CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Hommage à nos camarades du 3ème RPC oct 1957 égouts de Miliana

Aller en bas 
AuteurMessage
cpa
confirmé
confirmé
cpa


Hommage à nos camarades du 3ème RPC oct 1957 égouts de Miliana Empty
MessageSujet: Hommage à nos camarades du 3ème RPC oct 1957 égouts de Miliana   Hommage à nos camarades du 3ème RPC oct 1957 égouts de Miliana EmptyMar 8 Oct 2019 - 12:41

Hommage à nos camarades du 3ème RPC oct 1957
Source : Les égouts de MILIANA


JUNKER a écrit:
Les premiers gars engagés dans la grotte sont reçus par une violente fusillade, les premiers paras sont touchés mortellement, il faudra déloger les fells mètre par mètre au corps à corps, dans cette immense grotte. D'autres grottes plus petites servent de protection ou les fells sont retranchés.

L'Escadron participe au combat; des jets de grenades se succèdent, mais les paras sont bloqués dans l'entrée sans pouvoir faire un pas de plus. La bagarre dans les ténèbres n'est pas à l'avantage de nos gars.
Pour faire plus de poids, un para suspendu au dessus de la grotte par une corde, tient dans sa main un paquet de grenades attachées entre elles. Il se laisse glisser jusqu'à l'ouverture, pendant que plusieurs paras se tiennent sur une petite plate forme juste au dessous et attendent que le gars balance ses grenades dans l'ouverture.
Mais après avoir dégoupillé une grenade, il fait un mouvement de balancier pour lâcher son paquet de grenades qui lui échappe soudain et vient tomber au pieds des paras de la plate- forme.
L'explosion des grenades a déchiqueté ceux qui n'ont pas eu le temps de se mettre à l'abri! C'est terrible!

Des lances-flamme sont mis en action par une autre unité mais sans résultat, ils seront délogés par des actes de bravoure de nos gars et éliminés, mais à quel prix!
16 rebelles tués un seul prisonnier. Chez nous les pertes sont sévères 7 paras sont morts et 6 blessés plus ou moins gravement.
Les corps des fells seront remontés et exposés sur la place publique afin que tous puissent les voir et reconnaitre, et constater à quel point leur ville était pourrie.
La mort du chef de la bande délie les langues et quarante-huit heures après, toute l’infrastructure politico-militaire est muselée, soit environ une centaine de personnes .

Les reporters de l’Écho d'Alger sont là pour assister à la levée des corps de nos pauvres paras.

Une anecdote: le PC du colonel commandant le secteur et son terrain de tennis était juste au-dessus du souterrain.
Miliana en deuil a rendu un pieux hommage à nos camarades du 3e R.P.C tombés au cours des combats qui ont permis l'anéantissement de la bande d'Abdelazis.

Des gerbes officielles et anonymes aussi, recouvrent les sept cercueils drapés dans les plis d'un drapeau. De chaque côté, figés, le visage fermé, des parachutistes, mitraillette à la hanche, montent la garde.
Il y a un défilé mais pas de musique. Lentement, de leur pas décontracté, l'arme à la bretelle, en blocs compacts, les compagnies du régiment sont passées une dernière fois devant les cercueils.
Et tous, dans nos tenues camouflées, nous avons chanté à pleine voix, le regard dur et les yeux fixés droit devant, virilement: « Paras Bigeard...Il faut souffrir... Savoir mourir...Sur le chemin de la victoire... ».

A Miliana, les habitants de la ville se souviendront longtemps de nous, les paras du 3e R.P.C. Et de nos morts et de nos blessés.
Revenir en haut Aller en bas
 
Hommage à nos camarades du 3ème RPC oct 1957 égouts de Miliana
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hommage aux retraités
» Hommage à Jacke Mac Niece & Reed Pelfrey
» recherche camarades du cours de BE Fourrier du 15/03 au 15/06/1966
» Hommage à la Légion Tchèque Nazdar
» [ ÉCOLE DES PUPILLES ] Ecole Courbet à Marseille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: LES PARACHUTISTES MORTS AU "CHAMP D'HONNEUR" :: Les Parachutistes morts au "Champ d'Honneur" en AFN-
Sauter vers: