CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Marcel Salvan s'était présenté en son temps...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Marcel Salvan s'était présenté en son temps... Empty
MessageSujet: Marcel Salvan s'était présenté en son temps...   Marcel Salvan s'était présenté en son temps... EmptyMar 27 Nov 2007 - 18:42

J'écris sous mon véritablement nom et je demeure à 10 km de PEPIGNAN je suis entièrement d'accord avec ce message privé et également avec Mortimer qui parle de l'approche des élections. J'ai fait un courrier au journal l'INDEPENDANT qui demandait l'opinion aux lecteurs du journal sur ce mur et le futur musée qui doit étre construit prochainement à l'initiative d'un adjoint au maire de PERPIGNAN Monsieur Jean Marc PUJOL ( pied noir) avec l'accord de Monsieur Jean Paul ALDUY maire actuel. Mon courrier n'est pas passé pourquoi. Je précise avant tout que j'ai fait 30 mois de service entre l'ALGERIE et 6 mois de classe à Saint MAIXENT.
et j'ai choisi le 1er RCP à PHILIPEVILLE. Mon numéro de brevet est 98788
Mon courrier s'intitule AU DEVOIR DE MEMOIRE : OUI SUR L'ALGERIE
A la seule condition que tout soit dit avec précision sans laisser des faits volontairement de coté pour écarter tel ou tel personne. Il ne faut pas etre historien pour relater les circonstances du drame Algérien, les pieds noirs et les soldats du contingent sont capable de rapporter objectivement sur ce qui c'est réellement passé.
Mon courrier s'intitulait AU DEVOIR DE MÉMOIRE : OUI SUR L'ALGERIE
A la seule condition que tout soit dit avec précision sans laisser des
faits volontairement de coté pour écarter tel ou tel personne.

Il ne faut pas être historien pour relater les circonstances du drame
Algérien, les pieds noirs et les soldats du contingent sont capable de
rapporter objectivement sur ce qui c'est réellement passé.

Pour bien se souvenir il faut remonter au 8 Mai 1945 le jour de
l'armistice, que s'est-il passé à SETIF ce jour là, une répression
sanglante à la suite
d'un soulèvement important d'algériens, le responsable du Constantinois
fut un homme politique important de notre département, qui était sous
préfet à l'époque et en étroite collaboration avec le gouverneur
général en ALGÉRIE repris la situation en main. Je me tairai sur les
chiffres sur cette douloureuse affaire car il y en a plusieurs. (pour
que ça soit claire l'homme politique était le père du maire actuel
Monsieur Paul ALDUY qui fut maire de PERPIGNAN pendant 34 ans député,
sénateur au départ Socialiste, gaulliste et puis UDF) son fils lui a
succédé en 1994 UDF puis UMP et aujourd'hui PR ) je cite cela pour la
bonne compréhension. C'est à partir de ce jour là que commença le début
de la rébellion et la haine envers les Français et la population pied
noir. Pour en arriver au 1er Novembre 1954 qui a vu l'assassinat du
couple d'instituteurs dans les AURES. A la suite de quoi il y a eu de
nombreux faits divers, le ministre de l'intérieur de l'époque était
Monsieur MITTERAND proclama que l'ALGERIE devait rester Française ( vue
que les événements qui venaient de se produire étaient de sa
responsabilité).

Le général GILLES ( natif de MONT LOUIS) patron de toutes les unités
Parachutistes en Algérie fut chargé de rétablir l'ordre dans tout le
Constantinois dés le début de la rébellion. Ce dernier voulait faire
une pacification nette en évitant les bavures de 45. Malheureusement,
il rencontra une opposition ferme de la part du sous-préfet de BATNA.

Il s'en suivit une discussion importante, le général GILLES gifla le
représentant de l'État et le militaire au passé prestigieux fut
rapatrié sanitaire et on lui retira tout commandement.
Les événements ont pris de plus en plus une importance grandissante
sans que le pouvoir socialo-communiste prenne des décisions fermes.

Pour en arriver au massacre du 20 Aout 1955 à la mine D'EL HALIA à 20
km de PHILIPEVILLE 80 européens enfants et adultes furent égorgés.
Je cite uniquement ce que j'ai vécu en 30 mois de service. Mais Monsieur
PUJOL qui se dit pied noir où a-t-il fait son service, certainement
comme Jospin planqué dans certain service en métropole, et je voudrais
lui dire que si on avait écouté des hommes comme le général LECLERC, on
aurait évité 7 ans de guerre en Indochine et Mendes France et le
général GILLES pour l'ALGERIE là aussi nous aurions évité 8ans
d'incompréhension en trouvant une solution de compromis et qui aurait
évite le drame qu'on connu tous nos amis pieds noirs et harkis.
L'initiative de Monsieur PUJOL avec Monsieur Jean Paul ALDUY aurait du
être envisagée depuis plusieurs années. Mais à la veille d'élections,
c'est ce "foutre de la gueule" du monde. Je mets au défit Monsieur PUJOL
de me contre dire dans tout ce que j'ai écrit. Dans le département vit
l'ancien chauffeur du général GILLES.
Voilà le courrier que j'avais adressé au Journal l'INDEPENDANT de PERPIGNAN.
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


Marcel Salvan s'était présenté en son temps... Empty
MessageSujet: Re: Marcel Salvan s'était présenté en son temps...   Marcel Salvan s'était présenté en son temps... EmptyJeu 11 Déc 2008 - 23:58

Salutations Marcel, c'était une belle présentation :joker:

Un ancien du 1er RCP :cheers:
Revenir en haut Aller en bas
guy
Pro !
Pro !
guy


Marcel Salvan s'était présenté en son temps... Empty
MessageSujet: Re: Marcel Salvan s'était présenté en son temps...   Marcel Salvan s'était présenté en son temps... EmptyVen 12 Déc 2008 - 1:08

Bonjour Marcel.Salvan, c' est un plaisir à nous les plus jeunes de lire des faits que vous avez vécus et dont vous, comme d'autres anciens, êtes la mémoire d'une partie de notre histoire de France.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Marcel Salvan s'était présenté en son temps... Empty
MessageSujet: Re: Marcel Salvan s'était présenté en son temps...   Marcel Salvan s'était présenté en son temps... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Marcel Salvan s'était présenté en son temps...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES OU NOUS AVONS SERVI, NOS ALBUMS PHOTOS REGIMENTAIRES :: LES MEMBRES SE SONT PRESENTES!-
Sauter vers: