CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 bataillon dirier par un légionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: bataillon dirier par un légionnaire   Lun 26 Jan 2009 - 16:47

Diriger par un Légionnaire




Destin unique que celui de ce batallion Français,crée au moi d' août 1950 pour aider les Nations unies a rétablir la paix et la sécurité en Corée du sud envahie depuis juin par les forces communistes du nord et qui en trois ans,va devenir l'une des unités les plus décorées de cette campagne.Destin injuste pourtant célébré partout outre -atlantique,le bataillon Français est resté méconnu dans son propre pays.et pourtant quelle épopée! en trois années de présence en Corée,de 1950 a 1953 ses combats se comptent par dizaines : Twin Tunnels , Chipyong-ni , la cote 1037 , Crèvecoeur , le "T" bone , Arrow-head , Kumhwa , etc.A leurs têtes un homme qui n'a pas hésité a échanger ses quatres étoiles de Général de corps d'armée pour cinq galons panachés de Lieutenant - Colonel :le Lieutenant colonel MONCLAR de son vrais nom Magrin - Verneret qui termina la guerre,avec quinze citations il commanda a Narvik la fameuse 13è DBLE obtenant ainsi le seul succes militaire Français de la campagne . A la tête des quelques milliers de la Légion,il mit fin a la campagne d' Erythrée en s'emparant du port de Massaoua ,capturant en plus de l'amiral Italien,14.000 soldats énnemis.
En Belgique éxistat aussi un bataillion pour la Corée également avec des faits d'armes glorieux mais heureusement pas oublié puisqqu'il a donné naissance a un bataillion Para - Commando : le 3èm Bataillion Para - commando basé au Congo Belge et qui a repris les citations et les traditions du Bataillion de Corée; Citations sur le Drapeau :IMJIN , HAKTANG - NI , CHATKOL.
Durant ce conflit qui durat trois ans de nombreux Pays on participées ,un cessez - le - feu fut singner le 27 juillet 1953 qui depuis lors est toujours d'application !
Morts ou disparus pour le Bataillion Fancais : 263 et pour le bataillon Belge : 117
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bataillon dirier par un légionnaire   Jeu 29 Jan 2009 - 19:14

mimosa a écrit:
Diriger par un Légionnaire




Destin unique que celui de ce batallion Français,crée au moi d' août 1950 pour aider les Nations unies a rétablir la paix et la sécurité en Corée du sud envahie depuis juin par les forces communistes du nord et qui en trois ans,va devenir l'une des unités les plus décorées de cette campagne.Destin injuste pourtant célébré partout outre -atlantique,le bataillon Français est resté méconnu dans son propre pays.et pourtant quelle épopée! en trois années de présence en Corée,de 1950 a 1953 ses combats se comptent par dizaines : Twin Tunnels , Chipyong-ni , la cote 1037 , Crèvecoeur , le "T" bone , Arrow-head , Kumhwa , etc.A leurs têtes un homme qui n'a pas hésité a échanger ses quatres étoiles de Général de corps d'armée pour cinq galons panachés de Lieutenant - Colonel :le Lieutenant colonel MONCLAR de son vrais nom Magrin - Verneret qui termina la guerre,avec quinze citations il commanda a Narvik la fameuse 13è DBLE obtenant ainsi le seul succes militaire Français de la campagne . A la tête des quelques milliers de la Légion,il mit fin a la campagne d' Erythrée en s'emparant du port de Massaoua ,capturant en plus de l'amiral Italien,14.000 soldats énnemis.
En Belgique éxistat aussi un bataillion pour la Corée également avec des faits d'armes glorieux mais heureusement pas oublié puisqqu'il a donné naissance a un bataillion Para - Commando : le 3èm Bataillion Para - commando basé au Congo Belge et qui a repris les citations et les traditions du Bataillion de Corée; Citations sur le Drapeau :IMJIN , HAKTANG - NI , CHATKOL.
Durant ce conflit qui durat trois ans de nombreux Pays on participées ,un cessez - le - feu fut singner le 27 juillet 1953 qui depuis lors est toujours d'application !
Morts ou disparus pour le Bataillion Fancais : 263 et pour le bataillon Belge : 117

Lors de copier/coller il est nécessaire d'indiquer la SOURCE
Revenir en haut Aller en bas
Léon C. Rochotte
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: bataillon dirier par un légionnaire   Mer 4 Fév 2009 - 14:57

GUERRE de CORÉE - Le BF/ONU et autres participations

Très bien les Belges de rappeler la participation Belgo-Luxembourgeoise dans ce conflit énorme qui mit aux prises cinq millions de combattants et fit deux millions et demi de morts.

Un peu d'histoire :
Le principe adopté par les Nations Unies était que toute intervention des forces de l'un de ses membres devait comprendre au moins la valeur d'un bataillon.
En plus de l'effort de réarmement de l'armée belge qui était en cours, la Belgique décida de fournir une unité opérationnelle pour la Corée.
Comme la Constitution Belge interdit l'envoi de miliciens sur des théâtres d'opérations hors frontières, le gouvernement décida la formation d'une unité de volontaires de la force d'un bataillon d'infanterie.
Il faut par ailleurs noter que les mesures d'assistance décidées par la Belgique le 22 juillet 1950, prévoyaient également la participation de trois appareils DC-4 au "Pacifique Air lift" De nombreux volontaires furent d'ailleurs transportés soit à l'aller soit au retour de Corée, par ces avions SABENA qui rentraient régulièrement en Belgique pour révision.

Le Corps de Volontaires pour la Corée
Plus de 2000 candidats ont été examinés aux Centres de sélection de Gand et de Namur et c'est le 18 septembre 1950 que les Officiers et les Sous-officiers arrivèrent au Centre des Commandos de Marche-les-Dames pour y subir un premier et rude entraînement.
Le 2 octobre, les volontaires agréés, au nombre de +/- 700 rejoignirent le camp de Bourg-Léopold et le 7 octobre, l'unité de régime linguistique bilingue-un bataillon à l'organisation légèrement modifiée- reçut la dénomination de "Corps de Volontaires pour la Corée" ( En Corée, le commandement américain le baptisera BUNC, Belgian United Nations Command). Peu après, le bataillon belge fut rejoint par un peloton constitué de Volontaires du Grand-Duché de Luxembourg .

Son drapeau - Ses citations :
Le drapeau porte en lettres d'or les citations suivantes : quatre belges, une coréenne et une américaine
IMJIN: Bataille de l'Imjin du 22 au 26 avril 1951;
HAKTANG-NI: Combats du 10 au 13 octobre 1951
CHATKOL: Combats de mars-avril 1953
CORÉE-KOREA:31 janvier 1951-27 juillet 1953.
Ces quatre citations valurent au drapeau l'octroi de la fourragère de l'Ordre de Léopold.
Pour sa conduite à l'Imjin, le Bataillon fit l'objet d'une citation présidentielle américaine et d'une citation présidentielle coréenne
Pour les combats de Haktang-ni, une nouvelle citation présidentielle coréenne lui fut décernée
La "Croix d'Honneur et du Mérite Militaire en vermeil attribué au drapeau par le Gouvernement du Grand-duché du Luxembourg lui a été remise le 27 mai 1994

Après son retour en Belgique -en juillet 1955- le Corps de Volontaires belges pour la Corée fut dissous. Son drapeau fut remis au 3ème Bataillon Parachutistes qui perpétue ses traditions.
Le Quartier du 3ème Para à Tielen porte le nom du Lieutenant GAILLY PIERRE, tué au combat

La Mémoire est perpétuée par l'association:
Fraternelle du corps de Volontaires pour la Corée (F.C.V.C.) A.S.B.L - Verbroedering van het vrijwilligerskorps voor Korea (V.V.K.K.) V.Z.W

Source: site personnel de Léon ROCHOTTE http://assoc.orange.fr/france-coree/eurokorvet/bel_lux/fcvc.htm
.
Revenir en haut Aller en bas
http://assoc.orange.fr/france-coree/eurokorvet/eurokorvet.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bataillon dirier par un légionnaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
bataillon dirier par un légionnaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: GUERRE DE COREE - 1950-1953-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: