CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 1er BPC INDO 1953/1954

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 1er BPC INDO 1953/1954   Mar 6 Jan 2009 - 17:52

Dans le cadre de mon devoir de mémoire envers mon oncle et ses frères d'Armes, je vous propose ce petit résumé.
Les villes et villages seront par la suite positionnés sur une carte afin de suivre la progression de ce bataillon durant cette période.

A ce sujet je suis à la recherche des cartes en question....auriez-vous une idée à me proposer ?

Le 1er BPC 1953/ 07 mai 1954
BATAILLON DE PARACHUTISTES COLONIAUX


Condensé portant sur le 1er BPC
De 1953 à fin 1954 : Ordre de Bataille

Chef de Corps :
C.B. SOUQUET/ Cne PENDUFF/ Cne BAZIN de BEZONS/ Cne COGNO BOURDIEU/
C.B. CHARLET.

C.C.B :
Lt MERCIER/ Lt BESSE/ Lt GRAVEL/ Lt THAILLARD

1re Cie :
Cne MARIN/ Lt FAUSSURIER

2e Cie :
Lt EDME/ Lt BOUGRAT/ Cne LUCY de FOSSARIEU

3e Cie :
Lt GRAVIL/ Cne LESECQ/ Cne POUGET/ Lt JAULIN/ Cne DELFOSSE/ Cne OLIVIER

4e Cie :
Cne TREHIOU/ Lt MEUNIER/ Cne de QUILLACQ/ Cne CHAUMIER

Sources :
L’ouvrage ‘’ADIEU SERGENT ‘’ de R. COLLARD
Ordre de bataille de 1953 à 1954
JMO du Bataillon du 1er mai au 31 mai 1954


20 juin 1953 :
Création administrative du 1ER BPC

21 juin 1953, le 1er Bataillon de parachutistes coloniaux quitte Marseille à bord du Pasteur et arrive à sa destination, Haïphong, le 10 juillet et dirigé le lendemain sur Hanoï par voie ferrée pour y défiler le 14 juillet 1953.

22 juillet 1953 :
Le 1er BPC devient opérationnel

23 juillet 1953 :
Dans la nuit, quitte l’aérodrome de Bach Mai, direction Xieng Khouang (LAOS)

31 juillet au 06 août 1953 :
Opération Abricot
1re Cie engagée dans cette opération

21 août 1953 :
31 CIP devient 3ème Cie
41 CIP devient 4ème Cie

23 au 27 août 1953 :
Bataillon de marche (PC, Bataillon, 1, 2 et 3eCies) se déplace sur Ban Ban

28 août 1953 :
Déplacement sur RC 7 avec II/2ème REI

29 août 1953 :
Franchissement Nam Mat en radeaux, accrochages

30 août 1953 :
Traversée massif Phu Khouang King. Embuscade de nuit.

01 Septembre 1953 :
Retour à Ban Ban

04 Septembre 1953 :
Bataillon de marche fait mouvement sur plaine des Jarres

17 septembre 1953 :
Bataillon regroupé à Hanoï

21 au 26 septembre 1953 : Opérations de ratissage dans le delta Tonkinois
Opération : BROCHET 1
Entre Bac Ninh et la région des pins parasols….X Dinh,
Dong Cap, Que Lam, Coa Xa …nettoyage de villages…avec 1er BEP et 5ème BPVN

27 au 28 septembre 1953
Opération : BROCHET 2
Divers accrochages et concerne les villages…..
An Cu ou il est question des sections conduites par les S/C SALUN et SGT CASSIEDE….
puis, Phu My, Tho Truong, Ke Sat, Do Xuyen, Hung Yen, Ninh Giang
Bilan de cette opération :
Au 1er BPC : 7 tués et 39 blessés
Au 1er BEP : 42 tués
Et 80 tués du côté du Vietminh

29 septembre au 18 octobre 1953
Opération : BROCHET 3
Région entre Canal et Tuong Nhuon….fouilles et nettoyage.
Cha Tu, Batong Thuyen, Do Xuyen

02 octobre 1953 :
Retour Hanoï et départ sur Ninh Binh

03 octobre 1953 :
Protection route Cho Gan-Phat Diem
12 octobre 1953 :
Retour du Bataillon sur Hanoï

23 octobre 1953 :
Manœuvre aéroportée (Primevère II) largage sur Tong

03 novembre 1953 :
Opérations MOUETTE et GOELAND
PC à Lai Cac……..puis,
Phu No Quan, Cho Gan, rivière Tan Hoa et protection des pistes d’aviation à Gia Lam

07 novembre 1953 :
Retour du Bataillon à Hanoï

20 novembre au 16 décembre 1953 :
Opération CASTOR
Avec la prise du village de DIEN BIEN PHU
Le 1er BPC, en entier, largué vers 15h00 et installé sur ce qui sera DOMINIQUE 2, se dirige au nord-est de DBP sur la route en direction de Tuang Giao

04 décembre 1953 :
Le 1er BPC en reconnaissance à l’est de DBP………vers 09h45, violents accrochages et pertes équivalentes à une compagnie de combat……14 morts, 26 blessés à la 1ère Cie.
Le 7 décembre, côte 506, sera prise et prend le nom de GABRIELLE, elle se situe à 300m de Ban Him Lam

- Citation (étoile de bronze) à l’ordre de la brigade du Sgt Lionel Cassiède pour des actions menées les 2 et 4 décembre au cours de deux accrochages meurtriers à l’est de DIEN BIEN PHU, puis dans le secteur de Dong Hene (Moyen Laos) les 9, 10, 11 février 1954 pour reconnaissance profonde dans le dispositif adverse.

16 ou 18 décembre (suivant les sources) 1953 :
Le 1er BPC retour sur Hanoï

23 décembre 1953 :
Bataillon transporté à Haiphong

26 décembre 1953 :
Aérodrome de Cat Bi, les Dakotas se posent à Seno et le Cne BAZIN de BEZON remplace le Cdt SOUQUET à la tête du bataillon.

5 au 11 janvier 1954 :
Accrochages à Ban Na Kham, le bataillon se dirige vers Dong Heim, puis le 11 février vers la RC9 et enfin sera largué le 13 février sur Muong Saï par 115 Dakotas pour renforcer la garnison de Luang Prabang. Pertes importantes.

24 janvier au 11 février 1954 :
Patrouilles région de Muong Phalane, Bataillon intégré au GM 51


15 février 1954 :
Reconnaissances vers Ban Na Ban, accrochages

27-28 février 1954 :
Aérotransport sur Hanoï

1er mars 1954 :
Le bataillon est de retour à Hanoï et assure la défense du terrain de Gia Lam, puis Haïphong pour le terrain de Cat Bi et relève du 6e BPC le 14 mars.

4 mars 1954 :
Fouille du terrain de Gia Lam

28 mars 1954 :
Retour du Bataillon à Hanoï

01 avril 1954 :
Garde des parkings de Gia Lam

15 avril 1954 :
Le Bataillon fait route sur Phu Ninh…accrochages



Nuit du 2 (dimanche) au 3 mai 1954 : DIEN BIEN PHU


La 2ème compagnie du Lieutenant EDME est larguée sur DIEN BIEN PHU, au second passage, car au premier, ce fut impossible (tirs de DCA)
Retour au terrain, changement d’équipage pour un second vol ; ce qui explique la durée de vol indiquée dans le carnet de saut de mon oncle, soit 02h55.
Effectif ayant sauté : 107 hommes.

Le sergent R. COLLARD sera du voyage….
Avion C47 N° 415, largueur Sgt RAGOUILLOUX…il est 00H20

Le sergent Lionel CASSIEDE, 2ème Cie, 1ère Section, adjoint au Commandant de section du Lieutenant Hubert FESSELET, sera également de ce voyage avec les copains…..
Avion C47 N° 666 largueur Capitaine COURNAIS

Il obtiendra deux citations supplémentaires sur sa TOE

-1 citation (palme) à l’ordre de l’Armée dans la nuit du 2 au 3 mai 1954
-1 citation (palme) à l’ordre de l’Armée dans la nuit du 6 au 7 mai 1954

Blessé le 6 mai par éclats de grenades dans la région dorsale
Fait prisonnier le 8 mai 1954 ou le 7 (suivant les sources)
Libéré le 31 août 1954 ou le 2 septembre à SAM SON (suivant les sources)
Embarque à Saigon pour la France le 2 novembre 1954
Débarque à Paris (au Bourget) le 3 novembre 1954…..

03 mai 1954 :
Saut de la 3ème Cie (sauf 1 stick), ainsi que du Capitaine PENDUFF avec une équipe PC
Effectif ayant sauté : 125 hommes.

04 mai 1954 :
Saut d’une partie de la 4ème Cie ainsi que du Capitaine BAZIN DE BEZONS et la CCB.
Effectif ayant sauté : 65 hommes dont 24 seulement de la Cie 4ème.

05 mai 1954 :
Saut du reliquat des 2, 3, 4ème Compagnies et CCB.
Effectif ayant sauté : 91 hommes.

06 mai 1954 :
Le saut sur DIEN BIEN PHU de la 1ère Compagnie est annulé.



Au total l’effectif suivant a sauté :
383 hommes sur un effectif de 876 hommes sur l’ordre de bataille du Bataillon au
1er mai 1954.

Composition de l’effectif ayant sauté à DIEN BIEN PHU :
16 Officiers
52 Sous-Officiers
315 Hommes de Troupe




Le 1er B.P.C. à DIEN BIEN PHU


La prise de la cuvette de DIEN BIEN PHU, l’installation de la base ‘’ aéroterrestre ‘’ et les combats magnifiques et douloureux qui s’y déroulèrent ne sont plus à décrire.
Le courage de chacun des acteurs du drame, leur abnégation, leur volonté farouche et leur fin dans un enfer de feu, de fer et de sang sont bien connus.
Il s’agit ici de situer l’action du 1er Bataillon de Parachutistes Coloniaux dans le déroulement de l’opération…..

Le 1er BPC est à l’époque, l’une des six formations combattantes d’infanterie Parachutistes des T.A.P.I. (Troupes Aéroportées d’Indochine)

Le Bataillon comprend :
1 Etat-major
1 Compagnie de Commandement
4 Compagnies de Combat

Le 20 novembre 1953 à 15 heures, le 1er BPC, en tête de la seconde vague saute sur la cuvette.
Il est aux ordres du Cdt SOUQUET et comprend un effectif total de 772 hommes.
Les compagnies se posent sur ‘’NATACHA ‘’. Elles participent à la prise de Dien Bien Phu.

Le 4 décembre à 9h45, à hauteur de BAN HIM LAM, la 1ère Compagnie qui progresse en vue d’élargir le périmètre et d’aérer le dispositif est stoppée par un violent tir de mortiers, puis subit l’assaut d’une importante force viet. La progression vers la RP 41 est stoppée. L’appui de l’artillerie permet à la Compagnie de se dégager, mais les pertes sont lourdes : 14 tués et 26 blessés. Le Régiment viet 888 auquel elle s’est opposée constitue l’avant-garde des forces d’investissement.
Le 7 décembre, enfin la côte 506 sera prise, elle prend le nom de ‘’Gabrielle ‘’. Elle se situe à 300 mètres à l’ouest de Ban Him Lam.
Le 8 janvier 1954, le Bataillon fait mouvement et atteint la côte 192 près de Ban Na Khan et subit une violente contre-attaque du Bataillon 309 du Régiment 101. L’ennemi subit des pertes sévères et doit se replier, abandonnant plus de 70 cadavres sur le terrain. Mais hélas, au cours d’un mouvement destiné à élargir son périmètre, le bataillon tombe dans une embuscade. Le Capitaine Marin, Commandant la 1ère Compagnie, son adjoint le Lieutenant Weber, sont tués, le médecin et un autre officier sont blessés, deux lieutenants sont portés disparus.

Le 12 février, le Bataillon est largué sur la cuvette de Muong Saï pour renforcer la garnison de Luang Prabang. Mais les viets déjouant la manœuvre du Gal Navarre, préfèrent remonter vers le nord en direction de Dien Bien Phu.
Le 1er BPC qui a quitté DBP est relevé. Il reviendra dans la cuvette à l’heure des derniers combats.

30 avril 1954- Dien Bien Phu agonise dans l’honneur et la gloire.
Depuis quelques jours le 1er BPC a été placé en alerte aéroportée, sur le terrain de Gia-Lam.
Dans la nuit du 2 mai, une grande partie du Bataillon embarque à bord d’une flottille de Dakotas C47.
A 1H15 le lendemain, le Chef de Bataillon de Bazin de Bezons reçoit le message lui signifiant que la 2ème Cie du Cne Edme a été parachutée tandis que 53 tonnes de munitions et de ravitaillement sont largués. Plus de 10 tonnes tomberont aux mains de l’ennemi.
La nuit suivante, les 121 hommes de la 3ème Compagnie sautent à leur tour derrière le Capitaine Pouget. Ils vont renforcer la garnison ‘’ d’Huguette IV ‘’ réduite à 80 Paras, tirailleurs et légionnaires. Le Régiment 36 s’acharne sur cette position.

Dans la nuit du 4 au 5 mai, le Chef de Corps, son E.M, et la CCB du Lieutenant Besse renforcée de 2 sections de la 4ème Cie du Capitaine Tréhiou, sautent dans la fournaise au milieu des tirs de DCA et sous les lueurs blafardes des lucioles.
A l’aube, ils atteignent ‘’ Eliane IV ‘’ tandis que les 2ème et 3ème Compagnies tentent de s’installer sur ‘’ Eliane II ‘ pour y relever la 13ème DBLE. Elles y parviendront.

Le 6 mai à 4h00 du matin, un dernier élément du 1er BPC saute, mais les avions doivent faire demi-tour sous l’acharnement des pièces de DCA n’ayant pu parachuter que 94 hommes.
Le 1er BPC aura triste honneur d’être la dernière unité à rejoindre DBP.
La 1ère Compagnie du Lieutenant G. Faussurier, la rage au cœur, rentre au terrain d’où elle avait décollé.
Comment faire admettre à ces hommes qu’ils ne seront pas de la ‘’fête ‘’ alors que la presque totalité du 1er BPC est maintenant dans la cuvette.


Voici le détail exact des effectifs engagés au sol :

- EM et CCB : 6 Officiers, 8 Sous-officiers, 48 hommes dont 12 vietnamiens
- 2ème Cie : 3 Officiers, 17 Sous-officiers dont 1 vietnamien et 102 hommes dont 47 vietnamiens.
- 3ème Cie : 4 Officiers, 16 Sous-officiers dont 2 vietnamiens et 101 hommes dont 49 vietnamiens.
- 4ème Cie : 3 Officiers, 11 Sous-officiers et 64 hommes dont 43 vietnamiens.

A l’aube du 6 mai, le Capitaine Penduff, Officier Adjoint à la tête d’un groupement composé de la CCB et du détachement de la 4ème Cie renforce et tient ‘’ Eliane IV ‘’.
Sur ‘’ Eliane II ‘’ les 2ème et 3ème Compagnies s’arc-boutent dans les tranchées du point d’appui. Partout le combat fait rage et les vagues ennemies successives brisent les corps, mais pas les volontés.

Le 1er BPC tient ! il apporte un sacré réconfort aux copains.

A 17h30, un violent tir de préparation s’abat sur les ‘’ Eliane IV et II ‘’.

A 18h45, le Régiment 102 de la Division 308 se rue à l’assaut.
Le 1er BPC, sur ses positions face à la rivière Nam Youn qui traverse le camp retranché comme une épine dorsale, appuyé par tout ce qui reste de canons et de mortiers, contient les vagues hurlantes : 200 cadavres ennemies entourent bientôt ses positions.

A 21h30, nouvelle attaque vietminh d’envergure. Elle arrive cette fois à atteindre le sommet d’Eliane IV.

Vers 23h00, le secteur sud d’Eliane II explose sous l’effet d’une énorme bombe enfouie profondément sous la colline. Une section de la 2ème Cie est anéantie sous la terre soulevée par l’explosion.

Les restes de la 3ème Cie livrent, sur les pentes nord, un combat digne des Grands Anciens de Bazeilles. Toute la nuit, les Paras du 1er BPC, luttent avec l’énergie du désespoir et font payer cher à l’ennemi ses tentatives osées.
Vers minuit, un assaut du Régiment 174 est repoussé sur Eliane IV.

Sur Eliane II, il ne reste, à l’aube du 7 mai, que 6 hommes en état de combattre parmi les renforts de la nuit. Sur leurs positions, les 35 survivants des 2ème et 3ème Compagnies tirent, à 4h40, leurs dernières munitions.
On tient encore un peu.

A 9h30, submergé par la Division 308, le 1er BPC tombe dans l’honneur.

Il disparaît dans la tourmente d’une bataille démesurée, en ayant accompli jusqu’au bout sa mission, sans se rendre et, sans donner à l’ennemi la jubilation d’une victoire facile.
Les survivants prennent le chemin de la captivité. Mais, il sera le premier des Bataillons parachutistes disparus à Dien Bien Phu à être recréé.

Seules les 2ème et 3ème Compagnies sont citées à l’ordre de l’Armée et gagnent une palme à la Croix de Guerre des TOE.
Mais aujourd’hui, l’inscription sur le drapeau ‘’ INDOCHINE 1946-1954 ‘’ rappelle que sous divers noms, c’est l’Unité qui est restée présente le plus longtemps en Extrême-Orient depuis les SAS de 1945 jusqu’aux Paras Coloniaux de 1955.
Beaucoup de sacrifices en somme.
Revenir en haut Aller en bas
 
1er BPC INDO 1953/1954
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: INDOCHINE 1945 -1954-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: