CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez
 

 Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé

Aller en bas 
AuteurMessage
Pérignon
Expert
Expert
Pérignon


Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé Empty
MessageSujet: Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé   Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé EmptyVen 28 Déc 2018 - 15:55

Citation :
Le lendemain de Noël fut une bien triste journée à Figeac.
Les obsèques du général Jean Singland ont été célébrées ce mercredi 26 décembre, à l'église du Puy, en présence d'une assistance nombreuse et des personnalités civiles et militaires du département.
La disparition du plus haut dignitaire lotois de la Légion d'honneur élevé au rang de Grand Officier, également promu Commandeur dans l'Ordre national du mérite, a suscité en effet une vive émotion.
Le maire de Figeac, André Mellinger, était notamment présent pour saluer la mémoire de cette figure de la ville qu'il connaissait bien.


Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé 20181212

Son ami, le général Henri Szwed lui a rendu un vibrant hommage, saluant une vie et une carrière exceptionnelles au service de la France. «Le 20 décembre 2018, une flamme s'est éteinte. Une flamme qui était apparue, voici quelque 90 ans, c'est-à-dire peu de temps après la grande Flamme qui brûle depuis sous l'Arc de triomphe», a-t-il souligné.

Né à Decazeville le 20 avril 1929, Jean Singland était l'un des derniers héros des combats de Dien Bien Phu en 1954. Un héros très discret qui s'était installé à la retraite en 1983 à Figeac, «un havre de paix après une vie sur le front».
Dans son discours, Henri Szwed a rappelé l'engagement exemplaire du jeune officier Singland qui avait choisi de rejoindre le corps des parachutistes et de partir au combat en Indochine.

«En 1950, le voilà donc affecté à la Direction de la santé militaire du Tonkin, où sa mission principale consiste à maintenir la liaison avec les médecins des forces en présence et à résoudre leurs difficultés de déplacement sur ce théâtre d'opérations (…). Au bout de deux ans et demi, de retour à Decazeville, le lieutenant Singland demande aussitôt à repartir dans une guerre qui s'enlise, et qu'il va faire cette fois en première ligne.» Il s'illustre dans la bataille tristement célèbre de Dien Bien Phu où il est gravement blessé par des éclats d'obus.

«Durant ces combats en Indochine, le lieutenant Singland est cité pour sa bravoure et ses qualités de chef à trois reprises, symbolisées par la palme et les deux étoiles sur sa Croix de guerre des TOE (théâtres d'opérations extérieures) ; à l'âge de 25 ans à peine, il est nommé Chevalier dans l'Ordre de la Légion d'honneur», a rappelé Henri Szwed. Prisonnier dans un camp vietminh, l'officier Singland fait partie des 17 survivants à rentrer en France sur les 103 membres de sa compagnie.

Mais déjà une autre guerre s'engage, a repris Henri Szwed. «Jean Singland est engagé à trois reprises en Algérie pour faire face à une autre forme d'aliénation de l'homme, le terrorisme. Blessé plusieurs fois, il sera cité au niveau de sa brigade avec attribution de la Croix de la valeur militaire (…). En 1958, il est muté au 11e Choc, unité opérationnelle dépendant du Service de documentation extérieure et de contre-espionnage – le SDECE, qui deviendra la DGSE au début des années 1980. Lors de cette affectation, après presque dix ans de combat, il prend enfin le temps de fonder une famille en rencontrant Gladys Coget, étudiante en droit à Perpignan. Mariés le 3 juillet 1960 à l'abbaye de Serrabone sur les contreforts du Canigou, leur famille va s'étoffer au fil des années avec trois fils, neuf petits-enfants et un arrière-petit-fils.» Le général Singland terminera son impressionnante carrière militaire à la tête du contre-espionnage des services secrets.

https://www.ladepeche.fr/article/2018/12/28/2931747-general-jean-singland-heros-tres-discret-est-alle.html?fbclid=IwAR2Dq6LmmXuvjfAwZNzhHuMntH4jgVU2oB0yX5aUZhfCCk2olaIndNbPdV4
Revenir en haut Aller en bas
Charly71
Pro !
Pro !
avatar


Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé Empty
MessageSujet: Re: Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé   Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé EmptySam 29 Déc 2018 - 8:30

Oui , un "grand" qui part.
Paix à son âmes et que saint Michel l'accueil auprès de lui.
Condoléances mon général.
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
FOUQUET66


Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé Empty
MessageSujet: Re: Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé   Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé EmptySam 29 Déc 2018 - 18:01

Encore un "grand" qui nous quitte.
Qu'il repose en paix et que saint Michel l'accueille auprès de lui.
Sincères condoléances à sa famille et à ses proches.mon général.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé Empty
MessageSujet: Re: Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé   Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé EmptyDim 30 Déc 2018 - 12:29

Mon général, que St MICHEL vous reçoive!
Nos condoléances à votre famille et à vos proches!

Je l'avais rencontré le 14 juillet 2007, à Cahors!
Il m'avait fait l'honneur d'être présent sur la photo de la "famille des parachutistes" que j'avais rassemblé après le défilé.
Étaient entre autres présents: une section du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes et des anciens du département du Lot.
Je vais recherché la photo...
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
Pérignon


Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé Empty
MessageSujet: Re: Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé   Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé EmptyDim 30 Déc 2018 - 14:54

Claude MILLET a écrit:
Je l'avais rencontré le 14 juillet 2007, à Cahors!

Et le 8 juin 2016 pour l'hommage aux Morts pour la France en Indochine :  

http://www.chemin-de-memoire-parachutistes.org/t18000-jean-singland-lieutenant-parachut-en-renfort-sur-dien-bien-phu-en-1954?highlight=singland
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé Empty
MessageSujet: Re: Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé   Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé EmptyMar 1 Jan 2019 - 12:06

Merci Alain, j'ai des richesses que j'ignore!




Citation :
Merci RC4 pour ce complément d'informations et pour la photo.
Merci également à RIVOIL qui m'a permis d'en savoir un peu plus sur le général Jean Singlant.

J'ai eu le plaisir de le rencontrer à nouveau en cette journée du 8 juin 2016 d'hommage aux morts pour la France en Indochine
.
Nous nous sommes retrouvé après la cérémonie officielle au cimetière de Cahors devant la stèle des morts en Indochine et d'AFN.
Comme l'a précisé le général au cours de son hommage: "nous sommes retrouvés entre amis et ça vaut toutes cérémonies officielles".
J'ai capturé cette prise de parole, je ne manquerais pas de vous la faire partager.


Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé 05-img10


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé Empty
MessageSujet: Re: Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé   Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Général Jean Singland : un héros très discret s'en est allé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Saint-Jean-de-la-Neuville
» recherche des infos sur un certain Jean Ceux
» Décès du membre Jean Triekels !
» Jean-François - Régis : 16 juin

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES :: LE DERNIER SAUT SUR LA GRANDE "DZ"-
Répondre au sujetSauter vers: