CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  DEUIL Steeve Cocol, brigadier-chef du 1er régiment des hussards parachutistes de Tarbes est mort vendredi 18 juin 2010. Le même jour que l’altercation entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech…

Aller en bas 
AuteurMessage
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: DEUIL Steeve Cocol, brigadier-chef du 1er régiment des hussards parachutistes de Tarbes est mort vendredi 18 juin 2010. Le même jour que l’altercation entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech…    Ven 22 Juin 2018 - 20:49

La Coupe du monde dans nos vies, épisode 8. L'histoire de Steeve, soldat français mort dans l'indifférence pendant la grève de Knysna

DEUIL Steeve Cocol, brigadier-chef du 1er régiment des hussards parachutistes de Tarbes est mort vendredi 18 juin 2010. Le même jour que l’altercation entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech…

Helene Sergent
Publié le 21/06/18 à 10h05 — Mis à jour le 21/06/18 à 10h05




Le corps de Steeve a été rapatrié de Kaboul le 22 juin 2010. En France, le fiasco de Knysna occupe tout l'espace médiatique. — JOEL SAGET / AFP

  • Steeve Cocol était le 44e soldat français tué dans le cadre de sa mission en Afghanistan.
  • A l’époque, son décès passe inaperçu dans les médias alors focalisés sur la «grève» des joueurs de l’équipe de France.
  • Dix ans après, ses proches reviennent sur la collision entre ces deux événements qui ont bouleversé leur vie.

Nous sommes tous un peu la Coupe du monde. Qu’on adore ou qu’on déteste le foot, qu’on le suive régulièrement ou une fois tous les quatre ans, qu’on soit né un soir de juillet 1998 ou trente ans avant, nous avons tous une expérience singulière et collective liée à la Coupe du monde. Durant tout le Mondial en Russie, 20 Minutes vous propose de l’explorer chaque jour à travers des témoignages, des interviews, des anecdotes, des jeux, des reportages ou des portraits. Parce que la Coupe du monde, c’est bien plus que juste du foot
Aujourd’hui : Comment le fiasco de Knysna a volé mon deuil
« Ma mère a reçu un appel vers minuit, on lui a dit que Steeve était touché et qu’il était décédé. Elle n’a pas voulu me le dire tout de suite mais j’avais compris. On m’a annoncé sa mort le lendemain matin et on m’a emmené chez ma tante. On regardait les infos tout le temps et y’avait rien sur Steeve. Juste le bandeau BFMTV : « Un soldat français tué en Afghanistan ». Ils diffusaient l’édition spéciale sur les joueurs de l’équipe de France en Afrique du Sud, ils parlaient de rien d’autre, ils parlaient que de ça ».
Soukeyna a 10 ans. Ce samedi 19 juin 2010, L’Equipe affiche sur sa une – désormais célèbre - les mots violents, attribués à Nicolas Anelka. L’essoreuse médiatique s’empare de ce qui va devenir une affaire d’État. La fillette, elle, vit un autre bouleversement. A des milliers de kilomètres de l’hôtel luxueux de Knysna où résident les Bleus pendant cette Coupe du monde, le compagnon de sa mère qui partage leur vie depuis un an et demi, devient le 44e soldat français tué en Afghanistan. Brigadier-chef du Ier régiment de hussards parachutistes de Tarbes, Steeve Cocol a été victime la veille d’un tir d’artillerie des Talibans. Il n’y aura ni hommage national aux Invalides retransmis en direct, ni parade politique. Le foot a tout aspiré.
La presse du monde entier avait relaté la - FRANCK FIFE / AFP
la suite avec 2 vidéos
https://www.20minutes.fr/sport/coupe_du_monde_2018/2292271-20180621-coupe-monde-vies-episode-8-histoire-steeve-soldat-francais-mort-indifference-pendant-greve-knysna

_________________
« A la Grèce, nous devons surtout notre raison logique. A Rome, nos maximes de droit et de gouvernement. Mais à l'Evangile nous devons notre idée même de l'homme. Si nous renions l'Evangile, nous sommes perdus. » Maréchal de Lattre de Tassigny (mort le 11 janvier 1952).
Revenir en haut Aller en bas
Michel CAVET
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DEUIL Steeve Cocol, brigadier-chef du 1er régiment des hussards parachutistes de Tarbes est mort vendredi 18 juin 2010. Le même jour que l’altercation entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech…    Sam 23 Juin 2018 - 9:15

Repose en paix Seeve Cocol

On ravive certainement cette plaie, Fombecto, merci de ce rappel qui met en évidence le décalage entre le respect qui est dû à nos militaires et à fortiori à nos morts, et cette débilité footeuse, indifférente, profiteuse pourrit le pays.

======================
Panem et circenses:  on y est !


Définition de Wikipédia ==>>
Panem et circenses (littéralement « pain et jeux du cirque », souvent traduite par « Du pain et des jeux ») est une expression latine utilisée dans la Rome antique pour dénoncer l'usage délibéré fait par les empereurs romains de distributions de pain et d'organisation de jeux dans le but de flatter le peuple afin de s'attirer la bienveillance de l'opinion populaire (politique d'évergétisme)1. L'expression est tirée de la Satire X du poète latin Juvénal, qui lui donne un sens satirique et péjoratif.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papysauvage.fr/index.html
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: DEUIL Steeve Cocol, brigadier-chef du 1er régiment des hussards parachutistes de Tarbes est mort vendredi 18 juin 2010. Le même jour que l’altercation entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech…    Sam 23 Juin 2018 - 9:16

Il y a aujourd'hui huit ans :

Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: DEUIL Steeve Cocol, brigadier-chef du 1er régiment des hussards parachutistes de Tarbes est mort vendredi 18 juin 2010. Le même jour que l’altercation entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech…    Sam 23 Juin 2018 - 20:26

Encore pendant cette coupe 2018, le foot aspire tout...!
Merci à tous...

On avait rendu hommage en son temps au B/chef Cocol
Revenir en haut Aller en bas
NDL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DEUIL Steeve Cocol, brigadier-chef du 1er régiment des hussards parachutistes de Tarbes est mort vendredi 18 juin 2010. Le même jour que l’altercation entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech…    Lun 25 Juin 2018 - 11:46

Bien!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DEUIL Steeve Cocol, brigadier-chef du 1er régiment des hussards parachutistes de Tarbes est mort vendredi 18 juin 2010. Le même jour que l’altercation entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech…    

Revenir en haut Aller en bas
 
DEUIL Steeve Cocol, brigadier-chef du 1er régiment des hussards parachutistes de Tarbes est mort vendredi 18 juin 2010. Le même jour que l’altercation entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: L'histoire de Steeve, soldat français mort dans l'indifférence...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: