CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Pour Mémoire: Colonel Pierre BUCHOUD

Aller en bas 
AuteurMessage
guy
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Pour Mémoire: Colonel Pierre BUCHOUD   Jeu 1 Jan 2009 - 13:15

Honneur aux Anciens


Colonel Pierre Buchoud
Biographie, par Roger Vandenberghe
Partie UNP par J.Rosier
_________
.


Le colonel Pierre BUCHOUD, a fait du 9°RCP le régiment que l’on connaît, mais il a été aussi l’un des membres fondateur de l’ UNP .


Né le 15 Août 1913 à Epinal (Vosges).Sorti de l'Ecole Spéciale Militaire St. Cyr Promotion "Albert 1er Roi des Belges".. Affecté au 35° RI à Belfort. Promu Lieutenant en 1937, rejoint le 146° RIF à Metz.

" Le Lieutenant Buchoud, qui a toujours fourmillé d'idées, avait déjà une certaine conception du rôle de l'infanterie de forteresse. Selon lui, une fortification se défend en avant des ouvrages, si importante soit leur puissance de feu. " Il est donc immédiatement volontaire pour les " Groupes Francs" qui viennent d'être créés.
Pendant la période de "la drôle de guerre" il va se distinguer par son audace et gagner 2 citations à l'ordre de la division et du corps d'armée.
Après de rudes combats , Veneck, le 4 juin, Château-Salins les 16 et 17 juin, les combats de Gerbécourt et Mattexey, Clézentaine le 20 juin, le lieutenant Buchoud décroche une nouvelle citation et est fait Chevalier de la Légion d'Honneur à l'âge de 25 ans.
Il est fait prisonnier et envoyé en Autriche. Il crée une organisation clandestine qui fait évader 144 officiers en 2 jours. Dénoncé il est envoyé à Wien et torturé. Par son refus de livrer ses camarades il s'attend à une condamnation à mort. La libération de Wien par l'Armée Rouge, le 7 avril 1945, lui sauve la vie.
Pendant 2 mois il est affecté dans un état major Soviétique, et réussit à s'opposer au transfert des français par Odessa, Méfiant, il lui semblait préférable d'attendre que se réalise la jonction avec l'armée US venant de l'ouest.
Sa conduite en captivité lui vaut une nouvelle citation et sa promotion au grade d'Officier de La Légion d'Honneur.
Le capitaine Buchoud rejoint le 1° Bataillon Parachutiste de Choc et est engagé dès le 2 mars 1947 dans les opérations de dégagement de la périphérie de Ha Noi. Il participe à l'Opération Léa le 7 octobre 1947, ou il manque de peu d capturer Ho Chi Minh. Ainsi va se succéder des opérations éprouvantes mais sans résultats. La dernière opération va se dérouler en Moyenne Région, Il s'agissait d'effectuer une Percée sur Hoa-binh en vue de ramener à Ha Noi une centaine de partisans H'mong. Plus de 100km parcourus en été. Buchoud est grièvement blessé dans le Col de Kem et est brancardé jusqu'à Hoa Binh dans des conditions hautes en couleur !
Il a ainsi participé à 5 opérations aéroportées d'envergure et a obtenu 4 citations.
En 1949, il est affecté à l’école d'application de St Maixent où ses exceptionnelles qualités pédagogiques, son expérience et son sens du terrain en font l'instructeur très apprécié des jeunes sous-lieutenants. Le 8 septembre 1955 il est promu Commandeur de la Légion d'Honneur.
Il]Il prends le commandement du 9 ème Régiment de Chasseur Parachutiste le 2 juillet 1956, il sera avec ses appelés , l'artisan du plus grand succès remporté sur les rebelles depuis le début des opérations de maintien de l'ordre en Algérie. Le général Vanuxem écrira " Dans cette bataille du Barrage, il faut faire une place toute spéciale au 9°RCP. Il était à la meilleure place, il la paiera cher. Mais la vigueur réfléchie de son chef, le colonel Buchoud, un autre Bayard, l'élan extraordinaire et parfois héroïque de sa troupe, lui vaudront d'être au bouquet de ce combat de Souk-Ahras qui allait ^être l'aboutissement de tant efforts et la conclusion de cette victoire qui, enfin, aurait pu ouvrir la paix et la prospérité..."
Il ne laissera jamais ses considérations prendre le pas sur le sens du devoir et delà mission dont il est investi. Mais ce sont ces sympathies qui mettront fin à la carrière militaire de Pierre Buchoud et lui vaudront, après le putsch des généraux le 22 avril 1961, d'être incarcéré au fort de l'Est à Paris avant d'être brillamment acquitté.
Il quitte l'armée rayé des cadres de l'armée active, et se lance avec la même fougue dans la formation des responsables de l'industrie. En quelques années, sa compétence indiscutée déborde largement le cadre national pour s'imposer dans toute la communauté européenne.

Il participe à la fondation de l’Union Nationale des Parachutistes et en devient son vice Président.
Il prend la direction de son service de reclassement des parachutistes en collaboration avec l’entraide paras. S’entourant de collaborateurs de grande valeur, ce service prend rapidement une ampleur Nationale malgré toutes les tentatives de déstabilisations que lui opposent les services officiels et officieux de l’époque.


Son action lui vaut le surnom de :

“ BAYARD DES SANS BOULOT”
Sans peur et sans reproche

Victime d'un mal qu'il supportera longtemps avec courage, et combattra avec son habituelle énergie

Il est décédé le 20 février 1978

Combien de militaires,
Combien de Paras,
Combien de familles,
Combien de “libérés des prisons “,
Combien lui sont redevables de leur survie dans une période de détresse dans leur existence ?
Combien lui doivent leur situation et leur tranquillité actuelle ?

COMBIEN S’EN SOUVIENNENT ENCORE ?

Jeunes, garder en mémoire :

C'était un Homme,
C'était un Chef,
C'était un Para.

et si tu passes par Levallois-Perret,
Souviens-toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Mémoire: Colonel Pierre BUCHOUD   Jeu 1 Jan 2009 - 14:29

Un magnifique soldat, un Grand Monsieur....merci pour ce rappel
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour Mémoire: Colonel Pierre BUCHOUD
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: HONNEUR à nos Régiments et Unités dissous :: 9° R.C.P. - Régiment de Chasseurs Parachutistes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: