CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 1er btn para belge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 1er btn para belge   Lun 26 Jan 2009 - 16:34

1er BTN Para Belge





1 Bataillon de Parachutistes


La 1ère Compagnie de Parachutistes belge est fondée le 8 mai 1942 en Grande-Bretagne, sur base de volontaires venus du monde entier. L'unité décroche sa qualification parachutiste (les célèbres "wings") à l'Ecole d'Entraînement Para de Ringway; elle est ensuite envoyée à Fritzhill.

Après deux ans d'entraînement intensif sous le commandement du Capitaine Blondeel, l'unité est enfin reconnue opérationnelle et, en tant que "Belgian Squadron", est affectée à la fameuse "SAS Brigade".

En juillet 1944, les premières équipes ("squads") belges sont parachutées en France, à l'est de Falaise, pour y exécuter des missions de renseignement et de harcèlement. D'autres parachutages sont effectués en France (dans la région de Beauvais, des Ardennes françaises, en Belgique (dans les Hautes Fagnes, Gedinne et le Limbourg) ainsi qu'aux Pays-Bas (dans la Frise). Leurs actions sont destinées à appuyer l'avance des Forces alliées vers le nord.

Au cours de l'offensive von Rundstedt en Ardenne belge, l'unité est regroupée et équipée de jeeps blindées. En tant qu'escadron de reconnaissance, elle exécute des missions de sécurité et de reconnaissance au profit de la "6th Airborne Division" britannique.

Début avril 1945, le Régiment SAS belge comprend trois escouades de reconnaissance, déployées dans le Nord des Pays-Bas et en Allemagne. Après la capitulation du 8 mai 1945, ces unités participent aux missions de contre-renseignement en Allemagne et au Danemark.

Le Régiment SAS belge est la première unité alliée à entrer en Belgique occupée; c'est également la seule unité belge à combattre sans interruption de juillet 1944 à mai 1945.

Stationné à Tervuren en juillet 1945, le Régiment Parachutiste SAS commence directement l'entraînement. Un Centre d'Entraînement est ouvert à Westmalle en août 1945. Il y fonctionne jusqu'au 31 mars 1946, puis est transféré à Poulseur. Il ferme définitivement le 15 octobre 1948. Ce même jour, le Régiment Parachutiste SAS quitte définitivement Tervuren et s'installe à Leopoldsburg. Il y reste jusqu'en 1953, année au cours de laquelle il est transféré à Diest, dans la citadelle.

L'escadron de reconnaissance est, à l'issue de la seconde guerre mondiale, l'épine dorsale du 1er Bataillon Para.

Ce bataillon porte</A> le béret lie-de-vin ("the red beret") ainsi que l'écusson du "Special Air Service" ("the SAS Badge</A>"), hérités de ses prédécesseurs de la seconde guerre mondiale.




Revenir en haut Aller en bas
 
1er btn para belge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: HONNEUR à nos Régiments et Unités dissous :: Les Paras Commandos belges-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: