CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 le GCPA et le Putsch d'avril 1961

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Lun 15 Déc 2008 - 19:53

1961, c'est à la suite de la participation des commandos de l'air au putsch d'Algérie du 22 au 25 avril 1961 que le GCPA (groupement des commandos parachutiste de l'air) (qui regroupait à l'époque tous les CPA) à été dissous.

En 1961 tous ces commandos seront dissous, seul restera le CPA 50.

Cette crise amène directement les généraux Zeller, Jouhaud, Salan et Challe à effectuer un putsch, le 22 au 26 avril 1961. Tous les CPA y participèrent (en particulier le 40) sauf le 50 resté à l'écart des événements d'Alger.

A la suite de cette révolte, le GCPA est dissous le 31 mai 1961. Le 1er juin, le commando 50 est transformé en Compagnie de Commando Parachutiste de l'Air, et s'installe en juin 1962 sur la base aérienne de Bremgarten, en Allemagne, avec pour mission d'assurer la protection et la sécurité de la base opérationnelle sur laquelle elle est stationnée. Une glorieuse page des Commandos Parachutistes de l'Air vient d'être tournée.

source ici

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart


Dernière édition par Claude Millet le Lun 18 Mar 2013 - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Michel
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mer 17 Déc 2008 - 21:41

Le CPA 30 n'a pas participé Putsch, il était toujours en opération dans les Montagnes proches de la mer dans la Région de Bougie. Il a appris les évènements grâce au transistor du Sgt Nicolaev. Les opérations continues.

et le CPA 50 était à Colomb Béchar.

Je n'avais pas vu la modification du titre de ce groupe de sujets, mais tout cela n'a aucun sens, le GCPA 00.541 étant une unité à administration distincte, le fait qu'il soit dissous entraine la dissolution des 5 CPA.
Alors je me suis replongé dans ma Doc.

Le 29 avril 1961, le Gal Jacquard, 2ème sous chef d'Etat Major de l'AA, signe à Paris l'Instruction n° 1709/EMAA "portant dissolution du Groupe de Commandos Parachutistes de l'Air n° 541".
Le Gal Commandant la 5ème RA doit procèder le 1er mai 1961 sur la BA 146 de la Réghahia de cette "unité à administration distincte, alignée sur le TE 1709Q et rattaché pour la liquidation de ses comptes au CATA n° 860".
Les Officiers, Sous Officiers et Hommes de Troupe brevetés sont mis à la disposition de la DPMAA. La destination des Hommes de Troupe non brevetés fait l'objet d'ordres particuliers de l'EMAA. La destination à donner au matériel est fixé par les directions des services intéressés.
C'est l'Officier des détails de l'unité qui est chargé qui reçoit la charge de liquider les comptes du GCPA n° 541 avant le 1er août 1961.

On voit bien dans cette Instruction la Dissolution du GCPA 00.541 et des 5 CPA sous son administration.

A suivre.....

Les sources sont différents documents dont les livres de H. Ferraud, de P. Gmeline et différentes publications.
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: gnies   Sam 20 Déc 2008 - 20:12

Suite à une réunion tumultueuse qui c'est tenue le 28 avril 1961 au soir à la Réghaia, cette décision de dissolution totale est rapportée.
Le 3 mai 1961, le Col Favre, 1er sous chef d'Etat Major de l'AA signe à Paris l'Instruction n° 1727/EMAA "portant création de deux Compagnies de Commandos Parachutistes de l'Air". Cette instruction précise: "Le Groupement des Commandos Parachutistes de l'Air n° 541 a été dissous pour compter du 1er mai 1961. Il est toutefois décidé de maintenir à la disposition de la 5ème RA deux des Compagnies qui constituaient ce Groupement; celles ci n'ayant pas d'existence administrative, il convient de procèder à leur création. Telle est l'objet de la présente instruction".
Le Gal commandant la 5ème RA procèdera pour compter du 1er mai 1961 sur la BA 146 de la Réghaia à la création de
- la Compagnie de Commandos Parachutistes de l'Air n°30.541
- la Compagnie de Commandos Parachutistes de l'Air n°50.541
Ces Compagnies seront constituées en éléments divers et rattachés pour leur administration à la Compagnie de l'Air n°2.146 de La Réghaia. Elles seront alignées sur le TE n° 1710Q du 2 février 1959 qui fait l'objet d'une nouvelle diffusion (5 Officiers, 33 Sous Officiers et 100 Hommes de Troupes).
"Les changements de positions administratives du personnel constituant les Compagnies de Commandos Parachutistes de l'Air n° 30 et 50.541 seront prononcés par la DPMAA et le Commandant de la 5ème RA, chacun en ce qui les concerne. Les affectations de matériel aux Compagnies de Commandos n° 30 et 50.541 seront prescrites par les directions de services intéressés, conformément aux dotations réglementaires. La comptabilité centralisée des matériels de ces unités sera assuré par l'Officier comptable des matériels de la CA 2.146"

On voit bien la que la totalité des CPA sont dissous et que sont immédiatement reformés 2 CCPA qui portent les appellations de 30 et 50.541. Cette similitude dans les appellations et le personnel constituant les 2 Compagnie avec les 2 anciens CPA sont sources de confusion, les intéressés eux mêmes ne voyant pas la différence, à l'exeption sans doute de certains cadres.
Parfois aussi, il est plus simple de prendre des raccourcis, l'histoire des Commandos de l'air est une succession de créations et de dissolutions ... encore aujourd'hui, mais j'en resterais ici aux unités créées en Algérie.
Et ce n'est pas fini !

A suivre.....


Les sources sont différents documents dont les livres de H. Ferraud, de P. Gmeline et différentes publications.
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Sam 20 Déc 2008 - 20:56

Le 6 mai 1961, 68 hommes du Commando 30 refusent de partir en opérations. 4 d'entre eux sont incarcérés dans les locaux disciplinaires d'une unité stationnée à El Kseur. Tous sont profondément marqués par les évènements d'Alger. Avec l'ensemble des troupes de réserve générales, ils constituent le fer de lance de l'Armée Française en Algérie. Ils sont transportés d'un secteur à l'autre, sans cesse pour combattre les rebelles. Depuis 1956, nombreux sont leurs camarades qui ont perdu la vie dans des accrochages répètés. Ils ont le sentiment d'avoir gagné cette guerre, et, tout occupés à la faire, ont peu ou mal suivi la politique du Gouvernement. Pour eux, Challes a échoué, l'Algérie va devenir indépendante, pourquoi continuer à guerroyer et risquer d'être tués pour rien ? Les quelques nouvelles qui leurs parviennent les laissent également trés amers. Toutes les unités qui ont pris une part directe à la rebellion militaire sont dissoutes. Le GCPA en fait partie.

Suite au refus d'une partie du 30 de prendre part aux opérations, une nouvelle instruction est rédigée le 15 mai 1961 par le Col Favre, la 1882/EMAA, il ne reste plus que la CCPA 50.541 à compter du 1er juin 1961 et qui inclu par exemple aussi les tireurs hélicos qui dépendaient du GCPA, le reliquat du 30 etc...

La CCPA 50.541 continuera les opérations en Algérie jusqu'au 30 juin 1962, ou elle partira pour Bremgarten en Allemagne.

Le 21 avril 1965, la CCPA 50.541 est dissoute, et ses éléments constituent l'Escadron des Fusiliers Commandos de l'Air, formé sur la Base de Nîmes dans le cadre du Groupement école 318. Il sera transformé le 1er août 1968 en Escadron de Fusiliers Commandos et d'Intervention 03.318. Le Commandant Fuhrer, l'ancien "Atila" du CPA 40 en est le 1er chef.

Voilà pour un résumé de la fin du 30 et du 50 période Algérie.


Les sources sont différents documents dont les livres de H. Ferraud, de P. Gmeline et différentes publications.
Revenir en haut Aller en bas
Chacal
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mer 13 Mar 2013 - 23:48

Le CPA 10/541 "Martel" campait sur le terrain de foot de Berrouaghia au matin du Putsch. Le Lt Jamin laissa à ses hommes le choix de rester fidèles à de Gaulle, ou de suivre les Généraux. La majorité* écrasante du commando suivit les putschistes et l'on regagna La Réghaïa. Déménagement immédiat:



Le 10 est alors envoyé sur l'aérodrome de Maison Blanche, avec armes et parachutes, en l'attente de sauter sur Paris, mission tenue ultra-secrète pour des raisons évidentes !



Après une journée complète aux faisceaux sur le tarmac à attendre un ordre qui ne parvint finalement pas, le commando 10 rentre sur La Réghaïa. Je laisse à Rudy le soin de raconter ce que fit le commando 40. (A la rupture du Putsch le 40 monte à Berrouaghia remplacer le 10)

L'échec du Putsch est dû:
1- Au dégonflage des officiers qui ne se prononcèrent pas avant l'évènement, certains se signèrent des PLD en Métropole
2- Aux officiers qui se dégonflèrent au pied du mur par manque de foi
3- A la manipulation du contingent par le Pouvoir et par les Communistes
4- A la haine que vouait de Gaulle aux Pieds-Noirs et qui le rendit intraitable dans cette affaire qu'il fit personnelle.

Le Colonel Argoud a écrit un livre remarquable de précision sur la préparation du Putsch.

Peu de temps avant le Putsch le commando 10 avait essuyé une contre-embuscade meurtrière, toujours secteur Berrouaghia, avec des blessés graves (amputation du bras droit pour J.C. G***t) et deux morts (Lt T*******t et 2°Cl. M*******n).
Je peux raconter cette embuscade qui se retourna contre notre 3° section, à cause d'une faute technique et de sang-froid à éviter dans toute embuscade.
(*) J'ai aussi une anecdote croustillante sur le Lt D***s qui décida de se ranger du côté gaulliste; mais je n'ose...
Revenir en haut Aller en bas
Rudy Laures
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Lun 18 Mar 2013 - 0:26

Bien reçu ton message François.

Je travaille sur le sujet, je recherche mes souvenirs pour être le plus exact possible et promis je raconte ce que j'ai vécu.
Le Putsch et l'après putsch.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jatech.fr
Rudy Laures
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mar 19 Mar 2013 - 19:08

Pour info:
J'ai commencé le récit du Putsch (comme je l'ai vécu) dans la rubrique des Commandos de l'air.
Voici le lien. Merci de vos commentaires.


http://www.chemin-de-memoire-parachutistes.org/t12649-le-putsch-21-avril-1961-recit-d-un-commando-du-40#54861
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jatech.fr
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mar 26 Mar 2013 - 18:45

Je vous transmet un courriel reçu de Jacky Alaux :


"Salut les gars

Je suis avec intérêt le déroulement du putsch que nous fait Rudy ( du moins ce qu'il en à vécu ) et j'aimerai y apporter quelques corrections avec des photos à l'appui que je suis incapables de placer sur CMP.,mais que j'aimerais vous faire partagé

Rudy nous dit que c'est le REP et son commando # 10 qui s'apprêtent a sauter sur Paris, il se trompe, en effet; en aucuns cas la LÉGION (REP) n'aurait été utilisé pour sauter sur Paris et pour cause, 1: trop utile à Alger ( fer de lance des paras putschistes ) et 2: envoyer sur Paris des soldats étrangers considérés par beaucoup de francais comme des mercenaires, aurait été inconcevable. Quant au CPA 10, celui de Rudy, ayant prouvé son utilité et son savoir faire en tant qu'unité de protection rapprochée des généraux putschistes rien ne disposait cette petite unité, à investir Paris.

Les régiments de pointe qui devaient sauter sur Paris étaient le 18e RCP de Masselot dont je vous joint la photo prise à Blida, dans l' attente d'embarquer. En deuxième lieu, ce qui va vous surprendre, c'est le 1er RCP et le 9e RCP qui furent choisis (malheureusement au dernier moment les patrons de ces 2 régiments décidèrent de rester neutre )


Quant au Brave 14e RCP de Leconte, Challe lui fit traverser l'Algérie de la frontière Tunisienne jusqu'a l'Oranie. l'une de ses mission fut de reduire la base navale de MERS EL KEBIR tenue par les fusillés marins hostiles aux putsch , qui hélas n'hésitèrent pas a tirer sur les paras ( de ca , on en parle pas beaucoup... )

Comme vous le constatez ce sont les RCP qui furent choisis par les généraux pour sauter sur Paris.

La photo utilisée par Rudy, montrant des paras écoutant la radio, ne sont pas des CPA mais des gars du 1er RCP... Tu remarqueras le Macaron des bérets ( RCP) les rapaces sur les épaules et a gauche sur l'un d'eux ,de la photo, de la pucelle du 1er.


Bonne journée
Jacky

Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Chacal
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mar 26 Mar 2013 - 23:07

Respects Fouquet66 Smile Rudy n'a jamais dit que son commando, le 40, devait sauter sur Paris (ou ailleurs en Métropole probablement près de Paris; le survol de la capitale est interdit et dangereux et les Paras, leurs pilotes aussi, ne sont pas des lapereaux de 3 semaines). (Rappelle-toi: quand Bigeard investit Foix (Ariège) tenue par les Allemands, le saut se fit de nuit dans les collines entre Mirepoix et Pamiers, je connais bien l'endroit comme beaucoup de Paras; puis il gagna Foix à marche forcée pour surprendre les Boches à l'aube qui furent tétanisés par cette "surprise - surprise").
Pour nous Paris c'était un remake de cette opération éclair, faut être réaliste: on peut se casser au sol en rase campagne, sauter sur une ville c'est du suicide !

Mais j'étais personnellement sur le tarmac de Maison Blanche et on n'y était pas pour jouer à la pétanque, aussi confirmé-je qu'on nous avait chuchoté l'objet de notre présence sur l'aérodrome d'Alger, car la discrétion maximum couvrait ce projet audacieux qui ne put se réaliser pour des raisons qu'on n'a pas eu le temps de nous développer. Effectivement je croyais savoir que le 1er RCP était dans le coup avec nous [merci pour ta confirmation]. Je suis quand même étonné que tu déclares les cadres de ce régiment responsables de recul; je ne veux pas croire que ce régiment d'élite se soit dégonflé. [On savait pertinemment que beaucoup d'officiers contactés par le Colonel Argoud ont préféré se signer des permissions en métropole "à la Ponce Pilate" mais se sont tus (n'ont pas vendu la mèche); également que pas mal d'officiers se sont opposés au Putsch; mais qu'au 1er RCP la neutralité se soit déclarée au pied du mur est une vue de l'esprit, les cadres supérieurs avaient certainement été pressentis avant par Argoud].

Même chez nous, j'en ai une croustillante: A Berrouaghia, notre boss Lt Ja**n, le 22 matin réunit le Commando sur le lieu de rapport et dit: "Ceux qui veulent rester fidèles à 2G, par ici; ceux qui sont prêts à prendre le maquis par là"... Je te vois pas notre petit S/Lt Du**s filer tout seul direction 2G !... je l'intercepte: "Mon Lieutenant... un officier des commandos... vous vous trompez de choix, si vous permettez !!!" En plus il était petit de taille, il se dressa comme un roquet: "Dites-donc, Ra***x, ma femme a acheté la villa à crédit, l'électro-ménager aussi, et la P60... si je prends le maquis, qui va payer les traites ?" affraid
J'étais mort de rire... mais je pense que ces basses questions d'argent ont beaucoup démotivé pas mal d'officiers... la décadence commençait son chemin Sad Sad Sad Lui était très spécial... n'avait-il pas oublié sa Mat dans la forêt, ce qui nous obligea à monter une opé spéciale pour récupérer l'arme ? Un sous-off, ou un HDR aurait drôlement écopé pour ça pale mais lui n'a rien eu scratch
Revenir en haut Aller en bas
Chacal
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mar 26 Mar 2013 - 23:14

Post scriptum, car je ne peux t'envoyer de MP, Fouquet66:
S'agit-il de l'écrivain Jacky Alaux, auteur de La Baraka et d'un courriel que tu nous dévoiles ?
Parce qu'il aurait singulièrement baissé en orthographe...! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Rudy Laures
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mar 26 Mar 2013 - 23:39

Jacky Alaux :

Mon message de 22 h à disparu ou mal posté.
Jacky, je te remerciais de ton complément d'information, la photo que j'avais postée en disant les commando 10 était tronquée et j'ai été trompé par les charognards sur les épaulette que nous portions. les macarons sur les bérets ne se voyait pas.
Ceci dit je rectifie: moi j'était au 40 au quartier Rignot et sur le forum.
Je peux me tromper sur les évènements ou je n'était pas présent infos que j'avais pus volées à la porte du bureau de Challe
Par contre la photo du 10 sur maison Blanche équipé avec les parachutes et armes n'étaient pas la pour garder les avions.
Le 10 et le 20 non jamais été sur Alger.
Il faut recouper les infos des évènements que nous avons vécu et pas ceux que l'on a pu nous dire ou que nous avons lu par la suite.
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jatech.fr
Chacal
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mer 27 Mar 2013 - 0:28

TKTpas Rudy, les instants que nous avons vécus étaient si hallucinants que personne ne peut en supporter la narration; surtout que la désinformation officielle a brouillé les cartes même dans l'Armée; l'on voit de nos jours (suivez mon regard) des milis professionnels rémunérés pour le boulot que nous faisions gratuitement, se la mordre devant la vérité. Les aurait-on trompés depuis l'enfance; c'est ça qui est difficile à admettre; il faut leur pardonner. Souviens-toi du travail de sape des Barbouzes et des G.M. harcelant les pieds-noirs. Maintenant, temps modernes, la DPSD mène la chasse aux "ultras", aux "FN" qu'elle sait plus nombreux qu'on n'ose l'avouer dans l'Armée... pourtant qu'elle était belle et fière notre Armée Française et nos Paras qui font la pige aux américains mêmes Laughing
Mais revenons au Putsch, les hyènes ricanent, la caravane passe Very Happy

Peux-tu re poster ton message de 22h, fils ? (en "citant" le post auquel il répond) Merci !
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mer 27 Mar 2013 - 11:44

Chacal a écrit:
Post scriptum, car je ne peux t'envoyer de MP, Fouquet66:
S'agit-il de l'écrivain Jacky Alaux, auteur de La Baraka et d'un courriel que tu nous dévoiles ?
Parce qu'il aurait singulièrement baissé en orthographe...! affraid


Bonjour,Chacal,
Il s'agit bien de Jacky ,auteur de "la Baraka"...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Chacal
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mer 27 Mar 2013 - 13:23

Right Fouquet66, merci & bonjour Laughing
Peux-tu me contacter, stp, au @ suivant, afin que je t'adresse la correction du texte ? frabois@gmail.com study
Merci, à ton service: François
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mer 27 Mar 2013 - 15:07

FOUQUET66 a écrit:
Je vous transmet un courriel reçu de Jacky Alaux :


"Salut les gars

Je suis avec intérêt le déroulement du putsch que nous fait Rudy ( du moins ce qu'il en à vécu ) et j'aimerai y apporter quelques corrections avec des photos à l'appui que je suis incapables de placer sur CMP.,mais que j'aimerais vous faire partagé

Rudy nous dit que c'est le REP et son commando # 10 qui s'apprêtent a sauter sur Paris, il se trompe, en effet; en aucuns cas la LÉGION (REP) n'aurait été utilisé pour sauter sur Paris et pour cause, 1: trop utile à Alger ( fer de lance des paras putschistes ) et 2: envoyer sur Paris des soldats étrangers considérés par beaucoup de francais comme des mercenaires, aurait été inconcevable. Quant au CPA 10, celui de Rudy, ayant prouvé son utilité et son savoir faire en tant qu'unité de protection rapprochée des généraux putschistes rien ne disposait cette petite unité, à investir Paris.

Les régiments de pointe qui devaient sauter sur Paris étaient le 18e RCP de Masselot dont je vous joint la photo prise à Blida, dans l' attente d'embarquer. En deuxième lieu, ce qui va vous surprendre, c'est le 1er RCP et le 9e RCP qui furent choisis (malheureusement au dernier moment les patrons de ces 2 régiments décidèrent de rester neutre )


Quant au Brave 14e RCP de Leconte, Challe lui fit traverser l'Algérie de la frontière Tunisienne jusqu'a l'Oranie. L'une de ses mission fut de reduire la base navale de MERS EL KEBIR tenue par les fusillés marins de l'amiral Querville hostiles aux putsch ( pour échapper aux paras celui ci c'était réfugié a bord d'un de ses navires ... Des coups de feu furent tirés sur les paras ( de ca, on en parle pas beaucoup... )

Comme vous le constatez ce sont les RCP qui furent choisis par les généraux pour sauter sur Paris.

La photo utilisée par Rudy, montrant des paras écoutant la radio, ne sont pas des CPA mais des gars du 1er RCP... Tu remarqueras le Macaron des bérets ( RCP) les rapaces sur les épaules et a gauche sur l'un d'eux ,de la photo, de la pucelle du 1er.


Bonne journée
Jacky

Revenir en haut Aller en bas
Chacal
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mer 27 Mar 2013 - 15:37

Shocked Déjà vu ça quelque part ! Laughing

J'ai un ami qui a fait un peu de parachutisme civil et n'a pas le brevet TAP, ce qui ne l'empêche pas d'être un passionné des Paras de toutes époques Cool
Comme il s'ennuie ferme sur un forum (pseudo-parachutiste) très soporifique; il souhaiterait vivement s'inscrire sur CMP Very Happy en plus il est tout à fait dans la veine de cet auguste forum Idea Est-il obligatoire d'être breveté pour participer et pour s'enregistrer ici Question
Merci de me renseigner utilement, afin qu'on l'invite sans arrière-pensée. Rolling Eyes


Dernière édition par Chacal le Mer 27 Mar 2013 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mer 27 Mar 2013 - 17:25

[quote="Rudy Laures"]Jacky Alaux :

[Jacky, je te remerciais de ton complément d'information, la photo que j'avais postée en disant les commando 10 était tronquée et j'ai été trompé par les charognards sur les épaulette que nous portions. les macarons sur les bérets ne se voyait pas.


--------


Quoiqu'il en soit Rudy, Les CPA furent avec le REP les premiers paras qui osèrent se mouiller... De vrais Commandos .
Quant à moi, n'étant plus à l'armée depuis peu j'ai passé une bonne partie du Putsch avec des légionnaires postés au Forum avec qui j'avais fraternisé. l'un d'eux le sergent Gustav Hummer un allemand, désertera avec 6 de ses hommes quelques jours plus tard avec l.intention de rejoindre l'OAS. Lui ayant laissé mon adresse il me retrouva et je du les planqués... Je retrouverais au Delta 10 (celui de Sarlanga, PN du 1er RCP) l'un d' eux qui sera tué lors de l'accrochage avec les blindés des GM sous le tunnel des Facultés... Il nous fut impossible sous le feu des mitailleuses 50 de récupérer son corps... ce qui était contraire a la légion . Quand je pense a tout ca j'ai les larmes aux yeux .
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mer 27 Mar 2013 - 21:07

Chacal a écrit:
Post scriptum, car je ne peux t'envoyer de MP, Fouquet66:
S'agit-il de l'écrivain Jacky Alaux, auteur de La Baraka et d'un courriel que tu nous dévoiles ?
Parce qu'il aurait singulièrement baissé en orthographe...! affraid


CHACAL...Le fait d'avoir écrit un livre ne fait pas obligatoirement de moi un ÉCRIVAIN... A preuve, il m'arrive de faire encore de nombreuses fautes. Mon livre LA BARAKA je l'ai écrit avec mes mots , sans aucunes prétentions litteraires...

Quant au 1er RCP et 9eme RCP tout comme le 3e RPIma, peu avant le Putsch de gaulle avait pris la précaution de remplacer les patrons trop "Algérie Francaise" de ces régiments d'élite par des gaullistes convaincus, comme DE BROSSE au 3 par exemple... Malgres cela, certains officiers de ces régiments qui ouvertement se révoltèrent furent condamnés à des peines allant jusqu'à 10 ans de prisons. Quant aux hommes, ils n'attendaient qu'un ordre pour suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Chacal
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mer 27 Mar 2013 - 21:42

Reçu 5/5 Jacky, dsl je ne voulais pas t'offenser, bien au contraire... D'ailleurs j'avais entendu parler de ton livre La Baraka que je n'ai pas encore eu le loisir de me procurer; malgré mon âge en effet je persiste à travailler dur et la crise est là... c'est pas du pipeau: La population française des classes moyennes, celle qui fait vivre le pays, étant tondue au maximum par le nouveau régime et l'on voit que les gens sont hyper-inquiets pour l'avenir proche; sans compter le souci de l'islamisation de la fille aînée de l'Eglise qui déboussole tout le monde mine de rien, ... à ne pas confondre avec gisement épuisé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chacal
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mer 27 Mar 2013 - 21:57

J'ai un ami qui a fait un peu de parachutisme civil mais n'a pas le brevet TAP, ce qui ne l'empêche pas d'être un passionné des Paras de toutes époques Cool
Comme il s'ennuie ferme sur un forum (pseudo-parachutiste) très soporifique; il souhaiterait vivement s'inscrire sur CMP Very Happy en plus il est tout à fait dans la veine de cet auguste forum Idea Est-il obligatoire d'être breveté pour participer et pour s'enregistrer ici Question
Merci de me renseigner utilement, afin qu'on l'invite sans arrière-pensée. Rolling Eyes [/quote]

Aucune réponse à ma requête ? je précise qu'Alain était CYNOPHILE, dans l'Armée de l'Air !

Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Dim 14 Avr 2013 - 15:53

jacky alaux a écrit:
Chacal a écrit:
Post scriptum, car je ne peux t'envoyer de MP, Fouquet66:
S'agit-il de l'écrivain Jacky Alaux, auteur de La Baraka et d'un courriel que tu nous dévoiles ?
Parce qu'il aurait singulièrement baissé en orthographe...! affraid


CHACAL...Le fait d'avoir écrit un livre ne fait pas obligatoirement de moi un ÉCRIVAIN... A preuve, il m'arrive de faire encore de nombreuses fautes. Mon livre LA BARAKA je l'ai écrit avec mes mots , sans aucunes prétentions litteraires...

Quant au 1er RCP et 9eme RCP tout comme le 3e RPIma, peu avant le Putsch de gaulle avait pris la précaution de remplacer les patrons trop "Algérie Francaise" de ces régiments d'élite par des gaullistes convaincus, comme LE BORGNE au 3 par exemple... Malgres cela, certains officiers de ces régiments qui ouvertement se révoltèrent furent condamnés à des peines allant jusqu'à 10 ans de prisons. Quant aux hommes, ils n'attendaient qu'un ordre pour suivre.
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Dim 14 Avr 2013 - 15:59



Grave erreur de ma part.... Ce n'est pas DE BROSSE (Gardes Mobile) Mais bien : LE BORGNE qui commanda le 3e Rpima lors du PUTSCH...
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Dim 14 Avr 2013 - 23:31

Chacal a écrit:
J'ai un ami qui a fait un peu de parachutisme civil mais n'a pas le brevet TAP, ce qui ne l'empêche pas d'être un passionné des Paras de toutes époques Cool
Comme il s'ennuie ferme sur un forum (pseudo-parachutiste) très soporifique; il souhaiterait vivement s'inscrire sur CMP Very Happy en plus il est tout à fait dans la veine de cet auguste forum Idea Est-il obligatoire d'être breveté pour participer et pour s'enregistrer ici Question
Merci de me renseigner utilement, afin qu'on l'invite sans arrière-pensée. Rolling Eyes
Aucune réponse à ma requête ? je précise qu'Alain était CYNOPHILE, dans l'Armée de l'Air !

J'avais zapper le post.
Bien sur que nos amis cynophile sont bienvenues!
Pour info, j'ai fréquenté les cynophiles de l'armée de l'air au camp d'Avord en 1963, pendant ma période bloquée paraprémi.

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Chacal
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   Mar 16 Avr 2013 - 18:56

Merci Claude, finalement il s'est inscrit... qui ose gagne Cool
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le GCPA et le Putsch d'avril 1961   

Revenir en haut Aller en bas
 
le GCPA et le Putsch d'avril 1961
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: HONNEUR à nos Régiments et Unités dissous :: CPA 10-20-30-40 dissous en Algérie - Putsch avril 1961-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: