CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le film d'Hélène Fillières décrit la relation ambiguë entre Lambert Wilson et Diane Rouxel dans un monde militaire très codifié. «Il leur a rappelé Crabe-tambour de Pierre Schoendoerffer»

Aller en bas 
AuteurMessage
Kéo
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Le film d'Hélène Fillières décrit la relation ambiguë entre Lambert Wilson et Diane Rouxel dans un monde militaire très codifié. «Il leur a rappelé Crabe-tambour de Pierre Schoendoerffer»    Mer 6 Juin 2018 - 19:32

Volontaire, une difficile histoire d'amour au sein de la marine nationale



CRITIQUE - Le film d'Hélène Fillières décrit la relation ambiguë entre Lambert Wilson et Diane Rouxel dans un monde militaire très codifié.

Le plus beau compliment qu'a reçu Hélène Fillières pour Volontaire, tourné à l'école navale de Brest, vient des marins. «Il leur a rappelé Crabe-tambour de Pierre Schoendoerffer», dit la réalisatrice brune, heureuse d'avoir rempli sa «mission» et d'avoir été «à la hauteur de la confiance» que la Marine nationale avait placée en elle. «Les militaires sont souvent montrés de façon caricaturale, pourtant ils sont pleins de chaleur et d'émotions», regrette l'actrice qui a choisi leur univers pour raconter un amour impossible entre un aspirant, Laure, 23 ans (Diane Rouxel vue dans La Tête haute, d'Emmanuelle Bercot en 2015), et son supérieur, le commandant Rivière (Lambert Wilson).

Plongée dans une «école de la vie très codifiée», la première affronte les difficultés de tout stagiaire. Influencée par Million Dollar Baby, le film de Clint Eastwood, Hélène Fillières s'attarde sur la relation ambiguë qui se crée entre Laure et Rivière. Elle privilégie une économie de dialogues misant sur les non-dits. «Rivière est dans la retenue, l'autorité. Désarmante, Laure le déverrouille, le déstabilise et l'humanise, je voulais garder du mystère sur leur lien», souligne Hélène Fillières qui interprète elle-même un commandant adjoint d'équipage. «Écrire le scénario (avec Mathias Gavarry, un camarade de Khâgne, NDLR) et mettre en scène étaient une évidence, l'idée de jouer est venue ensuite, se souvient-elle. J'avais envie d'un rapport entre une femme mûre et une autre plus jeune qui s'émancipe, d'évoquer la transmission.» Elle livre un film très «personnel». Hélène Fillières aime la caméra, cette «pulsion scopique, objet érotique qui participe à 50 % du jeu, calcule-t-elle. Laure est une version de moi jeune, j'ai 46 ans et au fil du temps et des rôles, j'ai gagné en force, sang-froid, c'est cela devenir adulte.»
Le public n'oubliera plus le regard bleu ardent de Diane Rouxel qui était récemment dans Mes provincialesde Jean-Paul Civeyrac. Hélène Fillières était tombée sur sa photographie dans un magazine. Lui proposer le rôle de Laure a été «naturel». «On a travaillé immédiatement, je ne fais pas de lecture avant le tournage avec les comédiens, Diane a une incroyable palette de jeux», admire-t-elle. Dans les prochains mois, la jeune actrice originaire de Haute-Savoie redeviendra une adolescente dans Marche ou crève, le premier long-métrage de Tatiana-Margaux Bonhomme.
Volontaire , Drame d'Hélène Fillières.
Avec:Diane Rouxel, Lambert Wilson, Corentin Fila, Jonathan Couzinié.
Durée:1 h 41.
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Le film d'Hélène Fillières décrit la relation ambiguë entre Lambert Wilson et Diane Rouxel dans un monde militaire très codifié. «Il leur a rappelé Crabe-tambour de Pierre Schoendoerffer»    Mer 6 Juin 2018 - 19:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Le film d'Hélène Fillières décrit la relation ambiguë entre Lambert Wilson et Diane Rouxel dans un monde militaire très codifié. «Il leur a rappelé Crabe-tambour de Pierre Schoendoerffer»
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LIBRAIRIE CINEMA TELEVISION et LIENS recommandés :: L'actualité, l'histoire au cinema et à la télévision-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: