CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Au cimetière du centre de Nanterre, une poignée de bénévoles rend hommage au caporal Rémi Scrive, tué il y a près de 50 ans. mort le 11 octobre 1970 à Bedo, au Tchad lors d'une embuscade avec 11 autres parachutistes marines…

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


Au cimetière du centre de Nanterre, une poignée de bénévoles rend hommage au caporal Rémi Scrive, tué il y a près de 50 ans. mort le 11 octobre 1970 à Bedo, au Tchad lors d'une embuscade avec 11 autres parachutistes marines…  Empty
MessageSujet: Au cimetière du centre de Nanterre, une poignée de bénévoles rend hommage au caporal Rémi Scrive, tué il y a près de 50 ans. mort le 11 octobre 1970 à Bedo, au Tchad lors d'une embuscade avec 11 autres parachutistes marines…    Au cimetière du centre de Nanterre, une poignée de bénévoles rend hommage au caporal Rémi Scrive, tué il y a près de 50 ans. mort le 11 octobre 1970 à Bedo, au Tchad lors d'une embuscade avec 11 autres parachutistes marines…  EmptyMar 5 Nov 2019 - 12:02

Hauts-de-Seine : ils entretiennent la mémoire des soldats tués loin de chez eux

Ce lundi, le Souvenir français a rendu hommage à Nanterre à un caporal tué en opération extérieure en 1970 au Tchad.


Au cimetière du centre de Nanterre, une poignée de bénévoles rend hommage au caporal Rémi Scrive, tué il y a près de 50 ans. mort le 11 octobre 1970 à Bedo, au Tchad lors d'une embuscade avec 11 autres parachutistes marines…  WYQQM5C4L3OFYNDILPOPSVBYNU Nanterre, ce lundi. Au cimetière du centre de Nanterre, une poignée de bénévoles rend hommage au caporal Rémi Scrive, tué il y a près de 50 ans. LP/Amanda Breuer Rivera


Par Amanda Breuer Rivera
Le 4 novembre 2019 à 20h39, modifié le 4 novembre 2019 à 20h54

Malgré les petites averses d'automne, un petit groupe de huit personnes s'est retrouvé, ce lundi après-midi, au cimetière du centre de Nanterre autour de la tombe d'un soldat « mort pour la France » qu'ils n'ont pas connu. Une évidence, pourtant, pour ces membres du Souvenir français - une association chargée de l'entretien des tombes et de la mémoire des soldats morts pour la France.d-père était un grand mutilé de la guerre de 14-18, confie Daniel, casquette sur la tête et membre du comité de Rueil-Malmaison. Le devoir de mémoire c'est quelque chose que je pratique depuis longtemps, pour lui et pour tous les autres. »

« Rémi Scrive, parachutiste, est né en 1951, déclame Claude Guy, délégué général départemental de l'association. Il est mort le 11 octobre 1970 à Bedo, au Tchad lors d'une embuscade avec 11 autres parachutistes marines… »

«On est considéré comme des ringards»


Têtes baissées, habillés de noirs, tous écoutent les circonstances de sa mort. Il n'avait que 19 ans. À travers cet hommage, le délégué glisse quelques mots sur ces 549 soldats « morts pour défendre la liberté et la démocratie » en opérations extérieures depuis 1962. Avec une évocation du dernier d'entre eux, Ronan Pointeau, tombé il y a quelques jours au Mali.

Ce sont ces militaires morts en « Opex » que le Souvenir français entend saluer à travers cette série d'hommages rendus, ces derniers jours, sur près de 400 tombes dans toute la France. Des combattants dont l'association estime que la mémoire n'est pas assez entretenue.

Au cimetière du centre de Nanterre, une poignée de bénévoles rend hommage au caporal Rémi Scrive, tué il y a près de 50 ans. mort le 11 octobre 1970 à Bedo, au Tchad lors d'une embuscade avec 11 autres parachutistes marines…  QNJFBGLZQ5VI75BS3EIADJZOBELP/Amanda Breuer Rivera  
« Les gens s'en foutent, lâche, amer, Jean, un ancien mobilisé. Autant on respecte tous les morts de 39-45 mais pas ceux des guerres suivantes, c'est dur… Et on est considéré comme des ringards quand on fait la quête (NDLR : pour entretenir les tombes). »

Interventions dans les établissements scolaires et géolocalisation des sépultures


Malgré la musique d'un enterrement à quelques mètres de là ainsi que le brouhaha incessant d'un chantier, une minute de silence est respectée et la Marseillaise est finalement chantée à mi-voix. Une façon de maintenir la tradition malgré le changement de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
 
Au cimetière du centre de Nanterre, une poignée de bénévoles rend hommage au caporal Rémi Scrive, tué il y a près de 50 ans. mort le 11 octobre 1970 à Bedo, au Tchad lors d'une embuscade avec 11 autres parachutistes marines…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Centre de beauté Valmy
» centre de nappe
» Craquage séjour Londres MAC + Divers !
» le 28 octobre
» Ldoll 6 & 7 octobre 2012 (Lyon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: LES PARACHUTISTES MORTS AU "CHAMP D'HONNEUR"-
Sauter vers: