CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes

Aller en bas 
AuteurMessage
Administrateurs
Administrateurs
Administrateurs
avatar


MessageSujet: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   Dim 11 Mar 2007 - 19:13

Roger Trinquier

Né à La Baume (Hautes Alpes) le 20 mars 1908, dans une famille de paysans, Roger Trinquier fait ses études à l’école communale de son village natal où il obtient son certificat d’études en 1920. En 1925, il entre à l’école normale d’Aix en Provence et y prépare le concours d’éléve-officier de réserve auquel il est reçu en 1928. Il choisit à sa sortie « la coloniale » et prend le commandement d’une section de tirailleurs sénégalais à Fréjus. A la fin de son service, il reste dans l’armée et entre à l’école des officiers d’active de Saint Maixent d’où il sort sous-lieutenant en 1933. Affecté un temps à Toulon au 4ème R.T.S., il embarque le 11 mai 1934 à destination de l’Indochine où il rejoint Kylua, au Tonkin, à proximité immédiate de Langson. Il prend ensuite le commandement du poste de Chi Ma, à la frontière de Chine.

Roger Trinquier regagne la métropole en 1936 pour être affecté au 41ème R.M.I.C. (régiment de mitrailleurs d’infanterie coloniale) à Sarralbe (Moselle) où il y commande une compagnie jusqu’à son affectation en Chine qu’il rejoint au début d’août 1938.

En poste à la concession française de Tien-Tsin (aujourd’hui Tianjin), puis à Pékin, il rejoint Shanghaï en janvier 1940 et, capitaine, commande une compagnie du détachement de Shanghaï jusqu’au 3 janvier 1946, dans des conditions extrêmement difficiles dues à la mise en place progressive d’une administration et de troupes japonaises (excepté dans la concession française).

Il rejoint Saïgon au début de 1946 et est affecté au groupement de commandos parachutistes du commandant Ponchardier qui opère en Cochinchine. Il revient en France à l’été 1946, chargé du recrutement et de l’instruction de volontaires pour un bataillon de parachutistes coloniaux en cours de création. Il retourne en Indochine avec ce bataillon, le 2ème B.C.C.P. (bataillon colonial de commandos parachutistes), en novembre 1947 pour une affectation à Laï Thieu, refuge du 301ème régiment Vietminh, à une vingtaine de kilomètres de Saïgon. Il participe, en tant qu’adjoint au chef de bataillon, à des opérations au Cambodge et dans la plaine des Joncs. Promu commandant le 1er octobre 1948, il prend la tête du bataillon et combat au Centre-Annam et dans les environs de Saïgon. C’est là qu’il prend conscience de l’inefficacité des opérations montées par des états-majors loin du terrain et qu’il propose au général Boyer de Latour, commandant les forces au Sud-Vietnam, un changement radical de méthode pour pacifier certaines zones à forte présence Vietminh. Ses troupes occupent le terrain et y tendent des embuscades de nuit plutôt que de tenir quelques postes et de s’y réfugier la nuit pour rouvrir les routes au matin. Cette tactique se révèle très efficace et a pour résultat de rassurer les populations et de pacifier la zone de Laï Thieu. Le 12 décembre 1949, après une trentaine d’opérations aéroportées et de nombreuses opérations terrestres, le bataillon embarque sur le Pasteur et regagne la métropole.

Fin décembre 1951, il repart en Indochine au Groupement des Commandos Mixtes Aéroportés (GCMA) comme chef de l’antenne du service Action du Tonkin, puis, à partir de mai 1953 comme chef du service Action en Indochine. Il porte le combat sur les arrières lointains du Vietminh et crée des maquis dans la haute région du Tonkin et du Laos qui rassembleront plus de 30.000 hommes. C’est grâce à ces maquis que l’évacuation de Na San, en août 1953, sera menée sans pertes et que les provinces de Phong Saly et Sam Neua sont réoccupées.

Roger Trinquier rentre en France en janvier 1955 et, lieutenant-colonel, est affecté à Paris à l’état-major du général Gilles, commandant les troupes aéroportées. Il rejoint l’Algérie en août 1956 à la Base Aéroportée d’AFN, puis comme adjoint du général Massu, commandant la 10ème D.P., pendant la bataille d’Alger où il est à l’origine de la création du « dispositif de protection urbaine » D.P.U. . Après un bref séjour en métropole à la tête de l’école des troupes aéroportées, il prend, en mars 1958, le commandement du 3ème R.P.C. sur la frontière tunisienne. Membre du comité de salut public d’Alger, le 13 mai 1958, il en démissionne le 11 juin et reprend le combat à la tête de son régiment, dans le sud et en Kabylie où il capture Si Azzedine. Il participe durant le premier semestre de l’année 1959 aux opérations du plan Challe en Oranie, dans l’Orléanais et l’Ouarsenis. En juillet 1959, il prend le commandement du secteur d’El Milia dans le Constantinois en emmenant son chef d’état-major le capitaine Dabezies. Il est rappelé en France en juillet 1960 et affecté en décembre à Nice, à l’état-major du général commandant le groupe de subdivisions.

Le 26 janvier 1961, il demande sa mise à la retraite anticipée et, appelé par Moïse Tschombé, rejoint le Katanga où il ne peut rester que quelques semaines. En avril 1961, il apprend à Athènes la nouvelle de la révolte d’Alger. Revenu en France, il se consacre désormais à la réflexion et à l’écriture d’ouvrages inspirés de son expérience, tout en restant fidèle à ses compagnons d’armes : il est l’un des créateurs de l’U.N.P. (Union Nationale des Parachutistes) avec le colonel Buchoud et en est le premier président de 1963 à 1965.

Commandeur de la légion d’honneur, titulaire de 14 citations dont 10 à l’ordre de l’armée, le colonel Trinquier est l’auteur de plusieurs ouvrages :

- La guerre moderne La Table Ronde

- Le coup d’état du 13 mai Esprit Nouveau 1962

- Notre guerre au Katanga La Pensée Moderne (en coll.)

- L’Etat Nouveau Nouvelles Editions Latines

- Guerre, Subversion, Révolution Laffont

- Les Maquis d’Indochine SPL Albatros

- La Bataille pour l’élection du président de la république L’Indépendant 1965

- La Guerre Albin Michel

- Le 1er bataillon de bérets rouges, Indochine 1947-1949 Plon 1984

© Les Amis de Raoul Salan


Dernière édition par Administrateurs le Mar 6 Sep 2011 - 12:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Invité



MessageSujet: Re: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   Lun 12 Mar 2007 - 17:16

Bonjour,

Je n'ai seulement que ceux-ci :







Revenir en haut Aller en bas
Administrateurs
Administrateurs
Administrateurs
avatar


MessageSujet: Re: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   Lun 12 Mar 2007 - 17:24

Patrick est modeste ! :alien:
En effet, il possède pratiquement tous les ouvrages du colonel !
A ce sujet "la guerre moderne" traduite en plusieurs langues est un ouvrage épuisé qui se négocie au prix fort !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   Lun 12 Mar 2007 - 19:29

Tu as de la chance, dragon d'avoir bien connu ce magnifique soldat, et d'avoir ses ouvrages dédicacés !
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Invité



MessageSujet: Re: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   Mar 13 Mar 2007 - 18:05

oubli de ma part


Je suis en possession également de celui-ci :



Respectueusement
Revenir en haut Aller en bas
Philippe MULLER
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: TRINQUIER Roger colonel 3e RPC et théoricien de la guerre pshychologique, de l' Asie à l' Afrique   Mer 26 Jan 2011 - 20:48

TROUPES d'ELITE N° 111 Novembre 1987 Editions ATLAS, sous la Direction de Jean MABIRE, a écrit .

Citation :
Revenir en haut Aller en bas
sgt8
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: re-roger Trinquier- de l'Asie à l'Afrique   Jeu 27 Jan 2011 - 14:41

A noter bien sûr pour ceux qui ne la saurait pas encore.

Le colonel trinquier et le colonel buchoud (dont il est question dans un autre post) sont les fondateurs de l'UNP et cela en 1963.

sgt8
Revenir en haut Aller en bas
sgt8
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: re roger TRINQUIER   Jeu 27 Jan 2011 - 14:44


Excusez moi, rectification, ils sont fondateurs de L'Union Nationale des Parachutistes 1963

sgt8
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   Jeu 27 Jan 2011 - 15:06

En 1630??
Je ne savais pas qu'il y avait des Paras au temps de Richelieu !!!Merci pour le gag sgt8 :
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
RGP
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   Mar 27 Déc 2011 - 22:57

Il est fait référence à notre glorieux camarade qui a commandé le 3ème RPC!
Lu sur AGORA VOX

Petraeus, qui se réclame de l'expert français de la guerre d'AlgérieTrinquier, sait très bien ce que ça signifie : le stratège français en avait donné la recette : "Roger Trinquier, éminent expert en contre-insurrection français, propose dans son livre Modern Warfare : A French View of Counterinsurgency (1961) trois principes simples de contre-insurrection :

1. séparer la guérilla de la population qui la soutient ;

2. occuper les zones à partir de laquelle opérait la guérilla auparavant, les rendre dangereuses pour elle et monter le peuple contre la guérilla ;

3. coordonner les actions sur une zone étendue et sur une période suffisamment longue pour que la guérilla se voie refuser l’accès aux centres de population qui pourraient la soutenir.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   Mar 5 Fév 2013 - 19:40

Colonel Roger TRINQUIER
Un des rares doctrinaires français de la guerre subversive. Ancien des GCMA (Groupement de Commando Mixte Aéroporté) en Indochine, il a conduit et organisé plusieurs missions et opérations subversives à l'intérieur des zones contrôlées par le Vietminh.
En Algérie il s'est beaucoup impliqué dans les opérations de guerre psychologique.











Les principaux traits de sa personnalité étaient :

·        Un solide bon sens
·        Une conviction profonde de la valeur absolue d'un ordre Traditionnel
se traduisant par des certitudes tranquilles qui lui donnaient
une grande confiance en lui-même

·        Le sens des solutions simples

·        Un caractère trempé

Après un premier séjour en Indochine, il en fit un second en Chine dans le milieu militaire très particulier des concessions internationales à Pékin, puis à Changhaï. Il en retira une bonne connaissance des Asiatiques.











Revenir en haut Aller en bas
RGP
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   Mar 5 Fév 2013 - 23:02

Merci Bertrand
Beau travail
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   Sam 9 Fév 2013 - 11:06




La Bataille d'Alger

Le Colonel Trinquier en fut l'une des figures marquantes.

Aux ordres du Général Massu, son réalisme et son aptitude aux
solutions simples firent la preuve de son efficacité.
Pour empêcher que les Terroriste ne puissent " se noyer "
dans la population, et s’inspirant de l’organisation de la
Défense Passive, il créa
" le Dispositif de Protection Urbaine " ( DPU ) se long lequel
la ville d’Alger était compartimentée sous une forme
pyramidale avec, à chaque niveau un responsable mis dans
l’obligation de déclarer immédiatement toute présence
insolite dans ses limites de responsabilité. Ce système,
combiné avec un recensement minutieux et des contrôles
effectués par l’Armée, permit de débusquer les Terroristes.




3éme Régiment de Parachutiste Coloniaux. Colonel TRINQUIER
Opération zone de DJELFA ,..7 juillet 1958


Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   Dim 10 Fév 2013 - 23:13


Merci Robert, c'est celui que je préfère
Revenir en haut Aller en bas
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   Sam 2 Mar 2013 - 20:51

1970, le colonel Trinqier revient lors d'une émission de télévision sur la Bataille d'ALGER avec YACEF Saadi (réalisateur du film) - Colonel Roger TRINQUIER, Olivier TODD - Le film présente exactement la bataille / il montre les actions de l'armée française mais aussi les tortures - Y. je n'ai pas voulu faire un film à sens unique mais poser les deux adversaires en présence. Le seul héros du film est le peuple. - T. - la torture sera employée dans toutes les guerres subversives. - Y. - le problème de la violence. - J. ce film peut-il heurter les pieds noirs en France ? - T. - je ne pense pas. Mais les convictions personnelles entrent en jeu. - Y. Le peuple algérien a bien reçu ce film. - J. - Vous ne vous êtes pas vus depuis 13 ans, si vous deviez vous dire une seule chose que diriez vous ?




Yacef Saadi qui avoue après la Bataille d'Alger avoir tronqué sa mitraillette contre une camera, fut nettement dominé pour la 2e fois par la colonel Trinquier.

l'argumentaire de Yacef Saadi est faible, il apparait en position de dominé, il assène des banalités, pourquoi accepter sans broncher que les français ne doivent pas être "vexés", quel euphémisme!!!quelle impropre terminologie!! Oui il faut qu'ils regardent la vérité, leur vérité en face même et surtout si elle est blessante.C'est l'algérien qui est vexé d'être si mal représenté et il doit montrer combien le rôle des français a été inique




Cliquez sur le lien ici pour voir la vidéo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes   

Revenir en haut Aller en bas
 
TRINQUIER Roger - Colonel - 1963-1965 1er président Union Nationale des Parachutistes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: