CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Harkis: première condamnation de l'Etat

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Harkis: première condamnation de l'Etat   Ven 5 Oct 2018 - 18:04


Harkis: première condamnation de l'Etat

Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 03/10/2018 à 16:38 Publié le 03/10/2018 à 16:03


Le Conseil d'Etat a pour la première fois condamné l'Etat à indemniser un fils de harki pour les conditions de vie "indignes" réservées aux supplétifs de l'armée française en Algérie à leur arrivée en France, selon une décision transmise aujourd'hui.

» LIRE AUSSI - Harkis : une enveloppe de 40 millions sur quatre ans

"La responsabilité pour faute de l'État doit être engagée à raison des conditions de vie indignes réservées à l'intéressé entre sa naissance en 1963" dans le camp de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) "et son départ du camp de Bias en 1975", a indiqué la plus haute juridiction administrative, condamnant l'Etat à verser 15.000 euros au plaignant "en réparation des préjudices matériels et moraux". C'est la première fois que la plus haute juridiction administrative, saisie d'une demande de réparation liée à l'accueil des harkis en France, reconnaît l'Etat responsable et le condamne à verser une indemnisation, a-t-on indiqué au Conseil d'Etat.

Le requérant était né au camp "Joffre" de transit et de reclassement des anciens supplétifs de l'armée française en Algérie, situé à Rivesaltes dans les Pyrénées-Orientales, avant d'être transféré en 1964 au camp de Bias dans le Lot-et-Garonne, où il a vécu jusqu'en 1975. Dans ces camps, les conditions de vie ont entraîné chez le plaignant "des séquelles" qui ont "exigé un accompagnement médico-psycho-social" et "ont aussi fait obstacle à son apprentissage du français", précise le Conseil d'Etat. La haute juridiction ne s'est en revanche pas prononcée sur le préjudice lié, selon le requérant, à l'absence de rapatriement des harkis et de leurs familles après la signature des accords d'Evian du 19 mars 1962, qui ont mis fin à la guerre d'Algérie. "Conformément à sa jurisprudence, le juge ne contrôle pas (...) les actes qui se rattachent à l'action du gouvernement dans la conduite des relations internationales et leurs éventuelles conséquences", précise la juridiction.

Cette décision intervient après la reconnaissance, le 13 septembre, de l'enlèvement et de la mort aux mains de l'armée française de l'opposant communiste Maurice Audin pendant la guerre d'Algérie, et l'annonce fin septembre d'un "plan harkis" de 40 millions d'euros sur quatre ans, destinée notamment à revaloriser les pensions des anciens combattants. Sur les quelque 150.000 Algériens recrutés par l'armée française comme auxiliaires durant la guerre d'Algérie, environ 60.000 ont pu rejoindre la métropole dans des conditions précaires. Les autres ont été livrés à leur sort en Algérie où le nouveau régime les considérait comme des traîtres.


Le Figaro.fr avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
Charly71
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: Harkis: première condamnation de l'Etat   Sam 6 Oct 2018 - 8:33

Enfin !!!!!
Merci Claude
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Harkis: première condamnation de l'Etat   Lun 8 Oct 2018 - 15:16

Claude Millet a écrit:

Harkis: première condamnation de l'Etat    

Enfin !!ce n'est pas trop tôt!!!!!
Merci Claude
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harkis: première condamnation de l'Etat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harkis: première condamnation de l'Etat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962 :: LES HARKIS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: