CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 opération licorne

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


opération licorne Empty
MessageSujet: opération licorne   opération licorne EmptySam 10 Jan 2009 - 14:33

Opération Licorne




).opération licorne Operation_licorne_insigne

En septembre, des rebelles lancent des attaques sur Abidjan et visent à renverser le pouvoir. Bouaké, la deuxième ville et Korhogo au Nord sont sous contrôle des rebelles.









Mission





La « Force Licorne», commandée par un officier général (COMANFOR), assisté d'un général adjoint opérations, elle est organisée autour d'un PCIAT (poste de commandement interarmées de théâtre), stationné à Port-Bouët, dans le quartier du 43e BIMa (force prépositionnée, qui forme actuellement un GTIA).
Elle fut longtemps composée de groupements tactiques interarmés (GTIA), répartis sur le territoire de la Côte d'Ivoire, comprenant des unités de différentes armes ou services (infanterie, cavalerie, train, service de santé, actions civilo-militaires, etc.), d'un bataillon de l'aviation légère de l'armée de terre (BATALAT), d'un bataillon logistique (BATLOG), d'escadrons de gendarmerie mobile et d'unités prévôtales, et d'un groupement de transport opérationnel (GTO) de l'armée de l'air.
Depuis mars 2008, les structures ont changé, le bataillon logistique et le GTIA43 ont été dissous et l'ensemble des fonctions logistiques et du soutien sont assurés par la BSVIA, base de soutien interarmées stationnée à Port Bouët.
La principale mission de la force Licorne est de soutenir l’ONUCI : la force française constitue une force de réaction rapide de troisième rang susceptible d'agir au profit de la force onusienne, celle-ci intervenant en soutien à l'action des forces armées ivoiriennes. Par ailleurs, Licorne peut, si besoin est, assurer la sécurité des ressortissants français et étrangers.
La force Licorne et l'ONUCI sont désignées en Côte d'Ivoire par le terme de « Forces impartiales »
Le coût de cette opération est estimé à environ de 200 millions d’euros par an.

Historique


Cette opération militaire débute en septembre 2002 (début des événements de Côte d'Ivoire), indépendamment de l'opération des Nations unies, dans le cadre des accords de défense signés entre les deux pays le 24 août 1961. La France, puis la CEDEAO (Communauté des États d'Afrique de l'Ouest), envoient d'importants contingents militaires pour séparer les belligérants (forces d'interposition) Selon les autorités françaises, soutenues par une résolution des Nations unies, cette interposition aurait permis d'éviter une guerre civile et de nombreux massacres.
Un accord entre toutes les forces politiques est signé en France, à Marcoussis, le 24 janvier 2003. Il prévoit simultanément le maintien du chef de l'État en exercice, le président Laurent Gbagbo, la mise en place d'un gouvernement de réconciliation nationale intégrant des représentants de la rébellion et la mise en œuvre d'un programme abordant les principaux sujets de fond à l'origine de la crise ivoirienne (nationalité, propriété foncière rurale, éligibilité, restructuration de l'armée, désarmement de la rébellion).
L'objectif en est la tenue d'élections démocratiques fin de l'année 2005 (fin octobre), mais celles-ci seront repoussées. Le Conseil de sécurité des Nations unies fait sien cet accord. Le 4 avril 2004, l'opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI, 6 240 hommes) prend le relais des contingents de la CEDEAO, aux côtés de la force Licorne qui reste en soutien sous commandement français (4 600 hommes).
Le 6 novembre 2004, l'aviation gouvernementale ivoirienne effectue un raid aérien sur la position française de Bouaké. On déplore 9 morts et 37 blessés parmi les soldats français (2e régiment d'infanterie de marine, régiment d'infanterie-chars de marine, 515e régiment du train). Les forces françaises ripostent, quinze minutes après l'attaque, en neutralisant, sans les détruire, l'ensemble des forces aériennes ivoiriennes : deux Soukhoï Su-25 et des hélicoptères de combats sur la base de Yamoussoukro.
Le président français Jacques Chirac donne l'ordre de destruction de tous les moyens aériens militaires ivoiriens, afin d'empêcher toute nouvelle attaque des Forces armées nationales de Côte d'Ivoire (FANCI) contre les « rebelles » des Forces armées des forces nouvelles, qui serait contraire aux Accords de Marcoussis, et d'interdire d'autres agressions contre les positions françaises.

L'opération Licorne a impliqué plus de 5 000 hommes et femmes au plus fort de la crise en novembre 2004 Les troupes françaises ont été ramenées à 2400 militaires depuis août 2007, puis à 1800 hommes à partir de mars 2008
Le 31 juillet 2008, le Conseil de sécurité de l’ONU a prolongé, pour six mois, les mandat de l'ONUCI et de l’opération Licorne. Ceux-ci sont ainsi prolongés jusqu’au 31 janvier 2009, dans le but de sécuriser l'élection présidentielle qui doit se tenir le 30 novembre 08.


Dès le 22 septembre, le 43e bataillon d'infanterie de marine stationné à Port-Bouët, est renforcé par des éléments des forces françaises pré-positionnées dans la région (Gabon, Sénégal, Djibouti et Tchad) et la 11e BP dont le 2e REP, pour assurer la sécurité des ressortissants français et ceux de la communauté internationale.
Le 1er octobre, un état-major tactique (EMT) français est mis en place. Le Président Laurent Gbagbo demande à la France de contrôler le cessez-le-feu qu’il réussit à instaurer. Le 1er décembre, ont lieu les premiers affrontements meurtriers entre militaires français et rebelles à Man. Les effectifs français passe à 2.500 hommes. C’est l’opération Licorne.
En février 2003, 1500 hommes supplémentaires seront acheminés. Le 19 mars 2003 , le 2e régiment étranger d'infanterie, (2e REI relève le 2e REP et occupe les postes du groupement tactique interarmes ouest (GTIAO). Ce groupement, appuyé par l'arrivée des AMX 10 RC du 1er REC, réussit à ouvrir une brèche vers l'ouest, alternant négociations et intimidation. Après avoir implanté des unités sur Duekoue et Guigio, des patrouilles effectuent des reconnaissances jusqu'à Toutepteu puis Hangolo.
Afin de faire évoluer la situation et accélérer le mouvement vers la paix, le groupement a été engagé dans l'opération Promontary. Elle a permis en effectuant une reconnaissance offensive sur deux axes, de s'implanter enfin dans le grand ouest à Teapieu et de dégager une zone de confiance. L'ensemble des unités du groupement ouest est réparti sur un front de plus de 200 Km, de Daloa à Teapleu.


Commandants de l'opération Licorne





opération licorne 28886811
opération licorne 28886813
opération licorne 28886816
opération licorne 26855610
opération licorne 26855611
opération licorne 26855612
opération licorne 26855613
opération licorne 26855710
opération licorne 26861710
opération licorne 26863810
opération licorne Ivoire10
opération licorne 1sp410
Amicalement.Mimosa.Patrick.
Si j'avence suivez moi,si je recule tuez moi,si je meurt vengez moi.
Marquis De Larochejacquelien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


opération licorne Empty
MessageSujet: Re: opération licorne   opération licorne EmptySam 10 Jan 2009 - 17:52

En 2002 et 2003 dans le cadre de l'opération Licorne
Le Bataillon du 1er RCP
[img]opération licorne Batail10[/img]
[img]opération licorne Batail11[/img]
[img]opération licorne Bat_1e10[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


opération licorne Empty
MessageSujet: Re: opération licorne   opération licorne EmptySam 10 Jan 2009 - 18:06

Belles photos Patrick
Revenir en haut Aller en bas
CHAUFFEUR
confirmé
confirmé
CHAUFFEUR


opération licorne Empty
MessageSujet: se laisser raconter   opération licorne EmptyLun 12 Jan 2009 - 14:24

Superbe les photos, mais aussi l'historique. Malheureusement les médias attendent toujours le clash pour donner une info.
En tant qu'ancien militaire on en a trés souvent besoin, si ce n'est pour ne pas se laisser raconter des: " bétises".

Mais n'est ce pas en Côte d'Ivoire aussi ou les troupes ont eu à s'opposer à des manifestations trés dures de civils aux ordres de (?), qui voulaient le départ des Français, et sans doute en découdre librement avec les rebelles.?

Amicalement
Denys
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


opération licorne Empty
MessageSujet: opération licorne   opération licorne EmptyLun 12 Jan 2009 - 14:52

Bonjour.

Si c'est en cote d'ivoire que les Français on eu a faire à des manifestations avec les civlis,et ils leur a fallu du sang froid pour ne pas faire un bain de sang.ET c'est la aussi que notre ministre des armées de l'époque a limogé le général poncet qui commandait l'opération licorne,tout sa parce qu'il a fait son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


opération licorne Empty
MessageSujet: Re: opération licorne   opération licorne EmptyLun 12 Jan 2009 - 16:49

mimosa a écrit:
ET c'est la aussi que notre ministre des armées de l'époque a limogé le général poncet qui commandait l'opération licorne,tout sa parce qu'il a fait son travail.
Patrick tu as oublié MAM dans son petit pantalon étriqué qui ne lui a pas fais de cadeau. Elle était alors qu'elle était ministre des Armées.
Elle l'a jeté délibérément en pâture à l'opinion publique, la plus part des médias ont fait choux gras de l'affaire, en particulier Libération avec Serge July. A cette occasion MAM a donné un exemple spectaculaire du devoir de réserve...

De retour de Côte d'Ivoire, Christain Poncet était au moment de la curée...officier général commandant ma région, la RTSO.

opération licorne Poncet10
Un vrai barroudeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


opération licorne Empty
MessageSujet: Re: opération licorne   opération licorne EmptyLun 12 Jan 2009 - 17:38

[quote="Claude Millet dit Prosunt"]
mimosa a écrit:
ET c'est la aussi que notre ministre des armées de l'époque a limogé le général poncet qui commandait l'opération licorne,tout sa parce qu'il a fait son travail.
Patrick tu as oublié MAM dans son petit pantalon étriqué qui ne lui a pas fais de cadeau. Elle était alors qu'elle était ministre des Armées.
Elle l'a jeté délibérément en pâture à l'opinion publique, la plus part des médias ont fait choux gras de l'affaire, en particulier Libération avec Serge July. A cette occasion MAM a donné un exemple spectaculaire du devoir de réserve...

De retour de Côte d'Ivoire, Christain Poncet était au moment de la curée...officier général commandant ma région, la RTSO.

opération licorne Poncet10
Un vrai barroudeur

Bonsoir

non claude je ne l'est pas oublier j'ai preferer ne pas la citer elle ma donner la nausé se jour la elle ma fait penser à fabius premier ministre qui était venue à la télé a la suite de l'affaire du rainbow warrior et qui a donner le non des deux agents Français de la dgse qui avait fait le coup ,encore un traite donner en direct le non de deux agents il y a qu'en France que l'on vois sa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


opération licorne Empty
MessageSujet: photo opération licorne   opération licorne EmptyVen 19 Juin 2009 - 15:03

Opération licorne photo envoyer par sous of du 2eme rep.

Arriver.

opération licorne Ic-20010
opération licorne Ic-20011
Prise de l'aéroport.
opération licorne Ic-20012
opération licorne Ic_arr10
en défense.
opération licorne Ic-20013
opération licorne Ic-20016
opération licorne Ic_arr11
opération licorne Ic_arr12
opération licorne Ic_arr13
opération licorne Ic_arr14
opération licorne Ic_com10
opération licorne Ic_com11
opération licorne Ic_com12
opération licorne Ic_com13
opération licorne Ic_com14
opération licorne Ic_com15
Village détruit par les rebelles.
opération licorne Ic_eth10
Massacré par les rebelles.
opération licorne Ic_eth11
Récupération d'armes.
opération licorne Ic_wea10
opération licorne Ic_wea11
opération licorne Ic_wea12
opération licorne Ic_wea13
Revenir en haut Aller en bas
Van-Hell
Pro !
Pro !
Van-Hell


opération licorne Empty
MessageSujet: Re: opération licorne   opération licorne EmptyVen 19 Juin 2009 - 17:19

Super , mais quel barda trimballent les gars !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


opération licorne Empty
MessageSujet: Re: opération licorne   opération licorne EmptySam 20 Juin 2009 - 8:29

Van-Hell a écrit:
Super , mais quel barda trimballent les gars !

Bonjour.

C'est toujour se que me dit mon pére ils sont trop lourd les gus en algérie

on était plus souple deux gourde d'eau et des munitions plein la musette,

mais pas avec 50 kilos sur le dos comme on voit en Afghanistan,arriver en

haut des pitons les types sont crever avec ses charges.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




opération licorne Empty
MessageSujet: Re: opération licorne   opération licorne Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
opération licorne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P902 Libération
» Cette opération consistait à quoi ?
» Génération écologie
» Aide à domicile après opération
» Coopération interrégionale : Les 9 dossiers communs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: OPEX 1962 à ce jour :: COTE D'IVOIRE-
Sauter vers: