CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  3e RPIMa

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 3e RPIMa   Jeu 22 Jan 2009 - 14:03

Historique du "3"

Régiment jeune mais déjà prestigieux , le 3ème Régiment de parachutistes d'Infanterie de Marine a participé, parfois jusqu'au sacrifice total, à toutes les actions extérieures de l'armée française depuis 1948.
Crée cette année là sous le nom de 3ème Bataillon Colonial de Commandos Parachutistes, il rejoint l'Extrême-Orient.

D'abord engagé en Cochinchine, il gagne ensuite le Tonkin où il livre ses plus durs combats.

En 1950, à Dong-Khe, il est parachuté dans des conditions particulièrement audacieuses sur la position même des rebelles, sous le feu d'une intense DCA. Il y gagne sa première citation collective à l'ordre de l'armée.

Quelques mois plus tard, à That-khe, il se sacrifie pour protéger le repli de nos colonnes durement accrochées. Pratiquement anéanti, il reçoit une deuxième citation.

En 1953, à Na-San, il constitue la clé de voûte active et dynamique du système défensif. Sa conduite lui vaut alors sa troisième citation à l'ordre de l'armée.



A l'issue de la campagne d'Indochine, le Bataillon est dissout. Il est recrée deux ans plus tard sous le nom de 3ème Régiment de Parachutistes Coloniaux, devenu en 1958, le 3ème Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine

En Afrique du Nord, il est présent à toutes les opérations de l'Ouarsenis à Alger, de Timinoun à Bizerte où il prend une part active aux opérations aéroportées menées par l'Armée Française.



En 1962, le régiment rentre en France et s'installe à Carcassonne d'où il envoie régulièrement des unités sur d'autres théâtres : Tchad, Gabon, Centrafrique.

Du 23 mars au 3 octobre 1978, il participe aux opérations au Liban dans le cadre de la force des Nations Unies, où il déplore la perte de 2 tués et 12 blessés dont le Chef de Corps. Le rôle principal du Régiment dans le maintien de la paix au Sud Liban lui vaut une 4ème citation à l'ordre de l'armée.

A nouveau, à trois reprises, d'août à septembre 1982 au sein de la Force d'Interposition à Beyrouth, puis d'octobre 1982 à janvier 1983 et d'octobre 1983 à janvier 1984 au sein de la force multinationale de sécurité à Beyrouth, le Régiment participe au maintien de la paix au Liban.

De mai 1984 à août 1984, il est présent au Tchad dans le cadre de l'opération MANTA.

Plus récemment, le 3° R.P.I.Ma s'est illustré au Rwanda, au Zaïre, en Irak, en R.C.A., au Gabon, au Bénin, en Angola, en Bosnie et au Congo Brazzaville.

Enfin, dernièrement, près de 400 parachutistes du régiment ont participé dans le cadre de l'opération TRIDENT, à l'intervention multinationale au Kosovo, sécurisant de juin à septembre 1999, le nord de la province.

Composé de professionnels, c'est un régiment des Troupes de marine dont les unités servent régulièrement outre-mer. Mais, c'est aussi un régiment de parachutistes. Ses hommes sont des combattants d'élite, aguerris, sereins, fiables et généreux.

669 hommes du rang, sous-officiers et officiers sont ainsi tombés au Champ d'honneur depuis la création du Régiment, 3 palmes et la fourragère aux couleurs de la croix de guerre des Théâtres d'Opérations Extérieurs ornent la cravate du drapeau.

Le 3ème Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine doit au Colonel BIGEARD sa belle devise:

Être et durer


Les Traditions



L’insigne du "3" représente :

l’unité militaire (l’épée)
les troupes de marine (l’ancre d’or)
la 3° dimension (l’aile, le parachute)

Sont inscrits:

son nom
sa devise



Son drapeau

Dans ses plis, une inscription :
INDOCHINE :
1948 - 1950
1952 - 1953

Sur sa cravate, la Croix de Guerre des Théâtres d'Opérations Extérieurs avec trois palmes correspondant aux citations venues récompenser ses actions.

Cité une quatrième fois à l'ordre de l'armée à l'issue de la campagne du Liban en 1978.

Enfin une cinquième fois à l'ordre de la Brigade pour son action en Yougoslavie en 1999.

Depuis sa création en 1948, 669 officiers, sous-officiers et parachutistes sont morts pour la France, sous ses plis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: le commando guillaume   Jeu 22 Jan 2009 - 14:28

Le groupe de Marilou parachutistes du 3ème RPIMa reprend les traditions du « commando Guillaume ».
Le 18 octobre 2003, à Carcassonne, la prise d'armes marquant la célébration de la St Michel a eu pour point d'orgue la reprise des traditions du « Commando Guillaume » par le groupe de commandos parachutistes du 3ème RPIMa.
Créé à Bayonne en 1956, le Commando embarque pour l'Algérie avec à sa tête le lieutenant Guillaume.Dans cette contrée d'Afrique du nord, il s'illustre dans la bataille d'Alger en apportant un concours décisif. Il est fréquemment engagé. Au cours d'un accrochage, le lieutenant Guillaume est tué le 22 mars 1957 près de Mouzaiaville.
Parce que promesse avait été faite que le Commando porterait le nom du premier qui tomberait au champ d'honneur, cette unité allait désormais s'appeler « Commando Guillaume ».
C'ets alors que le frère du disparu, le lieutenant de vaisseau Guillaume, le fameux "crabe-tambour" personnage de légende de la guerre d'Indochine demande à être mis à la disposition de l'armée de terre dans le but de reprendre le commandement du Commando.L'intérim est assuré par l'adjudant Bizet puis par le lieutenant Titoulet. Ce dernier perd la vie lors d'un accrochage à l'oued Fodda.
Lorsque le lieutenant de vaisseau Guillaume est blessé en 1958, à la tête du Commando, il est relevé par le lieutenant Dominique dont l'adjoint est le lieutenant Hamel qui deviendra par la suite officer général.
Unité du « 3 »,le Commando s'illustre une nouvelle fois lors de l'opération BIZERTE au cours de laquelle les 2ème et 3ème RPIMa réduisent un ennemi bien supérieur en nombre.
Les résultats exceptionnels obtenus en opération par le « Commando Guillaume » forcent l'admiration et le respect et lui donnent la répuation d'unité d'élite à la devise légendaire : « observe et frappe ».
Le « Commando Guillaume » sera dissout le 1er janvier 1963, soit 5 mois après son retour en france et son fanion déposé dans la salle d'honneur du 3ème RPIMa.
En cette matinée d'octobre 2003, lorsque le GCP du « 3 » aux ordres du capitaine BERGER s'est mis en place aux côtés des anciens du « Commando Guillaume » et lorsque le fanion de ce dernier est passé des mains du général HAMEL aux mains du chef du GCP, l 'émotion qui régnait était à la hauteur de la glorieuse et héroïque histoire de cette unité hors du commun.
Désormais, le devise « observe et frappe » a trouvé une nouvelle voie, celle de commandos parachutistes du 3ème RPIMa dont les membres chercheront en toutes circonstances à se montrer dignes du lourd héritage légué par leurs grands anciens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: insignes du 3eme rpima   Jeu 22 Jan 2009 - 14:56

Insignes du 3 eme rpima
3e RPIMa - 1976-1978 Liban
3e Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine - 1978 : FINUL
3e RPIMa - 1978 : FINUL - Section Trans)
3e RPIMa - 1978-1979 : TCHAD
3e RPIMa - 1979 : TCHAD
3e RPIMa - 1982 : FIB
n° : 957
3e RPIMa - 1983-1984 : DIODON IV
3e RPIMa - 1988 : EPERVIER
3e RPIMa - 1995 - Sarajevo - 8e Mandat - Section de Protection
3e RPIMa - 1995-1996 : FORPRONU
3e RPIMa - 1999 - GUEPARD - Kosovo
3e RPIMa - 2001 GTFR 11e DP
3e RPIMa - 2003 - ISAF - PAMIR 5 - Kaboul
3e RPIMa - Caporaux-Chefs
3e RPIMa - CCL
Compagnie de Commandement et de Logistique du 3e RPIMa : 2002 - BOSNIE
3e RPIMa - Compagnie de Commandement et de Soutien
Section CRAP du 3e RPIMa
Groupe de Commandos Parachutistes du 3e RPIMa
n° : 390
Section SOGH du 3e RPIMa
3e RPIMa - 1re Compagnie
1re Compagnie du 3e RPIMa - Opération Malachite
3e RPIMa - 2e Compagnie
2e Compagnie du 3e RPIMa - Opération Almandin 3
3e RPIMa - 3e Compagnie - 1988 : Tchad
4°Compagnie du 3°RPIMa
3e RPIMa - 4e Compagnie - type I - 1983
5e Compagnie du 3e Régiment Parachutiste d'Infanterie
Revenir en haut Aller en bas
Louis HENRI - AET DALAT
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Le 3e RPC - PHOTO Archive Perso   Lun 26 Avr 2010 - 22:58



Trouvé dernièrement dans les archives familiales

Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Souvenir de Robert Guibert 3ème BCCP - 3ème RPC   Ven 18 Juin 2010 - 23:06

Bonjour,
 
Ami du défunt Robert Guibert du 3ème BCCP - 3ème RPC, soit, indo et Algérie, notement bataille d'Alger et "main rouge", suis à la recherche de tous souvenirs et détails le concernant.
 
Plus une petite pensée aimue pour Bigeard !
 
Bien fraternellement
 
Revenir en haut Aller en bas
Kéo
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 3e RPIMa   Dim 22 Sep 2013 - 19:50

Bonsoir, un petit "up" de ce post pour mise à disposition éventuellement des éléments (topic)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3e RPIMa   

Revenir en haut Aller en bas
 
3e RPIMa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 3ème RPIMa - Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: