CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude MILLET
Fondateur
avatar


MessageSujet: Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.   Sam 27 Jan 2018 - 21:21

Citation :
Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine
ARTICLE | 27/01/2018 | Par I.Media
Commenter | Imprimer | Classer

Mgr Pierre Claverie

Le pape François a approuvé le 26 janvier 2018 la reconnaissance du martyre de Mgr Pierre Claverie et de 18 autres religieux et religieuses, parmi lesquels les moines de Tibhirine. Cette reconnaissance ouvre la voie à leur béatification.
Le pape François a approuvé le 26 janvier 2018 la reconnaissance du martyre de Mgr Pierre Claverie et de 18 autres religieux et religieuses, parmi lesquels les moines de Tibhirine, a annoncé le Saint-Siège le 27 janvier. Ces martyrs sont morts en Algérie entre 1994 et 1996, au cours de la guerre civile. Cette reconnaissance ouvre la voie à leur béatification.
Ces 19 personnes ont été tuées entre 1994 et 1996, au cours de la guerre civile, opposant le gouvernement algérien et des groupes islamistes. Les ordres religieux avaient alors appelé leurs membres européens installés dans le pays à partir.  Certains s’y sont fermement opposés, par refus d’abandonner les Algériens, et ont fini par y laisser la vie.
En reconnaissant leur martyre, le pape François déclare que ces 19 religieux et religieuses ont été tués en ‘haine de la foi’, parce que chrétiens. Une décision importante car comme le notait Mgr Paul Desfarges, actuel évêque d’Alger, “ils ne sont pas morts parce que, sous la contrainte, ils auraient refusé de renier leur foi”. La nouvelle voie de béatification ­– la libre acceptation d’une “mort certaine et à court terme” par charité pour les autres – avait un temps été évoquée pour cette cause.
Les deux premiers de ces martyrs sont le Frère mariste Henri Bergès et Sœur Paul-Hélène Saint-Raymond, des petites Sœurs de l’Assomption, assassinés le 8 mai 1994 à Alger. Six mois plus tard, le 23 octobre 1994, deux autres religieuses sont assassinées : les Espagnoles Sœur Esther Paniagua Alonso et Sœur Caridad Alvarez Martín, religieuses augustines missionnaires.
Le 27 décembre de la même année, quatre Pères blancs – trois français et un belge ­– sont assassinés à Tizi Ouzou : le Père Jean Chevillard, Alain Dieulangard, Christian Chessel et Charles Deckers. Ils sont suivis le 3 septembre 1995 par deux Sœurs missionnaires de Notre-Dame des Apôtres : Sœur Angèle-Marie Littlejohn et Sœur Bibiane Leclercq. Le 10 novembre, c’est au tour de Sœur Odette Prévost, des petites Sœurs du Sacré-Cœur, d’être tuée.
Le 21 mai 1996, sept moins cisterciens de l’abbaye Notre-Dame de l’Atlas de Tibhirine sont assassinés : le prieur Frère Christian de Chergé, Frère Luc Dochier, Frère Christophe Lebreton, Frère Michel Fleury, Frère Bruno Lemarchand, Frère Célestin Ringeard et Frère Paul Favre-Miville. 
Quelques mois plus tard, le 1er août 1996, meurt le dernier de ces martyrs d’Algérie et seul évêque : Mgr Pierre Claverie, dominicain et évêque d’Oran. Sur ces 19 martyrs, 16 sont ainsi Français, deux Espagnoles et un Belge.
I.Media

Que notre Archange St MICHEL accompagne notre camarade parachutiste Paul Favre Miville (8ème RPIMa) assassiné avec les moines de Tibehrine, de son martyre jusqu'à sa béatification.
Une pensée également pour les autres religieux tués en ‘haine de la foi’, parce que chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
invité r
Invité



MessageSujet: Paul Favre Miville ancien ancien du 8e RPIMa assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.   Dim 28 Jan 2018 - 12:16

Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine
Revenir en haut Aller en bas
Bacchus
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.   Dim 28 Jan 2018 - 18:54

St MICHEL a bien accompagné après son martyre notre camarade parachutiste.
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.   Lun 29 Jan 2018 - 14:47

Bacchus a écrit:
St MICHEL a bien accompagné après son martyre notre camarade parachutiste.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
RGP
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.   Mar 30 Jan 2018 - 12:21

Citation :


Algérie: reconnaissance du martyre de Mgr Claverie, des moines de Tibhirine et de 11 autres religieux et religieuses  

Un peuple meurtri

27 janvier 2018Anita BourdinTémoins de la foi


Le « martyre » de Mgr Pierre Claverie, dominicain, évêque d’Oran, des sept moines trappistes de Tibhirine, tous Français, et de leurs compagnons, religieux et religieuses, tués « en haine de la foi » – selon l’expression consacrée -, en Algérie entre 1994 et 1996, est reconnu par un décret de la Congrégation pour les causes des saints dont le pape François a approuvé la promulgation, le 26 janvier 2018.
Sur ces 19 martyrs, 16 sont Français, deux sont des religieuses Espagnoles et un missionnaire est Belge.


Que notre Archange st MICHEL accompagne sous ses ailes protectrices, notre camarade parachutiste Paul Favre Miville .
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.   Lun 12 Mar 2018 - 21:04

Revenir en haut Aller en bas
Bacchus
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.   Mar 13 Mar 2018 - 11:25

Les moines de Tibhérine a écrit:

 

Frère Paul




     
Paul Favre-Miville, qui deviendra Frère Paul, est né le 17 avril 1939 à Bonnevaux (Haute-Savoie). Jusqu’en 1984, il y exerce en tant qu’artisan plombier. Puis il entre à l’Abbaye de Tamié en Savoie où il commence son noviciat. En 1989, il décide de rejoindre la communauté de l’Atlas à Tibhirine. Il se réjouira d’y trouver une petite communauté vivant dans la solidarité parmi d’autres croyants et qui partage les mêmes préoccupations de la vie quotidienne.  Il mettra ses compétences au service du monastère en installant un système d’irrigation pour sécuriser les plantations. Le 20 août 1991, il prononce ses vœux définitifs confirmant son désir d’approfondir sa foi dans ce pays.
« Dès le début de mon arrivée à Tibhirine, je me suis réjoui de voir cette petite communauté vivre chaleureusement au milieu d’autres croyants, leur étant solidaire et reconnaissant en eux les enfants d’un même père ».
Paul Favre-Miville, qui deviendra « Frère Paul », est né le 17 avril 1939 à Vinzier (Haute-Savoie). Il est le troisième enfant d’une fratrie de quatre.
Jusqu’à son départ en 1984 à l’abbaye de Tamié (Savoie), il vit dans le petit village de Bonnevaux, dans la vallée d’Abondance, où résident ses parents. Dans ce village de moyenne montagne les gens pratiquent l’agriculture, l’artisanat ou le petit commerce.
Son père exerce en tant que maréchal-ferrant et forgeron. Sa mère assume l’activité familiale ouverte au début du siècle : bistrot, débit de tabac, restaurant ouvrier à certaines périodes. C’était un endroit de rencontres, d’échanges, de convivialité. Ses parents lui ont transmis rigueur, sens des responsabilités, esprit critique et aussi la joie de vivre et la douceur.
Bon élève, Paul obtient en 1954 un brevet élémentaire préparé au Collège Jean-Jacques Rousseau à Thonon-les-bains. Il aurait souhaité poursuivre des études, mais il se trouve contraint d’entrer dans la vie active et vient soutenir son père à la forge de 1954 à 1959. Puis il part faire son service militaire en Algérie où il sera sous-lieutenant dans une unité parachutiste. A son retour, il se forme en tant que plombier-chauffagiste et s’établit à son compte dans l’atelier paternel.
Dans son village natal, à Tamié ou à Tibhirine plus tard, les qualités de son travail sont toujours appréciées. Quoiqu’il entreprenne, Paul se montre constructif et déterminé. Derrière une certaine discrétion, il transmet sa bonne humeur à travers l’humour dont il déborde largement.
Homme d’action, sa vie est marquée par le service aux autres. Au sein de sa famille, il est toujours un fils ou un frère solidaire. Dans son village, Paul s’engage dans diverses activités de la vie civile ou associative. Conseiller municipal et adjoint au maire entre 1965 et 1984, il n’hésite pas, passé la trentaine, à apprendre à faire du ski au moment où il est nommé délégué du syndicat intercommunal de la station de ski naissante. A Bonnevaux, il est aussi pompier volontaire durant vingt ans, contribue aux collectes des donneurs de sang ; est membre de la chorale paroissiale. Il se rendra plusieurs années à Lourdes en tant que bénévole à la Cité St Pierre.

Elevé dans une famille chrétienne, il approfondit sa foi de diverses façons : il est membre de la JAC (jeunesse agricole catholique) ; participe à des conférences ; se rend en pèlerinages à Lourdes, Rome, Jérusalem ou Tamanrasset. Sa recherche spirituelle devient plus soutenue à partir des années 80. Il part alors en retraite dans des monastères en Suisse ou en Savoie. C’est à 45 ans qu’il effectue son noviciat à l’abbaye de Tamié. Il s’intègre rapidement dans cette communauté où il mûrit sa foi dans une ambiance fraternelle. Ayant vécu dans un milieu montagnard rude, il n’a pas de difficultés à s’adapter à ses nouvelles conditions de vie.

Répondant à l’appel lancé au sein des communautés trappistes pour agrandir Notre Dame de l’Atlas, il part en Algérie en 1989. Ce pays, il le connait déjà, pour y avoir effectué son service militaire à l’âge de 20 ans. Les évènements douloureux de cette période le lient déjà à ce pays. Lors de ses vœux définitifs, à Tibhirine, le 20 août 1991, Paul dira :
« J’ai connu et aimé ce pays dans lequel vit la communauté de Notre Dame de l’Atlas dans les circonstances douloureuses de la guerre d’indépendance et j’ai désiré y revenir ».
Il cherche et trouvera là, parmi ses frères et les villageois, ce à quoi il aspire : une vie simple, utile, solidaire et dans l’ouverture spirituelle.
Malgré l’éloignement, il conservera des liens proches avec sa famille. Dans ses lettres transparaissent son espérance en Dieu, son désir de paix, d’amour et aussi les préoccupations quotidiennes d’une communauté, monastique ou villageoise. Sa manière à lui de nous dire que sa foi s’enracine dans l’expérience du quotidien. 

Revenir en haut Aller en bas
treat2
confirmé
confirmé



MessageSujet: Re: Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.   Mar 13 Mar 2018 - 11:59

Cathobel a écrit:

Bruxelles : une journée du souvenir pour les moines de Tibhirine

23 mai 2016 par Pierre Granier

 
A l’initiative de trois députés du parlement bruxellois, une journée de commémoration de l’assassinat des moines de Tibhirine s’est tenue samedi 21 mai 2016 dans la commune de Woluwe Saint-Pierre, à Bruxelles.
Au cours de la nuit du 26 au 27 mars 1996, 7 moines cisterciens-trappistes sont enlevés du monastère Notre-Dame de l’Atlas à Tibhirine près d’Alger, capitale de l’Algérie. Vingt ans après, le souvenir de Tibhirine demeure vivace dans les esprits à travers le monde «parce que le monde a besoin de vrais témoignages. Les moines nous ont appris à vivre de manière ouverte aux autres», renseigne Bert Claerhout, journaliste et co-auteur du livre Le rêve de Tibhirine paru en 2009. De nombreuses initiatives prises ça et là visent à honorer la mémoire des moines de Tibhirine. C’est le cas du film Grand prix du jury du Festival de Cannes 2010. En salle depuis septembre 2010 en France, la projection d’un extrait de 20 min de Des hommes et des dieux remue la plaie et émeut l’assistance. A ce film s’ajoute l’édition d’une BD sous le titre Les moines de Tibhirine – Fès – Midelt. Une vie donnée à Dieu et aux hommes. De plus en plus de visiteurs se rendent sur les lieux où ont vécu les moines. Le Groupe El Kalima, par exemple, prépare en ce moment un voyage pour l’Algérie.
Allant dans le même sens et partant du contexte de terrorisme qui menace le vivre ensemble aujourd’hui, Paul Delva, Ward Kennes et André du Bus Warnaffe, trois députés du parlement bruxellois, organisent à leur tour, ce samedi 21 mai 2016, la «Commémoration des moines de Tibhirine». D’entrée de jeu, la foule présente est amenée à s’aviser du fait qu’il demeure, d’une part, «difficile d’implanter une oeuvre chrétienne dans un monde musulman», souligne-t-on, en rapport avec le contexte actuel. D’autre part, la «multiculturalité et la multicultualité» sont mises à l’épreuve depuis les attentats de Bruxelles. On n’est pas loin de la situation qui sévissait en Algérie autour des années 90.
Fidélité
Risquant leurs vies, les moines cisterciens-trappistes décident de rester à Tibhirine pour affirmer «le droit à la différence», rapporte Armand Veilleux, Père-abbé de l’abbaye de Scourmount près de Chimay, l’un des intervenants de la journée. Il le tient du testament de Christian de Chergé, Prieur du monastère Notre-Dame de Tibhirine assassiné avec six autres de ses confrères.  Lui, comme ses compagnons savaient tous qu’il pourrait arriver «un jour – et ça pourrait être aujourd’hui – d’être victime du terrorisme qui semble englober maintenant tous les étrangers vivant en Algérie, j’aimerais que ma communauté, mon Eglise, ma famille, se souviennent que ma vie était DONNEE à Dieu et à ce pays», écrit Christian de Chergé le 1er janvier 1994, deux ans avant sa mort. Compte tenu du danger, la question est de savoir s’il faut rester sur place ou s’en aller. Au cours de la nuit de Noël 1995, ils décident de «rester par fidélité à leur vocation et par solidarité à leurs frères musulmans», témoigne-t-on. Un «engagement sans compromis», note le pape Jean-Paul II au sujet de ces moines présentés comme «figures du dialogue interreligieux», de par leurs actes d’assistance à leurs voisins, malgré la différence.
On ne sait toujours pas dans quelles circonstances, après leur enlèvement, ont été tués les Frères Christian, Luc, Christophe, Michel, Bruno, Célestin et Paul. «L’enquête reste ouverte. L’enquête judiciaire de Ben Barka [opposant marocain au roi Hassan II assassiné le 29 octobre 1965, ndlr] est encore ouverte depuis 1965», ironise Armand Veilleux de l’abbaye de Scourmount, constitué partie civile avec «une famille quand nous avons constaté que les cercueils présentés comme contenant les corps des moines étaient vides.» Entre temps, le Frère Amédée est décédé à l’âge de 88 ans [le 27 juillet 2008 en Savoie, France, après avoir vécu plusieurs années au monastère de Midelt au Maroc, ndlr]. Jean-Pierre Shumacher reste le seul survivant. M. Thuyebaert, de l’ordre laïc des cisterciens est installé à Tibhirine. Il est intervenu à la journée pour confirmer que Tibhirine subsiste. «Continuer ce témoignage sur Tibhirine est fondamental», galvanise le député Paul Delva, frottant le muscle frontal pour contenir les larmes. «Ce sont les moines de Tibhirine qui nous ont réunis ici», ajoute-t-il au moment d’inviter les participants à partager un verre en souvenir des victimes.
Célestin OBAMA
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.   Mar 4 Déc 2018 - 17:33

> Objet : Frére Paul
 
> Chers amis, bonjour
>  
> Nous ne pourrons bien sûr pas être oprésents samedi à Chambéry,
> Mais il m'a paru opportun de faire une cérémonie pour sa béatification.
>  
> Nous avons la chance d'avoir dans nos adhérents, Yves Abert, de la 102 curé de Marcilly le Hayer.
>  
> Je vous propose donc de nous retrouver( pour ceux qui le peuvent.
> pour nous receuillir,
> samedi 8 décembre à 11 heures
> chez Yves Abert


 
Merci

Michel Beaupré
Revenir en haut Aller en bas
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.   Dim 9 Déc 2018 - 16:39

Martyrs d’Algérie, une béatification comme « un signe de fraternité »
Cet article vous est offert.

 Anne-Bénédicte Hoffner , le 08/12/2018 à 18h22
Mis à jour le 09/12/2018 à 12h00
 
 Mgr Pierre Claverie et ses 18 compagnons et compagnes ont été déclarés bienheureux samedi 8 décembre au cours d’une messe célébrée au sanctuaire de Santa Cruz à Oran, en Algérie, dans le pays où ils ont vécu.

Cette célébration, qui semblait à beaucoup « impossible », a fait passer un message de réconciliation, et d’une guérison possible des blessures.


  ZOOM
Cérémonie de béatification à la Chapelle Notre Dame de Santa Cruz, à Oran. / RYAD KRAMDI/AFP


« Un grand signe de fraternité dans le ciel algérien à destination du monde entier ». Les mots du pape François ont résonné fortement sur la magnifique esplanade du sanctuaire de Santa Cruz, à Oran.

Ce qui pouvait « sembler impossible » s’est finalement réalisé : Mgr Pierre Claverie et ses 18 compagnons et compagnes ont été déclarés bienheureux samedi 8 décembre, jour de la fête mariale de l’Immaculée conception, là où ils avaient été envoyés par l’Église et où ils ont librement choisi de rester, même au plus fort de la violence, au milieu de ce peuple qu’ils ont tant aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.   Lun 10 Déc 2018 - 12:34

Citation :
> Objet : samedi 8 décembre.
>
>
> Chers amis.
>  
> Nous nous sommes retrouvés samedi dernier à 11 heures dans la chapelle de Marcilly le Hayer
> où notre ami de la 102. yves Abert, Curé de la Paroisse nous a acceuilli.
> Nous nous sommes receuillis devant une photo de frére Paul posée sur l'Autel avec un calot de Cherchell et un bérét rouge, puisqu'il était ancien du 8éme RPIMa,

> Aprés avoir retracé sa vie, Yves nous a lu un texte de la bible parlant du sacrifice.
> Nous en avons discuté et échangé sur ce théme bien sûr en nous référant à nos expériences de vies.
> La prière du para a été lue. puis un Notre Père a clôturé cette cérémonie toute simple mais pleine de symboles.
> Nous étions 5 de Champagne Ardenne à avoir fait le déplacement.
>  
> Michel Beaupré
Que notre Archange St MICHEL accompagne sous ses ailes protectrices, notre camarade parachutiste Paul Favre Miville
Les parachutistes ont été très sensibles à la béatification de notre camarade frère Paul.
Claude Millet frère de Bernard Millet promotion 102 Cherchell
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pape ouvre la voie à la béatification de Mgr Claverie et des moines de Tibhirine. Notre camarade Cherchellien de la promo 001 Colonel Jean Pierre 8 ° RPIMA Paul Favre Miville assassiné parmi les moines de Tibehrine sera béatifié par le pape François.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: HONNEUR à nos Régiments et Unités dissous :: ECOLE MILITAIRE D'INFANTERIE CHERCHELL 1942-1962 :: Lien avec l'Ecole Militaire d'Infanterie de CHERCHELL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: