' avion du 20 au matin et qui ont sauté avec le 2ème Rep
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un para Français et un para Belge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un para Français et un para Belge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: OPEX 1962 à ce jour :: CONGO opération KOLWEZI 1978-
Sauter vers: