CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 In the moood for Caroline Guiela Nguyen. « Ce qui m’intéresse, c’est de dire une histoire dont on ne parle pas. Celle de ces Vietnamiens exilés en France qui sont partis en 1956 et qui n’ont pu revenir dans leur pays qu’en 1996

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: In the moood for Caroline Guiela Nguyen. « Ce qui m’intéresse, c’est de dire une histoire dont on ne parle pas. Celle de ces Vietnamiens exilés en France qui sont partis en 1956 et qui n’ont pu revenir dans leur pays qu’en 1996   Mer 31 Jan 2018 - 12:11

In the mood for Caroline Guiela Nguyen
Paris Match| Publié le 29/01/2018 à 02h22
Benjamin Locoge



In the mood for Caroline Guiela Nguyen Claire Delfino/Paris Match

A 36 ans, la metteuse en scène crée un spectacle émouvant sur la communauté vietnamienne exilée en France. Rencontre. 
Non, ce n’est pas une pièce autobiographique. Non, Caroline Guiela Nguyen ne raconte pas la vie de sa mère dans « Saigon », qui se joue actuellement au théâtre de l’Odéon. « Ce qui m’intéresse, c’est de dire une histoire dont on ne parle pas. Celle de ces Vietnamiens exilés en France qui sont partis en 1956 et qui n’ont pu revenir dans leur pays qu’en 1996. Mais mon spectacle prend entièrement le point de vue des Français. Je ne me mets jamais à la place des Vietnamiens. »
« Saigon » navigue donc entre deux temporalités : 1956, quand, deux ans après la bataille de Diên Biên Phu, les Français doivent quitter Saigon. Certains ont tissé des liens, d’autres ont rencontré l’amour, mais tous sont contraints de partir. Quarante ans plus tard, en 1996, les blessures ne sont pas refermées, les cicatrices sont encore béantes chez ceux qui ont dû tout abandonner. Mais cette année-là, le gouvernement de Hanoï décide d’« inviter au retour » les exilés. « Ces deux dates étaient évidentes pour moi. Je voulais parler du départ, bien sûr, mais aussi évoquer le possible retour. » Caroline a mûri ce projet pendant deux ans avec sa troupe, Les hommes affranchis.
Voir la suite de l'article ICI
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: In the moood for Caroline Guiela Nguyen. « Ce qui m’intéresse, c’est de dire une histoire dont on ne parle pas. Celle de ces Vietnamiens exilés en France qui sont partis en 1956 et qui n’ont pu revenir dans leur pays qu’en 1996   Mer 31 Jan 2018 - 13:44

Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: In the moood for Caroline Guiela Nguyen. « Ce qui m’intéresse, c’est de dire une histoire dont on ne parle pas. Celle de ces Vietnamiens exilés en France qui sont partis en 1956 et qui n’ont pu revenir dans leur pays qu’en 1996   Mer 31 Jan 2018 - 19:38

Alain, j'ai refais la capture du lien: http://www.parismatch.com/Culture/Spectacles/In-the-mood-for-Caroline-Guiela-Nguyen-1446770
Les deux liens sont actifs...
Revenir en haut Aller en bas
le 6
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: In the moood for Caroline Guiela Nguyen. « Ce qui m’intéresse, c’est de dire une histoire dont on ne parle pas. Celle de ces Vietnamiens exilés en France qui sont partis en 1956 et qui n’ont pu revenir dans leur pays qu’en 1996   Sam 3 Fév 2018 - 18:49

Heureux Parisiens, Ils ont tout ...

j'espère que la tournée passera par le centre Auvergne , le communauté Vietnamienne de Noyan saurait apprécier ...

Période difficile pour l'honneur de la France ...

Giap , Ho, avaient oublié la spiritualité Asiatique... la clémence ... le pardon ... Le sauve qui peu n'a pas été possible pour tout le monde , hélas, l'accueil et l'intégration fut glaciale grace au régime en place à l'époque ...

Soixante ans plus tard, "L'association" de cette poulation est une réussite ...
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: In the moood for Caroline Guiela Nguyen. « Ce qui m’intéresse, c’est de dire une histoire dont on ne parle pas. Celle de ces Vietnamiens exilés en France qui sont partis en 1956 et qui n’ont pu revenir dans leur pays qu’en 1996   Jeu 8 Fév 2018 - 17:51

Merci pour le lien,Claude.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: In the moood for Caroline Guiela Nguyen. « Ce qui m’intéresse, c’est de dire une histoire dont on ne parle pas. Celle de ces Vietnamiens exilés en France qui sont partis en 1956 et qui n’ont pu revenir dans leur pays qu’en 1996   

Revenir en haut Aller en bas
 
In the moood for Caroline Guiela Nguyen. « Ce qui m’intéresse, c’est de dire une histoire dont on ne parle pas. Celle de ces Vietnamiens exilés en France qui sont partis en 1956 et qui n’ont pu revenir dans leur pays qu’en 1996
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: INDOCHINE 1945 -1954-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: