CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Mémoire du sergent Guy Rahal, décédé en 1953

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
JiPe38
enregistré
enregistré
JiPe38


MessageSujet: Re: Mémoire du sergent Guy Rahal, décédé en 1953   Sam 9 Fév 2019 - 19:00

J'ai reçu le dossier de la "Division des archives des victimes des conflits contemporains".

Je cite le "rapport circonstancié" du lieutenant Brandon qui commandait la 2eme compagnie du 1er BEP.

Le 20 avril 1953 vers 16 heures, au cours d'une forte embuscade rebelle, près de X. Sau (Secteur Ninh Hoa, Centre Viet Nam, zone sud), le sergent RAHAL Guy, Mle 71.984, a été grièvement blessé par balle au thorax et au foie.

Evacué de suite sur l'HM Lt Maziere à Nah Trang, il est décédé suite de ses blessures le 21 avril 1963 à 02 heures 15.

Le décès du sergent RAHAL est IMPUTABLE AU SERVICE.


Le médecin commandant AUGEY de l'hôpital de Nha Trang note, entre autres détails clinique qu'il constate deux blessures par balle à son arrivée, "malade moyennement choqué, pouls 100, T.A. 12/7". Il l'opère immédiatement. Le foie est sévèrement touché ainsi que le diaphragme. Le chirurgien doit enlever le lobe droit du foie et une partie du lobe gauche. Il a des difficultés à suturer le diaphragme. Il écrit que le malade décède trois heures après la fin de l'opération à 2 heures 35.

Une fiche d'états de service jointe au dossier indique, entre autres :

- E.V. pour 5 ans au titre L.E. à l'Int. Mil. de Marseille le 16/3/50 à c. du 6/3/50.
- Emb. à Marseille le 25/3/50. Deb. à Oran le 27/3/50.
- Dirigé sur 1er REI le 28/3/50. Arr. au corps et aff. CP3 le dj.aff. 3eme BEP p/cdu 12/4/50.
- Aff. 11eme cie p/c du 16/4/50. Aff. REO-C/21
- Dir. sur Oran le 4/9/50.
- Emb. à Oran sur s/s Pasteur le 8/9/50. Deb. à Haïphong le 26/9/50. Rejoint le 1er BEP à Hanoï le 29/9/50.
- Aff. 2eme cie p/c du 25/9/50.
- Le 1er BEP est dissous à la date du 31/12/50. La compagnie de marche du 1er BEP est créée le 1/1/51.
- La compagnie de marche du 1er BEP est dissoute et devient la 1ere compagnie du 1er BEP le 28/2/51
- Nommé caporal p/c du 1/5/51.
- Cassé de son grade et remis leg. de 2eme cl. p/c du 1/9/51 (sanction signée du général)
- Muté 2eme compagnie p/c du 1/10/51
- Nommé caporal p/c du 1/2/52.
- Nommé caporal chef p/c du 1/5/52
- 1ere et 2eme prolongations de séjour de 6 mois chacune autorisées par NdS du 9/9/52.
- Nouvelle date de rapatriement le 24/9/53.
- Etant en service en Indochine, déclaré titulaire du CAT 1 .../... moyenne 12/20.
- Classé en échelle n° 2 à compter du 1/11/52.
- Nommé sergent p/c du 1/1/53.
- Décédé suite blessure de guerre à l'H.M. de Nha Trang le 21/4/53.
- RDC 1er BEP le 22/4/53.


A la rubrique Blessures :

- Blessé par éclats de grenade à la poitrine le 24/1/52 à la carrière de DONG BEN (RC6, Tonkin).
- Blessé par éclat de mortier à la hanche gauche le 31/1/53 au poste de DEC MANG (reg. d'ANKHE plateaux montagnards).


A la rubrique décorations :

- Croix de guerre T.O.E. avec une palme, une étoile d'argent, une étoile de bronze
- Med. col. avec agrafe O.E. brev. n° 322.942


Citations :

- 1 citation à l'ordre de l'armée (JO N° 77 des 30 et 31/1/53).
- 1 citation à l'ordre de la brigade (OG N° 363 du Gal de C.A. et cdt les FTVN du 10/3/52.
- 1 citation à l'ordre de la division (OG N° 128 du Gal de C.A. et cdt les FTVN du 21/3/52.


Etabli et signé le 25/4/1953 par le lieutenant BRANDON cdt. la 2eme cie du 1er BEP.

Je reprends chronologiquement cet état de service. Guy fait ses classes en Algérie d'avril à août 1950. Il rejoint le 1er BEP à Hanoï le 29/9/50. Une semaine plus tard, le 8/10/50, le 1er BEP saute sur That Khe, et sera décimé dans les jours suivants au cours de la dramatique retraite de la RC4. Selon toute vraisemblance Guy, tout frais arrivé au bataillon, n'a pas sauté sur That Khe, restant à la base à Hanoï. Il vit donc à distance la fin tragique de son unité, sa dissolution, sa reconstitution. Nommé caporal en mai 51, il est cassé de son grade en septembre. Muté dans une autre compagnie, il est blessé en janvier 52, à nouveau nommé caporal en février 52, caporal chef en mai 52. En septembre 52, il prolonge son séjour en Indochine d'un an. Il est nommé sergent en janvier 53, à nouveau blessé en janvier 53.
Il est mortellement blessé le 20 avril 53 lors de l'opération "Atlas", le 1er BEP étant envoyé pour nettoyer la cuvette de Da Ban, base d'un régiment Viet Minh. Selon toute vraisemblance, le régiment en question, obéissant aux directives du Gal GIAP, refuse le combat, face à des unités d'élite, et se dérobe vers la zone montagneuse, laissant une section en arrière garde qui monte une embuscade à l'entrée de la cuvette, à Xon Sau, sur un terrain bien préparé. Ces Viet Minh, se sachant probablement sacrifiés, ont causé des pertes importantes aux assaillants, avant de succomber sous le nombre. Très probablement, l'état major a dû constater que son opération de nettoyage n'était qu'un coup d'épée dans l'eau et le régiment Viet a dû reprendre assez vite ses positions. Guy et certains de ses camarades ont laissé leur vie dans cet combat inutile. J'ai une pensée pour eux, ainsi que pour les combattants Viet Minh qui se sont sacrifiés ce jour là pour permettre à leur régiment de se mettre à l'abri.

Revenir en haut Aller en bas
le 6
Pro !
Pro !
le 6


MessageSujet: Re: Mémoire du sergent Guy Rahal, décédé en 1953   Sam 9 Fév 2019 - 21:30

Merci pour la reprise chronologique !

Vu les pertes incessantes parmi le CEFEO, les rafistolages entre les compagnies allaient bon train , hélas ...

Le plus important, à partir de 53-54 était d'essayer de sauver sa peau, ou bien de tomber avec les honneurs en faisant le plus de dégats possible chez les communistes ...

Lors de ce conflit asiatique, combien de sections de toutes sortes ont été déposées sur " l'hotel du sacrifice" afin de protéger une retraite urgente d'un plus grand nombre ... Il me semble que sur la trentaine de récits que j'ai pu lire , tous font état de ce genre d'action ...

Combiens de combats inutiles , décidés dans l'urgence, usants du sang versé suite à des ordres  illogiques...( ex. la mésentente chronique parmi l'état major de DBP ... et ailleurs aussi...)

Pour en revenir à Guy, héros il à été, et l'honneur de servir, il a confirmé ... Une courte vie, mais inoubliablement bien remplie !

ainsi que pour les combattants Viet Minh qui se sont sacrifiés ce jour là pour permettre à leur régiment de se mettre à l'abri. :::  Là , je suis beaucoup moins sur du volontariat d'office parmi ces viets ... souvent " convaincus" par des représailles terribles sur leurs familles ...

Merci pour ce partage et cette recherche bien aboutie .
Revenir en haut Aller en bas
 
Mémoire du sergent Guy Rahal, décédé en 1953
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La ville érige une stèle à la mémoire du sergent Johann
» Mémoire de master littérature sur les bibliothèques
» Le dépistage de maladies génétiques rares : sujet de mémoire orthophonique
» Ministère de la culture - Mémoire
» trop de mémoire tue le mémoire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: HONNEUR à nos Régiments et Unités dissous :: 1er REP dissous 30avril 1961 en Algérie - Putsch en avril 1961-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: