CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  Algérie 1960-1961 - Entre chiens de garde et chacals enragés Olivier MILLET

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude MILLET
Fondateur
avatar


MessageSujet: Algérie 1960-1961 - Entre chiens de garde et chacals enragés Olivier MILLET   Ven 23 Mar 2018 - 20:50


Algérie 1960-1961 - Entre chiens de garde et chacals enragés
Olivier MILLET

Au moment où une idéologie mensongère veut transformer les coupables en victimes et les Français en coupables, cet ouvrage revient sur les derniers moments de notre présence en Algérie. En 1960 et 1961, l'Etat français menait une lutte contre la barbarie des combattants du FLN, et tentait d'en protéger les populations civiles. L'auteur nous raconte avec ses tripes ses souvenirs de jeune officier du Génie en Algérie. Il nous fait revivre la vie d'une compagnie en première ligne sur le barrage tunisien, et son baptême du feu au milieu de sa section. Il décrit ses rapports avec la hiérarchie militaire et avec ses hommes. Ses contacts avec les harkis et la population indigène seront pour lui une véritable initialisation à la culture et à la sociologie musulmane. A l'occasion de ce témoignage, il nous fait part des convictions et des engagements qui ont guidé toute sa vie.

Olivier Millet a été appelé au service militaire en 1959, il est officier supérieur de réserve, titulaire des ordres nationaux et de plusieurs décorations.
Il est à la foi pacifiste et militariste, citoyen et soldat, laïc et Carme séculier.
Revenir en haut Aller en bas
 
Algérie 1960-1961 - Entre chiens de garde et chacals enragés Olivier MILLET
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LIBRAIRIE CINEMA TELEVISION et LIENS recommandés :: Ouvrages et commentaires-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: