CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 redonner son non à l'école de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: redonner son non à l'école de guerre   Ven 9 Jan 2009 - 13:34

Il faut redonner son nom à l' "École de Guerre"



La scène se passe à Paris, un matin du mois de juin 2008 dans les salons d’une grande entreprise du CAC 40. Notre groupe de la 15e promotion du Collège Interarmées de Défense (C.I.D.) est en visite d’information. Nous sommes accueillis par le directeur général, le directeur des ressources humaines et des cadres supérieurs français et étrangers. Mes camarades me regardent avec amusement essayer de présenter le C.I.D. à nos hôtes. Par défi et par curiosité, je ne prononce pas le nom historique de l’école. Après de fastidieuses explications sur le parcours professionnel d’un officier en 2e partie de carrière, le programme de la scolarité, le directeur général me demande soudain s’il ne s’agit pas tout simplement de "l’Ecole de Guerre". A ma réponse affirmative, tous les visages s’éclairent, l’incompréhension dédaigneuse qui s’installait dans les regards s’estompe et les questions fusent. Encore une fois, je mesure avec étonnement l’effet de ce simple nom sur des générations d’hommes et de femmes, français et étrangers assez éloignés du monde militaire. Je crâne fièrement jusqu’à ce qu’une stagiaire innocente mais cruelle me demande s’il s’agit d’une annexe de l’École de guerre économique installée dans le 7e arrondissement de Paris.

Cette anecdote authentique nous incite à nous demander si l’appellation "C.I.D." est réellement adaptée pour désigner l’institution qui forme chaque année les futurs chefs militaires ? N’est-il pas légitime et utile de restaurer le nom "Ecole de Guerre" sous une forme ou sous une autre ? Des enjeux de fond se révèlent derrière ce qui ressemble de prime abord à une modeste question de forme.

Amivalement.Mimosa.Patrick.



Si j'avence suivez moi,si je recule tuez moi,si je meurt vengez moi.



Marquis De Larochejacquelien.


En des temps où la rupture est devenue un mode d’action finalement très conformiste, n’y aurait-il pas une vraie originalité à proposer de renouer avec une continuité historique ?
Lieutenant-colonel Jean-Michel MEUNIER
15e promotion du C.I.D.

[1] La dénomination "Ecole supérieure de guerre interarmées” semble la plus appropriée. "Ecole supérieure de Guerre" pourrait également suffire tant "l’interarmées" est entré dans les mœurs de la génération d’officiers à laquelle j’appartiens.
[2] The End of History and the Last Man, Francis Fukuyama, 1992.
[3] "Si tu veux la Paix, prépare la Guerre", devise de l’actuel Cours supérieur d’état-major.
[4] Victor Hugo.
[5] Discours de M. le président de la république sur la Défense et la Sécurité Nationale, Porte de Versailles, mardi 17 juin 2008.












Publié dans Armées, France | Lien permanent | Commentaires (0) | Envoyer cette note

| Tags : cid, guerre, défense, officier, militaire | | del.icio.us
|
addthis_pub = 'blogspirit';













Ecrire un commentaire















Votre nom :



-









Votre email :



-









Votre URL :











Votre commentaire :

-









Retenir mes coordonnées :









S'abonner au fil de discussion :





















</div>
</div>
</div>
</div>
 

</div>
</div>
</div>









//


Déclarer un contenu illicite |
Mentions légales de ce blog




var gaJsHost = (("https:" == document.location.protocol) ? "https://ssl." : "http://www.");
document.write(unescape("%3Cscript src='" + gaJsHost + "google-analytics.com/ga.js' type='text/javascript'%3E%3C/script%3E"));


var pageTracker = _gat._getTracker("UA-351048-6");
pageTracker._initData();
pageTracker._trackPageview();

bstracker({blog:'35806',t:'2',post:'1986800'})

</DIV></DIV></DIV></DIV></DIV></DIV></DIV>




</DIV>
</DIV>
</DIV>


</DIV></DIV></DIV>
Revenir en haut Aller en bas
 
redonner son non à l'école de guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: