CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le parler militaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: le parler militaire   Mer 24 Déc 2008 - 16:38

Généralités

Avec la conscription, l'armée a constitué en France un creuset culturel. Se trouvaient mélangés dans les mêmes unités des Parisiens, des Occitans, des Bretons ou des Alsaciens. Il se développa un vocabulaire spécifique que l'on peut qualifier de jargon :


• AD est l'abréviation d'À disposition, ce qui signifie que l'officier commandant l'unité n'a rien programmé pour la journée, et qu'il laisse la troupe à disposition d'un officier inférieur ; d'une manière moins formelle, lorsqu'un soldat est AD, c'est qu'il est tranquille, qu'il n'a rien à faire ;
• le barda est l'ensemble de l'équipement fourni (le fourniment) au soldat par le fourrier, et qu'il doit se coltiner ;
• le chinois est la cymbale à clochettes de la fanfare de la Légion étrangère ;
• FOMECBLOT Fond, Forme, Ombre, Mouvement, Éclat, Couleur, Bruit, Lumière, Odeur, Trace : moyen mnémotechnique des différents éléments essentiels au camouflage (même motifs et couleurs que le fond du terrain, pas de forme qui se détache (donc rompre les formes anguleuses ou longues, comme le bras), dissimuler ses mouvements qui sont tout de suite plus visibles, éviter les éclats, donc les matières brillantes, supprimer bruit, odeur (corporelle, de cuisine) et traces : de passage, comme déchets ou munitions)
• l'ordinaire désigne ce qu'on appelle ailleurs la cantine,
• le pacha est le commandant d'un navire de guerre,
• la semaine est chargée de la gestion du logement,
• R.A.S pour rien à signaler souvent prononcé rasse.
• la biffe c'est le surnom donné à l'infanterie, le fantassin par conséquent, est un biffin. L'appellation est née au 19eme siècle quand Marins, Marsouins et Bigors, fiers de leur tenue impeccable (dont ils étaient propriétaires), reprochaient aux soldats de l'armée de terre d'être habillés comme des chiffonniers (biffin en argot). Par extension, "faire de la biffe" consiste à s'entraîner au combat d'infanterie.
• tour de consigne : punition qui consiste en l'obligation de rester au quartier le tiers d'une journée.




Liste alphabétique d'expressions communes

• A.N.P. : Appareil Normal de Protection, ou masque à gaz
• Artiflot: Artilleur.
• Aspi: Aspirant.
• Aspouille : Aspirant.
• Asperge : obstacle du parcours d'audace, tige métallique verticale à grimper.
• Barda : sac à dos ou sac à paquetage.
• Bastos : balle de fusil ou de pistolet, par extension, projectile.
• Bat d'Af' : soldat des bataillons d'Afrique, unités disciplinaires
• Biffe: l'infanterie
• Biffin: soldat de l'infanterie.
• Bigor : artilleur des Troupes de marine, ex-artillerie coloniale
• Bleu ou Bleu bite: soldat ayant peu de temps d'armée. Les conscrits et les nouveaux engagés sont habillés en sur-vêtement bleu électrique moulant pendant leur phase d'incorporation.
• B.M.C.: initiales de Bordel Militaire de Campagne.
• Branle: anciennement dans la marine, hamac servant de couche à l'équipage. De là vient le "branle-bas de combat".
• Bricard : surnom des Brigadiers, équivalents des caporaux pour la cavalerie et le train des équipages
• Cabo : surnom des caporaux
• Chibane : surnom des aviateurs expérimentés Armée de l'air
• Clairon : fusil d'assaut FAMAS
• Colo : désigne les Troupes de marine, anciennement troupes coloniales
• Colon : Colonel
• Coup-de-bouc : Salut pratiqué lorsque le militaire est découvert : tête droite, haussement du menton en direction de la personne saluée
• Crapahuter: marcher en terrain de combat; vient de :"crapahuter le djebel"
• Dolo : Sous-officier particulièrement dur. Provient du jargon de l'EMIA où le Dolo désigne l'élève-officier qui a subis le rite initiatique du Dolo (une marche nocturne éprouvante). Dolo était la marque du corned beaf des anciennes rations de combat.
• Déf' Nat' : médaille de la Défense nationale.
• Droper : on dit: "droper le djebel" ; terme para pour "crapahuter". Provient de l'anglais "to drop" : sauter (en parachute). Par extension, se presser.
• DZ : Drop Zone, zone de parachutage.
• Fallot ou Phalot : Tribunal Militaire
• Faire du Trou: faire de la prison pendant son temps d'armée.
• Fana mili : militaire particulièrement passionné, voire rigoureux, voire extrémiste.
• Gégène : général
• Gnouf : prison militaire
• Guitoune : tente de campagne
• Joyeux : soldat des bataillons d'Afrique, unités disciplinaires
• Juteux: Adjudant
• Kébour: képi
• Lance-Patates: lance-grenades
• Lieute : Lieutenant
• Lieute-co : lieutenant-colonel
• LZ: Landing Zone : zone de poser pour un hélicoptère
• Margis / margis-chef : maréchal-des-logis / maréchal-des-logis chef
• Marsouin : fantassin des troupes de marine, ex-infanterie coloniale
• Mess: cantine pour les cadres, officiers et sous-officiers
• Milouf: un militaire. Par extension, « avoir l'esprit milouf »
• Nana (la) : surnom du fusil-mitrailleur AA.52
• Para: parachutiste
• Pékin: un civil
• Pélo: l'obus, par extension tout projectile d'un calibre supérieur à 20mm
• Pit,Pitaine: capitaine
• Quille: fin du service militaire pour un appelé
• Rampant: Personnel non naviguant de l'Armée de l'Air.
• Raquette: Surnom du salut effectué lorsque le militaire est couvert (main droite se portant à hauteur de la tempe, doigts tendus, paume visible, dans l'axe du bras, lui-même presque à l'horizontale)
• RICR ou Rasquette : Ration Individuelle de Combat Réchauffable
• Roulante: Cuisine roulante qui accompagne les armées dans leurs déplacements.
• Royale (La): Marine nationale française
• Serpatte : Sergent
• Singe : boîte de ration contenant du bœuf
• Tala : se dit d'un officier catholique militant parce qu'il 'va-t-a-la messe'.
• Talo : se dit d'un officier protestant militant parce qu'il 'va-t-a-l'office'.
• Tradi : Tradition, traditionnel, traditionnaliste. Par ailleurs, l'officier tradition est une fonction officielle. Il est chargé de l'uniformologie, des insignes, des prises d'armes, de l'historique régimentaire et de la salle tradition ou musée régimentaire.
• Tringlot : soldat du train des équipages
• Trouffion: Soldat
• TTA : Conforme, réglementaire. Les manuels TouTes Armes sont numérotés TTA 21, TTA 712 etc.
• Turco : soldat des tirailleurs algériens, tunisiens ou marocains
• Vieux : Surnom affectueux pour tout supérieur hiérarchique au delà du grade de Lieutenant.
• Zéphyr : soldat des bataillons d'Afrique, unités disciplinaires
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: le parler militaire   Mer 24 Déc 2008 - 16:49

Merci de ce rappel Mimosa, j'en ai oublié pas mal, LZ par exemple pour la zone de poser Hélico
Revenir en haut Aller en bas
 
le parler militaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: